jeudi 23 mai 2024

Offrez-nous un café

Les Soumises – SĂ©ances de dressage par Xavier Duvet aux Ă©ditions Tabou BD

editions Tabou BD
Extrait de Les Soumises

Caractéristiques :
SĂ©rie: Les soumises
Titre: séance de dressage
Scénario: Xavier Duvet
Dessin: Xavier Duvet
Couleur: Xavier Duvet
Éditeur: Tabou BD
Année: 2015
Nombre de pages: 64 pages
Public Averti

Acheter:

Lien d'achat de BD sur Bubble

RĂ©sumĂ© d’une sĂ©ance de dressage

2 histoires illustrĂ©es dans un mĂȘme tome :

  • Evora, maĂźtresse caractĂ©rielle de sa concubine Delphine, dĂ©cide d’inviter un ami Ă  passer la soirĂ©e chez elles.
    Celui-ci passera une agréable soirée pleine de surprises.
    SoirĂ©e Ă  laquelle Delphine devra se soumettre aux caprices d’Evora.
  • Rebecca rĂȘve de devenir modĂšle et mannequin de mode, sa maĂźtresse va l’aider dans sa dĂ©marche et va lui obtenir un contrat, mais pas celui rĂȘvé 
Couverture

Mon avis sur Les soumises, la séance de dressage:

Le terme « soumission » implique une relation MaĂźtre-Esclave consentie. Xavier Duvet illustre donc bien des fantasmes machistes, et/ou, possiblement lesbiens Ă  travers cette Ɠuvre (sous-titrĂ©e « SĂ©ances de dressage »).

Tabou réédite ainsi des classiques, notamment la série BD « discipline », en y ajoutant bonus, extras et/ou travaux inédits.

Le dessin, le style, les couleurs, la mise en scĂšne :

Pas de couleur, et c’est bien dommage


J’aime bien le Noir et Blanc, mais je pense que la couleur, dans ce cas, aurai apportĂ© une touche encore plus sexy et attrayante Ă  cette Ɠuvre.

Le style plutĂŽt Ă©vocateur et rĂ©aliste est maĂźtrisĂ©, et Xavier Duvet sait trĂšs bien dessiner les femmes en tout genre : corpulentes ou non, grandes ou petites, blondes, brunes, en tenue d’Eve, bondage ou classique  etc…

Le dessin est beau, propre, clair avec un trait plutĂŽt Ă©pais.

La mise en scĂšne est parfois trĂšs crue, voire particuliĂšrement hard, mais partant du principe que l’on ne lit pas ce type d’ouvrage innocemment, et que l’on accepte ce genre « domination-soumission », ces illustrations ne paraissent  plus (ou peu) humiliantes pour la femme.

L’alternance gros plan, vue d’ensemble etc
 est trĂšs apprĂ©ciable et donne du rythme Ă  cette BD Ă©rotique.

Editions Tabou BD
Extrait de Les Soumises – SĂ©ances de dressage

Le scénario, le découpage :

Tous les artifices sont réunis pour illustrer ces 2 histoires de relations fétichistes : lingeries, costumes, sextoys, accessoires divers et variés etc


Les scénarios sont « basiques » et centrés uniquement sur ces relations, limite SM, entre dominante et soumise.

2 histoires donc dĂ©crivant trĂšs bien ces mƓurs de domination-soumission en alternant les points de vue du binĂŽme, mais restant plutĂŽt simplistes et n’accompagnant que lĂ©gĂšrement le dessin


En mĂȘme temps, pour ce genre de livre nous n’attendons pas de prestigieux prix littĂ©raire… /-)

Fais découvrir cet article à tes amis
Yanndallex
Yanndallex
Je suis Ă©videmment un passionnĂ© de BD depuis ma jeunesse. Un malheureux accident de vĂ©lo ma valu quelques jours d’hospitalisation. Ainsi ma famille, pour me faire passer le temps Ă  l’hopital, m’offrit des exemplaires de la sĂ©rie des Tuniques Bleues. Cette sĂ©rie a Ă©tĂ© une rĂ©vĂ©lation ! J’étais Ă©merveillĂ© de pouvoir lire des histoires humoristiques liĂ©es Ă  des Ă©vĂšnements dramatiques (la guerre de sĂ©cession, le racisme etc
). Je me rĂ©galais Ă  suivre les aventures de mon personnage favori le caporal Blutch. Puis vint la pleine adolescence pour dĂ©couvrir des sĂ©ries plus sĂ©rieuses, ou toujours humoristiques, d’hĂ©roĂŻque fantasy, SF ou policiĂšres (XIII, Thorgal, la quĂȘte de l’oiseau du temps, le grand pouvoir du Chninkel etc
). J’y ai dĂ©couvert ainsi des styles graphiques plus travaillĂ©s, dĂ©taillĂ©s, rĂ©alistes, poĂ©tiques etc
 une deuxiĂšme rĂ©vĂ©lation pour m’ouvrir progressivement Ă  la bd adulte. A ce jour j’aborde chaque nouvel ouvrage comme une surprise, une promesse d’une belle histoire, que l’on aime, ou que l’on n’aime pas. J’ai pris conscience au cours des annĂ©es qu’une histoire illustrĂ©e de 48 pages, ou plus, n’était pas si facile Ă  crĂ©er de maniĂšre scĂ©naristique mais surtout graphiquement. Le talent n’est pas innĂ©, et Ă  chaque vignette, je contemple d’autant les annĂ©es de travails des auteurs. J’admire les techniques graphiques (que je ne soupçonne parfois pas du tout), les choix de couleurs ou du noir et blanc, le travail sur les mises en lumiĂšre, la conception des mises en scĂšne, le choix des plans, des effets, des perspectives, le dĂ©coupage Ă©laborĂ©, les transitions des plans sĂ©quences etc
 Bref mon Ɠil s’est avisĂ©, mais je n’en reste pas moins admiratif du travail rĂ©alisĂ© et des sacrifices rĂ©alisĂ©s par chaque artiste pour offrir du plaisir Ă  son lectorat, et cela mĂȘme si l’histoire ne m’a pas forcĂ©ment plu. J’aime aussi souvent Ă  chercher d’oĂč a pu venir l’idĂ©e de l’histoire, trĂšs souvent inspirĂ©e de fait divers, ou de l’histoire avec un grand H. Je suis aussi toujours Ă©merveillĂ© par la diversitĂ© des sujets traitĂ©s par ce mĂ©dia. Cette disparitĂ© permet des livres souvent trĂšs intimes avec des tĂ©moignages poignants et durs, mais aussi de s’enrichir culturellement, s’ouvrir Ă  des expĂ©riences inattendues, parfois loufoques et hilarantes, etc
 Et elle nous promet encore de grande Ɠuvres !!

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectĂ©s 😉

3,488FansLike
421FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles