vendredi 3 février 2023

Offrez-nous un café

Lili Pirouli tome 5 – C’est moi la cheffe ! de Nancy Guilbert et Armelle Modéré

Lili Pirouli tome 5 - c'est moi la cheffe ! aux éditions Des ronds dans l'O
Série : Lili Pirouli
Titre : Tome 5 – c’est moi la cheffe !
Scénario : Nancy Guilbert
Dessins et couleurs : Armelle Modéré
Editions : Des ronds dans l’O
Année : 2019
Nombre de pages : 34
 
 

Résumé :


Lili Pirouli petite fille, espiègle et maline, s’est mis en tête de faire des crêpes en suivant la recette d’une émission podcast, mais sa gourmandise la précipite et sa recette en vient à être gâchée… Heureusement son papa lui vient en aide… Ou pas…
Quoiqu’il en soit, au final, lors de la dégustation, tous les prétextes sont bons pour dévorer trois fois plus de crêpes que le reste de la famille…
Et Lili continue ses aventures avec son héroïsme face au dentiste, sa bosse des maths soudaine, ses aventures à la piscine et bien d’autres…

Mon avis :


Voici le tome 5 d’une petite série jeunesse que je ne connaissais pas. La cible de cette série serait plutôt les jeunes enfants de l’école primaire (de CP à CE2).
Huit petits épisodes de la vie trépidante de cette chipie de Lili Pirouli sont donc ici joliment illustrés, agrémentés d’un certain humour potache totalement adapté à nos bambins.

Lili Pirouli tome 5 - c'est moi la cheffe ! extrait 1 - aux éditions Des ronds dans l'O
Page extraite de la BD

Le scénario de Nancy Guilbert:


Huit historiettes fortement singulières représentants des épisodes de la vie de tous les jours.
Les auteurs jouent donc sur la naïveté et l’innocence de la petite Lili pour tourner en dérision des étapes communes de la vie d’un(e) enfant…
Et quel parent, ou grand parent, n’a jamais connu une de ces situations ?
On a tous plus ou moins déjà vécu une histoire avec un enfant mauvais perdant ou mauvais joueur, une môme effrayée par un médecin ou un dentiste puis venir se vanter de ses extraordinaires exploits après opération, un gosse usant de grands stratagèmes pour assouvir sa gourmandise etc…
Autant dire que si Nacy Guilbert observe bien les chérubins, un bon nombre de situations rigolotes et inattendues peut surgir. Son terrain de jeux en est donc presque illimité, d’où le succès de cette adorable série.
Mais outre ces amusantes comparaisons adressées aux adultes, les petits récits sont aussi et surtout adaptés à nos loupiots.
Bien écrit et facilement lisibles, ils aident nos galopins à se projeter et à se reconnaitre dans ces contextes, par analogie à leur court vécu.
Bref cette petite saga BD humoristique, et très positive, encourage nos pitchouns à croquer la vie à pleine dent !
Alors ne les privons pas !
Lili Pirouli tome 5 - c'est moi la cheffe ! extrait 2 - aux éditions Des ronds dans l'O
Page extraite de la BD

Le dessin d’Armelle Modéré:


Le dessin d’Armelle Modéré est aéré, simple et touchant, et surtout très jovial.
Le trait léger, fluide et arrondi apporte du dynamisme et du mouvement, le tout avec une petite touche d’humour et de réalisme.
Les vignettes sont très colorées, sur des tons plutôt pastel et clairs, évoquant de l’enthousiasme, de la joie de vivre et du bien-être.
Les bulles colorées et les bordures rognées sont des artifices pouvant paraître parfois ordinaires mais exploités avec la manière et  le talent de cette dessinatrice, cela devient du plus élégant, beau, familier et chaleureux.
Les mises en scène et effets sont bien réfléchis, peu complexe, à la juste hauteur et avec la fantaisie adéquate pour nos aventuriers en herbes et nos cheffes en jupon.
Bref, l’idéal pour éveiller la curiosité et l’exaltation de nos jeunes friponnes et filous et, à la lecture de ce livre, ils auront tous l’œil pétillant de malice et l’esprit songeur.
Lili Pirouli tome 5 - c'est moi la cheffe ! photo 1 - aux éditions Des ronds dans l'O
Photo de l’album à retrouver sur site de l’édition « Des ronds dans l’O »
Ces ouvrages sont particulièrement bien adaptés pour nos enfants.
Et cette lecture fraiche et amusante tombe à pic en cette période estivale !
Voilà un joli cadeau à faire, pensez-y !
Ciao
Yann

Inscrivez vous à notre newsletter :


Fais découvrir cet article à tes amis
Yanndallex
Yanndallex
Je suis évidemment un passionné de BD depuis ma jeunesse. Un malheureux accident de vélo ma valu quelques jours d’hospitalisation. Ainsi ma famille, pour me faire passer le temps à l’hopital, m’offrit des exemplaires de la série des Tuniques Bleues. Cette série a été une révélation ! J’étais émerveillé de pouvoir lire des histoires humoristiques liées à des évènements dramatiques (la guerre de sécession, le racisme etc…). Je me régalais à suivre les aventures de mon personnage favori le caporal Blutch. Puis vint la pleine adolescence pour découvrir des séries plus sérieuses, ou toujours humoristiques, d’héroïque fantasy, SF ou policières (XIII, Thorgal, la quête de l’oiseau du temps, le grand pouvoir du Chninkel etc…). J’y ai découvert ainsi des styles graphiques plus travaillés, détaillés, réalistes, poétiques etc… une deuxième révélation pour m’ouvrir progressivement à la bd adulte. A ce jour j’aborde chaque nouvel ouvrage comme une surprise, une promesse d’une belle histoire, que l’on aime, ou que l’on n’aime pas. J’ai pris conscience au cours des années qu’une histoire illustrée de 48 pages, ou plus, n’était pas si facile à créer de manière scénaristique mais surtout graphiquement. Le talent n’est pas inné, et à chaque vignette, je contemple d’autant les années de travails des auteurs. J’admire les techniques graphiques (que je ne soupçonne parfois pas du tout), les choix de couleurs ou du noir et blanc, le travail sur les mises en lumière, la conception des mises en scène, le choix des plans, des effets, des perspectives, le découpage élaboré, les transitions des plans séquences etc… Bref mon œil s’est avisé, mais je n’en reste pas moins admiratif du travail réalisé et des sacrifices réalisés par chaque artiste pour offrir du plaisir à son lectorat, et cela même si l’histoire ne m’a pas forcément plu. J’aime aussi souvent à chercher d’où a pu venir l’idée de l’histoire, très souvent inspirée de fait divers, ou de l’histoire avec un grand H. Je suis aussi toujours émerveillé par la diversité des sujets traités par ce média. Cette disparité permet des livres souvent très intimes avec des témoignages poignants et durs, mais aussi de s’enrichir culturellement, s’ouvrir à des expériences inattendues, parfois loufoques et hilarantes, etc… Et elle nous promet encore de grande œuvres !!

CES ARTICLES POURRAIENT T'INTÉRESSER

Laisser un commentaire

CONNECTEZ-VOUS ;)

2,892FansLike
207FollowersSuivre
65FollowersSuivre

Derniers Articles