mardi 16 avril 2024

Offrez-nous un café

Reckless tome 4, par Ed Brubaker et Sean Phillips aux éditions Delcourt

Déjà le tome 4 des aventures de Reckless et force est de constater que c’est toujours aussi bien.

Couverture du tome 4 de Reckless

Titre: Reckless tome 4: Ce fantôme en toi
Scénario: Ed Brubaker
Dessin: Sean Phillips
Couleurs: Jacob Phillips
Éditions: Delcourt, collection contrebande
Année: 2022
Nombres de pages: 144

page de garde de l'album

Résumé de Reckless tome 4, éliminer les monstres par Ed Brubaker et Sean Phillips aux éditions Delcourt:

Hiver 1989. Ethan absent pour une mission à San Francisco, Anna est seule quand elle accepte la demande d’une ex-star du cinéma d’horreur des années 60.

Anna part donc enquêter sur ce vieux manoir à la réputation sulfureuse et soi-disant hantée. Un manoir qui semble renfermer de vieux et lourds secrets…

un début d'aventure qui commence au plus mal comme souvent avec la série

Anna au centre de l’histoire:

Ce quatrième tome des aventures de Reckless nous prend a contre pied avec le choix de Brubaker d’avoir Anna comme protagoniste principale pendant qu’Ethan est en déplacement pour une autre mission.

Et c’est un choix payant car Anna se révèle être un personnage fort attachant et qui bien sûr, ne repose pas exactement sur les mêmes ressorts scénaristiques qu’un Ethan malin et bagarreur.

Il va donc placer la jeune femme au centre du récit et en faire une héroïne particulièrement réussie. Intelligente et débrouillarde, elle va mener son enquête avec une certaine efficacité, au point d’en oublier l’absence de Reckless du récit.

Ensuite, l’utilisation du vieil Hollywood comme décors de fond pour son intrigue, est une idée qui fonctionne diablement bien. Le personnage d’Evilina, starlette des films d’horreur des 60’s, rappel évidemment beaucoup Elvira, film sorti en 1988 et qui fit du personnage une icône de la TV.

Quant au manoir Lamour, sa destinée tragique liée aux nombreux malheurs de chacun des propriétaires au fil du temps rappelle d’autres maisons célèbres hantées, un hommage appuyé des plus réussis.

Brubaker nous livre donc un polar au féminin efficace et prenant, toujours aussi bien rythmé et dialogué.

Anna est blessée et semble fuir un danger...

Quatrième tome toujours aussi beau et efficace.

Enfin, terminons avec la prestation de Sean Phillips qui accompagné de son fils à la colorisation fait un travail magnifique.

Phillips père s’amuse sur ce tome, avec un Reckless absent place à Anna et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il en fait une héroïne vraiment réussie.

Elle est à la fois volontaire et perspicace, mais elle n’est pas Ethan et donc la dimension physique des affrontements laisse place à des séquences plus angoissantes notamment avec cette histoire de manoir hantée.

Quant aux couleurs du fiston, c’est du très bon boulot et cela fonctionne parfaitement avec le dessin du papa.

pleine page avec Anna inconsciente au sol

Mon avis sur Reckless tome 3, éliminer les monstres par Ed Brubaker et Sean Phillips aux éditions Delcourt :

Au final, ce tome 4 fût, sans surprise, une excellente lecture.

J’ai aimé suivre Anna et son enquête, voir le personnage se développer au point d’en oublier même l’absence d’Ethan, tout en multipliant les clins d’œil à Hollywood et son histoire.

L’inversion des rôles entre Anna et Ethan tend à rajouter de l’épaisseur à leur relation tout en consolidant leur duo.

Un duo qui fonctionne vraiment bien et dont on espère que ce tome ouvrira la porte à une présence plus importe d’Anna lors des prochaines enquêtes de Reckless.

L’un des meilleurs tomes de la série !

A très vite

geek_o_mat

Fais découvrir cet article à tes amis
Geek_O_Mat
Geek_O_Mat
Mat, la quarantaine passée, passionné de Comics/Manga/Bd, je chronique mes lectures à la fois sur 7bd.fr et sur Instagram.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,487FansLike
408FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles