pub

Rechercher dans ce blog

mardi 13 juin 2017

Les Deux Vies de Baudouin, la chronique vivante

couverture de "Les Deux Vies de Baudouin" par Fabien Toulmé chez Delcourt
Titre : Les deux vies De Baudouin
Auteur : Fabien Toulmé (scénario et dessin), Valérie Sierro (couleurs)
Editeur : Delcourt
Collection : Mirages
Année : 2017
Page : 272


Résumé :
Baudouin se réveille dans son appartement au son des Rolling Stones, début d'une matinée lambda d'un employé de la Défense qui va commencer sa journée de travail avec son collègue lourd, ses dossiers empilés et la monotonie marquée d'une vie métro boulot dodo. Souffle d'air, le coup de fil du frère de Baudouin, Luc, qui lui propose un déjeuner. Les deux hommes se retrouvent, le midi et le soir. Autant Baudouin est coincé dans sa vie, autant Luc, médecin qui intervient en Afrique dans des ONG, est ouvert au monde. Avant de repartir, Luc veut pousser Baudouin à reprendre sa vie en main. C'est alors que Baudouin se plaint d'une bosse sous son aisselle. Une petite boule qui va avoir de grandes conséquences...

Mon avis :
Une BD qui nous entraîne dans le classique questionnement du choix de vie. Mais c'est avec tendresse et lucidité que Fabien Toulmé aborde ce sujet maintes fois traité. Baudouin et Luc semblent les deux faces d'une même pièce. L'histoire, découpée en chapitres, alterne la vie actuelle de Baudouin avec des retours dans le passé, où nous découvrons sa jeunesse, et du coup, celle de son frère. Une manière discrète de découvrir pour quelles raisons Baudouin et Luc se retrouvent là où ils sont aujourd'hui. Mais les deux frères ont développé des personnalités différentes, alors qu'ils ont pourtant grandi dans le même cocon familial. En fait, Baudouin porte aussi en lui la responsabilité de sa vie actuelle. L'auteur a fait le -bon, selon moi - choix de ne pas tout faire reposer sur l'environnement extérieur, les deux frères ont leur propre manière de voir le monde, influencé par le déroulement de leur vie, mais aussi par leur propre personnalité.

lundi 12 juin 2017

Ma Guerre - De la rochelle à Dachau de Tiburce Oger

Ma Guerre - De la rochelle à Dachau Rue de Sèvres
Titre : Ma Guerre - De la rochelle à Dachau
Scénario et dessins : Tiburce Oger
Editions : Rue de sèvres
Année : 2017
Nombre de pages : 78

Résumé :

Tiburce Oger nous livre par ce récit l’histoire de son héros, son grand père, lors de la seconde guerre mondiale.
Dès 1940, Guy Pierre Gauthier, alors étudiant, agit pour le compte de la résistance en lui faisant propagande. En 1943, il commence les choses sérieuses entre sabotage, renseignements, destruction, en s’engageant fermement pour la résistance. Ceci lui vaut de « s’exiler » de La Rochelle. C’est alors qu’il retourne dons sa ville pour organiser le réseau local qu’il se fait prendre par la Gestapo.
S’ensuit interrogatoire, torture puis emprisonnement. Suite à une tentative d’évasion ratée, le voilà déporté, via un train de l’horreur, à Dachau…
Dès lors, malgré humiliations, traitements infernaux, carences alimentaires, travaux forcés etc…, un seul but persiste, une seule raison de vivre résiste : survivre pour raconter, pour revoir un monde meilleur.

jeudi 8 juin 2017

La Malédiction de Gustave Babel, un récit des contes de la Pieuvre, la chronique florale...



couverture de La Malédiction de Gustave Babel de Gess chez Delcourt
Titre : La Malédiction de gustave Babel, un Récit des Contes de la Pieuvre
Auteur : Gess (scénario et dessin)
Editeur : Delcourt
Collection : Machination
Année : 2017
Page : 200


Résumé :
Argentine, 1925. Un enfant pénètre dans une grande résidence, un coup de feu claque. Un vieil homme gît au sol, Gustave Babel, finalement rattrapé et exécuté par « La Pieuvre ». Alors que la vie s'échappe de son corps, il se rappelle son passé en France, une dizaine d'années plus tôt. Cette période où il était Babel, l'assassin de la Pieuvre, cette période où il parcourait le monde pour prendre la vie des cibles qu'on lui désignait, cette période où il s'est soudain mis à rêver...

Mon avis :
Une histoire qui m'a attrapé au col, sans que je ne m'y attende. Bon, là, j'exagère un peu, car la préface de Serge Lehman expose l'univers particulier que Gess a posé sur ce récit mais pourtant quelle découverte !
Pour ma part, j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre ce tueur au travers de sa vie, de ses rêves dans ce monde proche du notre mais qui ne lui correspond pas réellement. Un monde où certaines personnes disposent de pouvoirs... Mais attention, pas de super-héros en collants et cape défendant la veuve et l'orphelin. Des pouvoirs comme celui de parler toutes les langues, d'enjôler votre interlocuteur par les mots que vous prononcez, ou encore d'hypnotiser ceux qui vous entourent. Des pouvoirs que l'on utilise pour survivre dans ces années 1900 où la misère côtoie la richesse, où la guerre se prépare, où le crime s'est organisé d'une bien étrange manière à Paris...

mercredi 7 juin 2017

Le Livre de Nicolas Arispe

Titre : Le Livre
Tome : One Shot
Auteur : Nicolas Arispe (scenario et dessins)
Éditeur : Le Tripode
Parution : 11 mai 2017
Pages : 80


 

Bible, Torah, Coran, les grandes religions monothéistes ont cela en commun : l'ancien testament, Le Livre en traduction littérale de l'hébreu.
Le livre est un recueil
illustré de morceaux choisis de l'ancien testament.






Au milieu de la couverture mystérieuse tri-chrome, une forme étrange, humanoïde ou animale, s'avance dans l'eau, de dos ... Ciel étoilé, montagnes boisées, le dessin à l'encre de Chine fourmille déjà de détails...

La Genèse, Abraham, Job, Jonas... des histoires connues, des textes que j'ai lus et relus, mais ils se