mardi 29 novembre 2022

Offrez-nous un café

The PLOT tome1, 1974 de Tim Daniel, Michael Moreci et Joshua Hixson aux éditions HI COMICS.

Couverture de THE PLOT, tome 1.
Couverture de THE PLOT, tome 1
  Titre: The PLOT, tome 1
  Scénario: Tim Daniel, Michael Moreci
  Dessin: Joshua Hixson (dessin et encrage), Jordan Boyd (couleurs)
  Editions: HI Comics
  Année: 2021
  Nombre de pages: 136

Résumé de The PLOT, tome 1 de Tim Daniel, Michael Moreci et Joshua Hixson:

Chaise Blaine récupère la garde de ses neveux MacKenzie et Zach suite au meurtre de son frère et de sa belle-sœur. Il décide d’emménager dans la maison familiale, celle-là même où il a grandi, mais très vite la vieille bâtisse ainsi que le marais qui l’entoure semble receler de sombres secrets….
 

Pour recevoir, il faut d’abord donner…

Le scénario de ce premier tome quoique assez classique, fonctionne plutôt bien. L’angoissante demeure et son marais semblent bien dangereux pour nos 3 héros. La caractérisation de Chaise (faible et instable) et ses neveux (l’enfant enfermé dans son mutisme et l’adolescente rebelle) malgré un goût de déjà-vu, reste efficace et colle parfaitement aux codes du genre horrifique. Chaise qui est au centre de l’histoire, semble détenir un certain nombre de secret qu’on a hâte de découvrir, mais il n’est pas le seul car son ex-petite amie semble en connaître bien plus sur la maison et ses mystères.
 
Tout ça met en
lumière le thème de la famille, centrale au récit, et ces personnages
qui paraissaient (trop) stéréotypés au début de l’histoire finissent par
devenir attachant.
Les
dialogues fonctionnent sans être incroyables, le suspens et l’angoisse eux, sont
particulièrement jouissifs.
Le rythme du récit est assez intense avec plusieurs révélations et des surprises, on ne s’ennuie pas une seconde. Le destin qui semble lier cette famille à
cette ville et à cette demeure macabre nous tient en haleine tout au
long des quatre premiers épisodes sur les huit que contient cette
minisérie.
 
Un monstre hideux embrasse le frère de Chaise...
planche extraite de l’album

Une ambiance sombre et inquiétante…

Au dessin, on retrouve le dessinateur déjà vu sur un autre titre sorti il y a peu chez Hi Comics, « Shanghai Red ». Son style très encré et « rough » fonctionnent parfaitement avec ce genre de récit. Un style intéressant avec beaucoup de personnalité mais qui pourrait en rebuter certains, quelques planches légères en détails pourraient laisser croire que l’artiste bâcle son travail, mais c’est surtout car il met l’accent sur une mise en scène intelligente et travaillée. Les couleurs Jordan Boyd avec ses teintes de vert, rappel sans cesse le marais poisseux qui entoure la demeure familiale, et renforce l’inquiétante ambiance du récit.

 
le jeune Zack est tiré vers les profondeurs du marais par des mains monstrueuses...
planche extraite de l’album

Mon avis sur THE PLOT tome 1:

Malgré
un pitch classique, son écriture et
ses qualités graphique en
font un récit d’horreur efficace même si on ne frissonne pas à chaque
page. La tension, omniprésente, ainsi qu’une narration fluide et les
nombreux mystères autour du héros et de la propriété
sont autant d’éléments accrocheurs.
Tous
les codes cinématographiques du film de maison hantée (et ses clichés)
sont bien présents et utilisés avec justesse. Les quatre épisodes qui
forment ce premier tome possèdent tous les éléments nécessaires pour une
bonne introduction et le rebondissement final, sorte d’entracte
insoutenable, pousse le lecteur à se jeter sur le tome suivant qui
viendra clôturer cette histoire.
 

Un comics en forme d’hommage aux films de genre, et si l’envie de frissonner vous prend cet été, l’histoire sombre et inquiétante de « The Plot » est fait pour vous.

A très vite.

geek_o_mat

Fais découvrir cet article à tes amis

CES ARTICLES POURRAIENT T'INTÉRESSER

Laisser un commentaire

CONNECTEZ-VOUS ;)

2,729FansLike
187FollowersSuivre
54FollowersSuivre

Derniers Articles