pub

Rechercher dans ce blog

mercredi 18 avril 2018

Artbook Asiatika par un collectifs d'artistes

Artbook Asiatika aux éditions Asiatika
Titre : Artbook « Asiatika par un collectif d'artistes »
Dessins : Collectif (Antoine Bouraly, Beniamino Delvecchio, David Durant, Didier Axl, Dùc Tran, Gwendal Lemercier, Kalian Lake, Kamiken, Laolyth, Makoto Aizawa, Marco Caselli, Theresem et  Alexandre Crochet)
Editions : éditions Asiatika
Nombre de pages : 64
Année : 2018

Début Mars dernier, les éditions Asiatika éditaient leur artbook "Asiatika" suite à un appel effectué sur les réseaux pour les artistes, illustrateurs désireux de voir leurs travaux, liés à l’Asie, publiés.
Pas moins de treize artistes de nationalités bien disparates (Japon, Italie, France, Vietnam, Belgique) ont donc répondu présent, tous avec un style bien différent.



mardi 17 avril 2018

Le sixième Dalaï-Lama - tome 2

Le sixième Dalaï-Lama - tome 2 aux éditions Fei
Titre: Le sixième Dalaï-Lama - tome 2
Auteurs: Shen Nianhua (scénario) et Zhao Ze (dessin)
Éditeur: éditions Fei
Année: 2017
Nombre de pages: 104

Depuis qu'il s'est avéré être la réincarnation du Dalaï-Lama, Lobsang a été séparé de ses amies.
Lui qui était simple fils de paysans et travaillait dans les champs, se retrouve propulsé à un rang qui lui confère un certain pouvoir. Il est entouré de conseillers et a même une jeune homme à son service.
Son nouveau rôle, lui confère également un nouveau nom, sacré, en tant que réincarnation du Dalaï-Lama.

Mais comme toujours, un pouvoir implique aussi des sacrifices et des responsabilités. Lobsang, le sixième Dalaï-Lama ne pourra pas revoir Makye Ame et Dedimentok, ses deux amies, pour se consacrer à son devoir divin.
Ainsi plongé dans les agitations de sa nouvelle vie, le jeune garçon ne voit pas encore ce qui se trame derrière son dos. Les fils du grand guerrier et chef Mongol Khan Dalaï sont avides de pouvoir. Ils attendent de pouvoir prendre la place de leur père et les manigances politiques vont bon train.

vendredi 6 avril 2018

Terre Gâtée de Marguerite Abouet, Charli Beléteau et Christian De Metter

Terre Gâtée tome 1 aux éditions Rue de Sèvres
Série : Terre gatée
Tome : 1 - Ange, le migrant
Scénario : Marguerite Abouet et Charli Beléteau
Dessins : Christian De Metter
Editions : Rue de Sèvres
Année : 2018
Nombre de pages : 77

Résumé :

Un jeune homme attend patiemment au pied d’un arbre. Mais voilà qu’une voiture arrive et s’arrête, une bagarre éclate, des coups de feu sont tirés. Le jeune homme blessé et inconscient est embarqué dans le véhicule…

Quelques années plus tard, un gaillard défiguré, blessé et assoiffé arrive dans un village africain. Il tente de voler un peu d’eau au marché mais se fait prendre la main dans le sac et les villageois s’en prennent à lui.
Le prêtre du village lui vient alors en aide, et décide de le loger et de le soigner pendant un temps.
Mais qui est cet homme ? Devant le silence de ce rescapé du désert, le prêtre décide de le baptiser « Ange ». Pour les villageois il est considéré comme un migrant.
L’économie du village n’est pas au beau fixe. Seule la terrible Claudia fournit des emplois aux migrants qui cherchent un peu d’argent pour financer leurs périples vers l’Europe. Elle les exploite pour le chantier de la « route de l’ouest » et se fait seconder par Benjamin, le seul blanc avec le prêtre, qui est marié à Grâce, la fille de Claudia.

Le prêtre réussit à faire embaucher Ange sur ce chantier.
Ce projet colossal souffre d’un financement précaire affaibli par une forte corruption, de migrations importantes et de nombreux vols et trafics.
D’autre part, la construction de cette route s’étend sur le territoire des natifs « Errants », ce qui qui leur est inacceptable.

L‘heure des représailles a sonné !

lundi 2 avril 2018

Vies Volées Buenos Aires Place de Mai de Matz et Mayalen Goust

Vies Volées - Buenos Aires Place de Mai editions Rue de Sèvres
Titre : Vies Volées - Buenos Aires Place de Mai
Scénario : Matz
Dessins : Mayalen Goust
Editions : Rue de Sèvres
Année : 2018
Nombre de pages : 78

Résumé : 

1998, Buenos Aires, un cortège de vielle femmes défile dans les rues.
Ce sont les grands-mères de la « plaza de mayo » qui n’ont jamais cessé de manifester pour retrouver leurs petits-enfants disparus pendant la guerre sale d’Argentine.
L’évènement est bien médiatisé et cela interpelle le jeune étudiant Mario.
Il est persuadé d’être l’un de ces enfants disparus car il trouve peu de points communs avec ses parents.
Suite à une discussion avec ces femmes, il décide d’aller faire un test ADN et se fait accompagner par son ami Santiago.
Ce dernier tombant sous le charme de la jeune infirmière se laisse aussi embarquer pour faire le test ADN, usant ainsi de ce stratagème pour revoir la belle.
Les résultats tombent, leurs vies vont être totalement chamboulées.