pub

Rechercher dans ce blog

mardi 16 octobre 2018

Des "BeeHomes" dans les écoles !

Calendrier BeeHome la ribambulle
Bonjour,

Aujourd'hui nous souhaitons vous parler d'un projet de nos amis de la Ribambulle.
Une proposition particulièrement respectable et qui fera certainement du bien pour notre planète.

mercredi 10 octobre 2018

Une mémoire de roi de Mathieu Burniat et Sebastien Martinez

Une mémoire de roi aux éditions Premier Parallèle
Titre: Une mémoire de roi
Auteur: Mathieu Burniat (dessin et scénario) et Sebastien Martinez (scénario)
Éditeur: Premier Parallèle
Année: 2018
Nombre de pages: 150
 
Résumé :
 
Le jeune Roi de Léthésie relativement stupide et inculte reçoit une invitation pour un bal organisé par la belle princesse Angeline de Monaco.
Celui-ci s’éprend aussitôt de la demoiselle et entreprends de se rendre à ce bal qui aura lieu dans deux semaines, au grand dam de ces suivants serviteurs Hector et Hectorette, ...euh... Non... Je me souviens, c'est Jasmine et Edouard, qui voyant en lui un être ignare affichant son étroitesse intellectuelle, pensent qu'il défavorisera ainsi la réputation du royaume.
Que faire alors ?
C’est là que rentre en jeu un certain Simonide de Céos, mandaté par Jasmine, pour changer notre Roi en illustre sage, en moins de quinze jours simplement en travaillant sur sa mémoire.
Simonide livrera ainsi à ce bon roi, ainsi qu’aux humbles lecteurs de ce livre, des techniques de base simples mais efficaces pour apprivoiser et améliorer la mémoire.

mardi 9 octobre 2018

Jour J, T34 le Dieu Vert, la chronique dystopique !

Couverture de "JOUR J T34, Le Dieu Vert" de Pécau, Farkas et Duval chez Delcourt
Série : Jour J
Titre : Le Dieu Vert
Auteurs : Fred Duval, Jean-Pierre Pécau (scénario), Lajos Farkas (dessins)
Editeur : Delcourt
Collection : Neopolis
Année : 2018
Pages : 56


Résumé :
Nous sommes en 1475. Jeanne, grande guerrière devant l'éternelle rappelant la célèbre pucelle d'Orléans Jeanne d'Arc, accompagnée de Innana, la non moins farouche amazone, décident de rejoindre l'Afrique. En chemin, alors qu'elles traversent l'Espagne, une mission d'importance va leur être confiée, mission qui va les entraîner dans les complots et les ennuis imprévus.

Mon avis :
Attention, cette BD est une belle dystopie. Cela signifie que notre histoire (Jeanne brûlée en 1431 sur le bûcher) a pris un moment un tournant différent (Jeanne toujours vivante et mercenaire) et les événements se développent dans une autre direction. Vous retrouverez donc dans cette série, qui parle du Jour J, le jour où tout a basculé vers une autre ligne temporelle, des personnages historiques, comme cette Jeanne d'Arc, et d'autres totalement inventés, comme Innana.

Plus vous connaissez l'histoire, plus vous percevrez les différences ente notre réalité et celle de la série. Et si vous ne vous y connaissez pas trop, alors des explications régulières fournis par certains personnages vous évitent d'être perdus.
Chaque tome de cette série met en scène différents événements à différentes époques. Pour le coup, on retrouve là Jeanne et Innana, deux personnages issus d'un tome précédent, la Ballade des pendus.

samedi 6 octobre 2018

Dream's Factory, T1 La Neige et l'Acier - la chronique métallo-neigeuse

couverture de DREAM'S FACTORY de Hamon et Zako chez Soleil
Série : Dream's Factory
Titre : T1 La Neige et l'Acier
Auteurs : Jérôme Hamon (scénario), Suheb Zako (dessins), Lena Sayaphoum (couleurs)
Editeur : Soleil
Collection : Métamorphoses
Année : 2018
Pages : 60


Résumé :
Dans une ville étrange dominée par une immense tour, Indira peine à se réveiller pour aller travailler à la mine. Indira est une jeune fille dont le petit frère Eliott déborde d'énergie. Mais pour gagner le pain de la famille, elle doit se rendre dans les tréfonds de la terre pour creuser. Alors qu'une sale toux semble ne pas lui permettre de mener à bien sa tâche, elle reçoit l'aide inattendue d'un vieil homme qui surveille les ouvriers, Olin.
Mais la maladie la bloque au lit et c'est Eliott, touché par l'épuisement de sa sœur et sa volonté de faire vivre la famille, qui prend le casque et se rend à la mine à sa place. Mais le garçon est bien trop jeune pour s'enfoncer sous terre. Inconscient du danger, il refuse d'abandonner...

Mon avis :
Une curieuse histoire prenant place dans une ville rappelant le début du siècle dernier. L'ambiance hivernale peut faire penser à un conte de Noël, mais l'étrangeté des événements et des curieux jouets mécaniques espions nous font vite comprendre que nous sommes dans un monde tirant vers le steampunk.

L'intrigue se noue autour d'Eliott au départ, et puis revient sur Indira. Passage intéressant qui permet de faire jouer l'ironie dramatique en nous donnant des informations que la sœur n'a pas encore.