vendredi 1 mars 2024

Offrez-nous un café

Le Palmarès officiel du FIBD 2024 : découvrez les fauves d’Angoulême

Le festival international de la bande dessinée d’Angoulême touche à sa fin. Le Palmarès officiel du FIBD 2024 a été révélé samedi soir. Alors découvrez les fauves d’Angoulême décernés dans les différentes catégories.

Les fauves du festival d’Angoulême 2024

Fauve d’Or du meilleur album:

Le Fauve d’Or – Meilleur Album du #FIBD2024 est attribué à « Monica » de Daniel Clowes aux éditions Delcourt.

L’album bénéficie d’une traduction de Jacques BINSZTOK

Fauve d'Or du meilleur album: Monica

David nous a proposé la chronique de la BD Monica il y a quelques temps.

Fauve de la série:

Le Fauve de la série revient à James Tynion IV (scénario) et Álvaro Martínez Bueno (dessin) pour la série The nice house of the lake, aux éditions Urban Comics.

La série bénéficie de la traduction de Maxime LE DAIN.

Fauve de la série: The nice house of the lake,

Mat’ nous a présenté le tome 1 de la série The Nice house on the lake.

Fauve révélation

Cette année, le fauve de la révélation revient à Matthieu Chiara pour sa BD « L’homme gêné » aux éditions de l’Agrume.

L'homme gêné, fauve révélation du FIBD 2024

Le fauve du patrimoine:

Le Fauve Patrimoine du FIBD 2024 revient à Henry Yoshitaka Kiyama pour Quatre Japonais à San Francisco (1904-1924) (en coédition entre Onapratut et Le Portillon).

Cet album bénéficie de la traduction de Numata MUTSUKO.

Le Fauve Patrimoine : Quatre Japonais à San Francisco (1904-1924)

Fauve des lycéens:

Les lycéens ont rendu leur verdict. Leur fauve est attribué à Jérémy Perrodeau pour « Le visage de Pavil » aux éditions 2024.

Fauve des lycéens:  Le visage de Pavil

Fauve prix du public France Télévision

Le Fauve du Prix du Public France Télévisions revient à Beatriz Lema pour « Des maux à dire » aux éditions Sarbacane.

Ce titre bénéficie de la traduction de Jean-Marc Frémont.

Fauve prix du public France Télévision: Des maux à dire

David nous avait présenté « Des maux à dire« .

Eco Fauve Raja

L’Eco-fauve Raja est attribué à la BD FRONTIER de Guillaume Singelin pour le Label 619 aux éditions Rue de Sèvres

L'Eco-fauve Raja est attribué à la BD FRONTIER

Mat’ nous a présenté FRONTIER l’an dernier.

Fauve Polar SNCF Voyageurs

Le Fauve Polar SNCF Voyageurs revient à KEKO (dessinateur) et Carlos PORTELA (scénariste) pour « Contrition » aux éditions Denoel Graphic.

Le titre bénéficie de la traduction d’Alexandra Carrasco.

Fauve Polar SNCF Voyageurs: Contrition

Fauve bande dessinée alternative

Le Fauve Bande Dessinée Alternative revient à Ik ben Aline pour sa bande dessinée « Aline ».

Le Fauve Bande Dessinée Alternative revient à Ik ben Aline pour sa bande dessinée "Aline".

Fauve jeunesse

Les jeunes aussi ont leur Grand Jury. Cette année ils ont décidé de remettre le Fauve Jeunesse 2024 à Yoon-Sun Park pour son ouvrage « L’incroyable Mademoiselle Bang ».

L’incroyable Mademoiselle Bang: fauve jeunesse

Fauve spécial du jury

Le fauve spécial du jury est remis à Sophie Darcq pour le tome 1 de sa BD « Hanbok » aux éditions de l’Apocalypse.

fauve spécial du jury: Hanbok

Ont également été décernés 2 fauves spéciaux du Jury Jeunesse pour:

  • Magali Le Huche pour sa BD « Les petites reines » aux éditions Sarbacanes
  • Shin’ya Komatsu et son manga « Bâillements de l’après-midi tome 1 » aux éditions IMHO

Les Prix du festival d’Angoulême 2024

Prix René Goscinny (meilleur scénariste)

Ce n’est pas un mais deux prix qui sont décernés ici.

Commençons par le prix du meilleur scénariste qui revient à une scénariste : Julie Birmant pour sa BD « Dalì – 1 – Avant Gala » aux éditions Dargaud (avec Clément Oubrerie au dessin).

Prix de la meilleure scénariste : Julie Birmant pour sa BD "Dalì"

Le deuxième prix décerné est celui du meilleur jeune scénariste qui revient à Simon Boileau « La Ride » également publié chez Dargaud. (avec Florent Pierre au dessin).

prix du meilleur jeune scénariste : Simon Boileau "La Ride"

Prix Konishi

Le Prix Konishi récompense la meilleure traduction de manga du japonais au français pour un manga japonais publié au cours de l’année passée.

Pour ce FIBD 2024 c’est Odilon Grevet qui est récompensé pour son travail de traduction de “Bokko – Stratège tome 1” aux éditions VEGA Dupuis.

Bokko - Stratège tome 1 traduit par Odilon Grevet, récompensé du prix Konishi 2024

Prix des écoles

Le prix des Ecoles 2024 est décerné à Marie Bailliard pour sa bande dessinée « Tout mou ? » aux éditions L’Atelier du poisson soluble.

album BD  "Tout mou ?" de Marie Bailliard : prix des écoles du FIBD 2024

Nous sommes arrivés au bout du Palmarès de ce festival international de la BD d’Angoulême 2024 qui a vu récompensés plusieurs auteurs et autrices de talent.

Parmi les titres cités nous en avons présentés certains sur le blog. Et d’autres restent à découvrir.

Dites nous en commentaire si vous avez lu certaines de ces BD et ce que vous pensez de ce palmarès 😉

Fais découvrir cet article à tes amis
Juju Gribouille
Juju Gribouille
Nouveau Rédac' chef du blog 7BD.fr. J'aime dessiner depuis tout petit et suis vite devenu amateur de BD, mangas et Comics. Je chronique régulièrement mes lectures sur 7BD et les partage aussi sur mes réseaux sociaux... N'hésitez pas à me suivre et à donner votre avis.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,459FansLike
402FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles