mercredi 29 mai 2024

Offrez-nous un café

Pussey, la chronique pusseyve

Pussey, la BD sur un auteur BD qui galère

couverture de "PUSSEY" de Daniel Clowes chez Delcourt.

Série : La bibliothèque de Daniel Clowes
Titre : Pussey
Auteurs : Daniel Clowes (scénario et dessins)
Éditeur : Delcourt
Collection : Outsider
Année : 2024
Pages : 56

Résumé d’une histoire barrée :

Daniel Clowes raconte comment lui est venu de raconter la vie d’un auteur de BD travaillant dans une société d’édition fictive, Infinity comics. Puis, on suit deux copains qui discutent dans la rue et croise un inconnu, qui se rend au siège de Infinity Comics ; Dan Pussey pousse la porte qui va lui ouvrir les portes de la gloire… ou de l’esclavage !

Le scénario d’un faux biopic:

Toute cette BD, découpée en plusieurs histoires plus ou moins longues, raconte la vie de Dan Pussey, auteur de BD inconnu, qui va travailler pour un éditeur un peu esclavagiste et va nous permettre de découvrir le monde de la BD, pas le vrai, une version caricaturale que nous dresse Daniel Clowes au fil des pages.
En fait, au fur et à mesure que l’on avance dans sa vie, les événements que traversent Dan Pussey deviennent de plus en plus farfelus. Effectivement, il y a une base réelle sur laquelle s’appuie Daniel Clowes, la répartition des tâches, le rôle de l’éditeur, la concurrence, le monde des beaux-arts. Mais l’auteur sait tirer avec talent vers la caricature tous ces différents milieux pour nous offrir une BD comique, et même cynique.

Les différentes parties, de longueur inégales, restent chargés en textes. Et le personnage principal, Dan Pussey, semble plus subir sa vie que de la prendre en main. Tout ce qu’il tente échoue, et il se retrouve obligé de revenir encore et toujours à Infinity Comics pour se faire exploiter mais au moins, avoir la reconnaissance.
Daniel Clowes n’est pas tendre ni avec le milieu, ni même avec son personnage. Difficile de caractériser Dan Pussey, à part qu’il est un peu faible, et se fait manipuler par tous. Le personnage le plus pervers est le directeur d’Infinity Comics, qui lui, manipule tout le monde sans le moindre remords. Les fans de BD sont un peu décalés, les collègues de Dan Pussey ne sont pas plus attachants. Dans cette BD, il n’y a aucun personnage à qui s’identifier, pour qui on éprouve de l’empathie. On rit de cette satire du milieu, mais on se dit que sans être aussi exagéré, cela doit se passer de cette manière.

page de "PUSSEY" de Daniel Clowes chez Delcourt.

Le dessin Clowesien :

Daniel Clowes utilise son style habitue, caricatural, il varie les degrés de stylisation, certaines caricatures vous permettent clairement d’imaginer le visage original, d’autres sont plus complexes.
La BD en noir et blanc utilise aussi des trames de gris pour apporter un peu de variété. Dans certaines cases, Daniel Clowes sait poser des aplats de noir créant des contrastes. Dans d’autres, où le blanc domine, c’est le travail du trait qui crée volume et contraste. Selon les chapitres, Daniel Clowes travaille avec des planches en gaufrier, de trois cases sur trois cases, ou opte pour une composition plus dynamique, restant sur trois bandes, mais jonglant avec les largeurs des cases. Effectivement, Dan Pussey est un peu bloqué dans ce monde. Il ne parvient pas à s’extraire de sa situation, mais que voudrait-il vraiment ? Sans doute être payé pour travailler comme auteur de BD, pour commencer.

Conclusion d’une BD mordante :

Pussey nous livre une vie caricaturale, loufoque, d’un auteur de BD un peu décalé. Daniel Clowes se révèle mordant envers son milieu, et nous offre une galerie de personnages tous décalés, auxquels il est difficile de s’attacher.

Zéda croise Dan Pussey !

"COMIC'S WORLD" Strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur "PUSSEY" de Daniel Clowes chez Delcourt.

David

Fais découvrir cet article à tes amis
David
Davidhttp://www.davidneau.fr
Scénariste pour le jeu vidéo, le podcast et le cinéma, auteur-réalisateur de court-métrages animés, auteur dessinateur la BD numérique "Zéda, l'Odyssée du quotidien", enseignant à l'ICAN en BD numérique, et chroniqueur BD bien spûr. Sans oublier passionné de musique et de... BD ! Tout est dit.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,486FansLike
425FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles