pub

Rechercher dans ce blog

mardi 22 août 2017

Brocéliande, forêt du petit peuple T1 la fontaine de Barenton de Olivier Péru et Bertrand Benoît, la chronique sylvestre

couverture de Brocéliande, forêt du petit peuple T1 la fontaine de Barenton de Olivier Péru et Bertrand Benoît chez Soleil
Série : Brocéliande forêt du Petit Peuple
Titre: T1 La Fontaine de Barenton
Auteurs : Olivier Peru (scénario), Bertrand Benoît (dessin) et Elodie Jacquemoire (couleur)
Editeur : Soleil
Collection : Celtic
Année : 2017
Pages : 48


Résumé :
Le lutin Orignace tente d'écrire une histoire, quand il reçoit la visite de deux brigands. Ces derniers lui rappellent que si il ne leur pond pas rapidement un récit les mettant en scène, tout lutin qu'il est... Couic ! Orignace se plie à ce marché. Furieux, il sort pour trouver l'inspiration quand il croise une magnifique jeune femme perdue dans la forêt qu'un bel inconnu aborde pour la raccompagner...

Mon avis :
Olivier Peru nous offre une belle histoire de magie et de créatures enchantées, de voleurs et de lutins, d'illusions et de mesquineries. Car à travers le chantage dont est victime Orignace, c'est la rencontre entre Merlin et Viviane qu'il nous raconte. Une rencontre qui va être bousculée par trois frères, chasseurs sans morale, à la recherche d'un mystérieux et puissant cerf blanc.
Les récits et les intrigues s'entrelacent, pour ne finalement former qu'un tout. Orignace, conteur, devient personnage de l'histoire et va être responsable involontaire d'une partie des événements dangereux qui vont empêcher Merlin de se rapprocher comme il le souhaite de Viviane.
L'enchevêtrement des récits renforce encore un peu plus leur aspect légendaire. Et même si le retournement final se révèle un peu simple à mon goût, même s'il se raccorde tout à fait avec la personnalité des différents protagonistes de cette histoire, j'ai passé un agréable moment, notamment grâce à cette structure en tiroirs, où tout s'emboîte plus que de raison.
Cette série qui va se décomposer en sept tomes, va à chaque fois aborder un lieu différent de Brocéliande. La fontaine de Barenton est mise à l'honneur dans ce volume. Et elle joue un rôle car c'est autour d'elle que se déroule l'histoire. Barenton reste la porte entre deux mondes, porte qui va être franchie par pas mal de mondes au final !

page de Brocéliande, forêt du petit peuple T1 la fontaine de Barenton de Olivier Péru et Bertrand Benoît chez Soleil
 Qu'il est difficile de trouver une histoire ! Orignace serait-il la mise en abyme des auteurs ?

Au dessin, Bertrand Benoït nous offre un très beau voyage dans la forêt de Brocéliande. Ses arbres en fin d'automne, ses personnages de lutins, ses chasseurs bêtes et méchants, Viviane qu'on ne présente plus, et cette vision de l'autre monde sont un vrai plaisir pour les yeux. Les couleurs d'Elodie Jacquemoire sont un enchantement et les oranges de l'automne, mêlés au vert de la forêt, cèdent la place au blanc hivernal pour le plus grand plaisir des yeux.

Si vous aimez les histoires fantastiques du petit peuple, vous prendrez plaisir à lire cette BD. Si vous aimez les intrigues complexes au twist final fort qui vous laissent le derrière scotché sur votre chaise, vous ne trouverez pas forcément votre bonheur dans ces pages. Car si Olivier Péru parvient avec magie à enrichir la légende, le mythe reste ce qu'il est et il lui a gardé une certaine fidélité.

Mais je vous laisse avec la Bande-annonce de ce voyage en terres de légendes :




Zéda dans Brocéliande !

"HIS STORY", strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur Brocéliande, forêt du petit peuple T1 la fontaine de Barenton de Olivier Péru et Bertrand Benoît chez Soleil


David


Inscrivez vous à notre newsletter :

lundi 21 août 2017

Contes Asiatiques en BD, la chronique contée

Couverture de contes asiatiques en BD chez Petit à Petit
Titre: Contes Asiatiques en Bandes Dessinées
Auteurs : Oliv', Eddy Simon (scénario), Marie Decavel, Emmanuelle Pioli, Odile Santi, Aurélie Neyret, Virginie Vidal, Lucien Gortier, Tatiana Domas, Anne-Sophie Servantie, Céline Adriaens, Veroborev (dessin) et Michels Mabel (textes documentaires)
Editeur : Petit à Petit
Collection : Contes en BD
Année : 2017
Pages : 96


Résumé :
Des contes Chinois mais également Indiens, Vietnamiens, Japonais, Népalais ou encore Tibétains. Et en plus de tout cela, des textes simples pour aborder et comprendre quelques éléments de ces différentes cultures.




Mon avis :
Une approche de la culture Asiatique par le conte, à l'image du recueil précédent édité par Petit à Petit, les fameux « ContesArabes en BD ».
La présentation reprend le même principe. Des contes traditionnels alternant avec des textes présentant certains points de culture et de traditions. A mes yeux, il manque cette petite carte mettant en lien dans l'Asie et ses différentes régions et pays, dont ceux évoqués dans ce recueil. Mais là, je suis très exigeant avec cette collection qui permet de mieux comprendre l'autre et qui vise à faciliter le vivre ensemble.

dimanche 20 août 2017

Belzeba - la fille de Satan

Belzeba - la fille de Satan
Titre: Belzeba - la fille de Satan
Auteurs: Paolo Trivellato (scénario) et Stelio Fenzo (dessin)
Éditeur: Tabou
Année: 2017
Nombre de pages: 368


Satan, depuis les enfers, tombe amoureux de la belle et pure Fiona. La jeune femme, croyante et vertueuse ne laisse aucun homme la séduire. Finalement c'est par la ruse que Satan parviendra à l'approcher en se faisant passer pour son chien. Sous cette forme animale, il n'aura pas de mal à se glisser dans la chambre de Fiona et à abuser d'elle.

De cette union contre nature naîtra une petite fille: Belzeba. Aussitôt, Satan chargera Lucifer de lui ramener l'enfant dans les enfers, auprès de lui.
Après une vingtaine d'années, l'enfant, élevée par les diablesses est devenue une très jolie femme.
C'est le moment que choisit Satan pour l'envoyer en mission sur Terre. Elle devra séduire Kant, le prince de Norvège qui s'est donné pour mission d'éliminer les sorcières et autres démons. Elle devra le convaincre de cesser cela, le détourner de cette voie ou l'éliminer.

Mais Belzeba, lors de son séjour sur Terre découvrira quelques joies et plaisirs de mortels qu'elle ne soupçonnait pas. Sa mission ne sera peut être pas si simple que prévue...

Contes Arabes en bandes dessinées, la chronique envoutée



couverture de contes Arabes en BD chez Petit à Petit
Titre: Contes Arabes en Bandes Dessinées
Auteurs : Gaët's et Céka (scénario), Emmanuelle Pioli, Nathalie Bodin, Céline Riffard, Nicolas Delort, Cécile Becq, Nejma Bourouaha, Cédric Perez, Romana Abinor, Khaz et Fabrice Backès (dessin) et Michels Mabel (textes documentaires)
Editeur : Petit à Petit
Collection : Contes en BD
Année : 2017
Pages : 96


Résumé :
Des contes arabes mettant en scène des animaux, des hommes voire même des animaux et des hommes ! Ces courts récits sont séparés par de petits textes présentant simplement et sans prétention des éléments de la culture Arabe.

Mon avis :
Les éditions Petit à Petit nous offre là un livre destiné aux jeunes mais où les grands comme moi peuvent appendre certaines choses de manière simple. Et surtout, la découverte de ces dix contes tous illustrés par des dessinateurs différents et mis en BD par deux scénaristes sont un délicieux régal qui peut créer l'échange entre petits et grands, pour parler de sujets importants et transmettre des valeurs clés.
Les fables animalières pures sont des visions qui n'ont rien à envier aux fables de La Fontaine. Même si la morale n'est pas toujours clairement énoncée, il y a des ponts que l'on retrouve. Normal quand on sait que La Fontaine s'est inspiré des fables grecques de l'antiquité et que l'empire Arabe touche également au cœur de la Méditerranée.
Les contes où les humains prennent place sont aussi de belles formes de paraboles, permettant de parler d'un sujet fort en traitant d'une anecdote légère.