jeudi 23 mai 2024

Offrez-nous un café

La Venise des Louves : peur sur la ville aux gondoles.

La ville de Venise est rĂ©putĂ©e pour ses canaux et ses gondoles. Mais dans l’histoire fantastique que je vais vous prĂ©senter, la ville italienne est le lieu d’effroyables attentats. DĂ©couvrez sans plus attendre, La Venise des Louves, une BD des Ă©ditions drakoo.

Caractéristiques:
Titre: La Venise des Louves
Scénario: Aurélie Wellenstein
Dessin: Emanuele Contarini
Couleur: Alice Scimia
Éditeur: Drakoo
Année: 2024
Nombre de pages: 48 pages

Acheter:

Lien d'achat de BD sur Bubble

Des temps troublés à Venise

Venise Ă©tait une belle ville, pleine de vie. Les habitants et les touristes Ă©taient heureux de flĂąner dans les rues, d’emprunter les canaux et de profiter des animations. Jusqu’au jour oĂč soudainement, les lumiĂšres d’une Ăźle voisine se sont Ă©teinte.

Depuis, on la surnomme l’Ăźle noire!

A partir de ce jour, la vie a bien changĂ©. La nuit de mystĂ©rieux gondoliers arrivent de cette Ăźle et exigent des offrandes des habitants de la belle Venise. S’ils ne sont pas satisfaits, ils organisent de terribles attentats. Pour cela, ils utilisent des bombes d’un genre nouveau, aux effets magiques trĂšs variables.

Un jour, alors que le beau Renzo fait son marchĂ©, il est justement victime d’une explosion. Lui qui Ă©tait un pianiste douĂ©, perd un bras, comme Ă©vaporĂ©.

Suite Ă  cet Ă©vĂ©nement, il dĂ©cide de tout mettre en Ɠuvre pour se venger. Dans cette quĂȘte, il se rapproche de 4 jeunes femmes qui elles aussi ont subi les effets indĂ©sirables de ces bombes magiques.

Le soir, lorsqu’ils sont “appelĂ©s” par les pouvoirs des gondoliers, les 5 amis d’infortune se parent d’un masque de loups, espĂ©rant enfin assouvir leur vengeance.

Mais y parviendront-ils?

Venise victime d'attentats terroristes

La Venise des Louves, un album complet des Ă©ditions Drakoo

Un album sur les traumatismes des attentats

Avec la Venise des Louves, Aurélie Wellenstein signe son troisiÚme album BD aux éditions Drakoo, aprÚs La baleine blanche des mers mortes et Equinox.

Dans la Venise des Louves, l’autrice nous plonge dans la belle Venise, mais elle y rend la vie bien compliquĂ©e. En effet des attentats rĂ©guliers sont perpĂ©trĂ©s

Elle donne également une dimension fantastique et magique aux bombes de sa bande dessinée.

Quoi qu’il en soit, les effets des explosions sont multiples, selon les victimes : elles dĂ©forment, dispersent, dĂ©sagrĂšgent ou effacent leurs victimes.

Suite aux attentats, chacun des hĂ©ros et hĂ©roĂŻnes (Renzo et ses louves comme il les surnomme) souffre d’un effet diffĂ©rent.

A travers ses personnages, Aurélie Wellenstein traite donc bel et bien du thÚme des troubles post-traumatiques dûs aux attentats terroristes.

Un brin de fantasy.

Comme Ă©voquĂ© prĂ©cĂ©demment, La Venise des Louves est une BD fantastique. Les bombes utilisĂ©es semblent ĂȘtre magiques et avoir des effets trĂšs variĂ©s.

D’ailleurs le mystùre sur l’origine de ces bombes reste entier, jusqu’à la fin de l’album.

Il y a aussi ces mystérieux gondoliers qui viennent la nuit demander des offrandes. Qui sont-ils? Pourquoi font-ils cela? Quelles sont leurs raisons ou leurs intentions?

La vengeance dans la peau

Dans la Venise des Louves il est bien Ă©videmment aussi question de vengeance
 mais pas que.

Renzo a perdu un bras. Puis, en ralliant les quatre filles à sa cause, il en a gagné huit.

Tous les cinq ont Ă©tĂ© victimes d’une explosion. Depuis, ils vivent ensemble et n’ont qu’une idĂ©e en tĂȘte: se venger.

Mais plus que la vengeance, ce sont des rĂ©ponses qu’ils cherchent.

Ils veulent savoir pourquoi ce qui leur est arrivĂ© a eu lieu? Qu’est-ce qui pousse les terroristes Ă  perpĂ©trer des attentats ?

Si le traumatisme est physique pour certains, nous verrons qu’il est aussi psychologique.

Des illustrations de qualité

Quoi de plus normal qu’un dessinateur italien pour un album avec Venise pour titre ?!

Emanuele Contarini signe ici sa premiÚre BD éditée en France.

La mise en case est relativement classique, mais l’auteur nous propose quelques planches avec des illustrations en arriĂšre plan. Ceci permet de donner une vision globale de la scĂšne dessinĂ©e.

Le dessin est dans un style réaliste avec quelques décors trÚs travaillés

Les personnages sont expressifs.

Quant à la mise en case, l’auteur varie les plans et nous propose une histoire dynamique.

Pour appuyer le dessinateur, c’est une compatriote italienne qui vient poser les couleurs de l’album. Alice Scimia signe ici sa troisiĂšme sĂ©rie en tant que coloriste chez Drakoo (aprĂšs Necrömants et Carma de Portepoisse).

Si la BD commence par une journée lumineuse dans un marché à Venise, trÚs vite la coloriste nous plonge dans des ambiances nocturnes.

Ses couleurs parviennent Ă  sublimer le dessin de l’album, proposant ainsi au lecteur, des illustrations de qualitĂ©.

Vengeance et traumatismes au cƓur du rĂ©cit de la bande dessinĂ©e de la Venise des louves

Mon avis sur la Venise des Louves.

J’ai craquĂ© sur cette BD juste en voyant la couverture. Je la trouve magnifique. D’un point de vue du dessin, on a le dĂ©tail du dĂ©cor, ce personnage fĂ©minin masquĂ© qui avance d’un air dĂ©cidĂ© et cette mise en scĂšne de nuit, avec la pleine lune: magnifique. Et puis les couleurs allant de la chaleur et de la luminositĂ© du sol vers la nuit sombre et ce personnage mystĂ©rieux et inquiĂ©tant en arriĂšre plan.

Il ne restait qu’à ouvrir l’album et dĂ©couvrir son contenu. DĂšs les 2 premiĂšres pages, les auteurs m’ont happĂ© dans leur histoire.

J’ai beaucoup aimĂ© les personnages proposĂ©s par l’autrice. Ils sont torturĂ©s, marquĂ©s Ă  vie. MalgrĂ© tout, ils essaient d’avancer dans la vie et se serrent les coudes. Ils cherchent du sens Ă  ce qui leur est arrivĂ© et j’ai parfois ressenti leur souffrance.

J’ai tout de mĂȘme apprĂ©ciĂ© que le rĂ©cit soit traitĂ© sous forme fantastique et magique. Cela permet de garder un ton plus lĂ©ger et un esprit d’aventure.

Et puis, parfois les BD ont des couvertures magnifiques, mais on peut ĂȘtre déçu du contenu. Ici ce n’est pas le cas, j’ai beaucoup aimĂ© le dessin et les couleurs du duo d’auteurs italiens.

J’avais dĂ©jĂ  apprĂ©ciĂ© le travail d’Alice Scimia sur NĂ«cromants et Carma de Portepoisse. Elle confirme ici que j’aime beaucoup sa colorisation.

Et pour finir, La Venise des Louves est un album complet. Donc on ne se lance pas dans une sĂ©rie Ă  rallonge. On n’aura pas Ă  attendre un ou deux ans avant la suite.

Le dĂ©roulĂ© est excellent. La lecture est fluide. Je n’ai pas trouvĂ© de lenteur, ni Ă  l’inverse de passage trop survolĂ©. AurĂ©lie Wellenstein mĂšne son intrigue Ă  merveille du dĂ©but Ă  la fin.

La Venise des Louves a été une belle lecture et une belle découverte pour moi.

J’espùre que le voyage vous plaira aussi.

Dans tous les cas, je vous invite à me dire en commentaire ce que vous avez pensé de cette BD.

Fais découvrir cet article à tes amis
Juju Gribouille
Juju Gribouille
Nouveau Rédac' chef du blog 7BD.fr. J'aime dessiner depuis tout petit et suis vite devenu amateur de BD, mangas et Comics. Je chronique réguliÚrement mes lectures sur 7BD et les partage aussi sur mes réseaux sociaux... N'hésitez pas à me suivre et à donner votre avis.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectĂ©s 😉

3,487FansLike
422FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles

La ville de Venise est réputée pour ses canaux et ses gondoles. Mais dans l'histoire fantastique que je vais vous présenter, la ville italienne est le lieu d'effroyables attentats. Découvrez sans plus attendre, La Venise des Louves, une BD des éditions drakoo.Caractéristiques: Titre:...La Venise des Louves : peur sur la ville aux gondoles.