dimanche 29 janvier 2023

Offrez-nous un café

Les carnets de Cerise Tome 3 – Le dernier des cinq trésors

Tome 3 - Le dernier des 5 trésors
Série : Les carnets de Cerise
Titre : Tome 3, Le dernier des cinq trésors
Année : 2014
Dessin et couleurs : Aurélie Neyret
Scénario : Joris Chamblain
Éditions :  Soleil Production

Collection : Métamorphose



Résumé :

Cerise, du haut de ses 11 ans, rêve de
devenir romancière et adore résoudre des énigmes avec ses deux
meilleures copines, Line et Erica. Ces trois jeunes adolescentes ont
sympathisé avec une jeune femme, Sandra, ayant poursuivi le métier
de son père : celui de réparer et redonner vie à de vieux
livres, « Relieur ».



Le jour où Sandra invite les 3
complices dans son atelier pour leur apprendre les rudiments de ce
métier, elles tombent toutes les 4 sur un coffre, laissé dans un
débarras de l’atelier, contenant un paquet et un mot précisant « le
premier des cinq trésors ».



Cerise va donc s’engager à résoudre
cette nouvelle énigme, qui va toucher particulièrement sa nouvelle
amie Sandra.



Ainsi, ces trois jeunes filles et cette
jeune femme, vont nous entraîner dans une belle chasse aux trésors
pleine d’émotions… jusqu’au dernier des cinq trésors.




Mon avis :

Chère Cerise, j’ai lu attentivement le troisième de tes carnets.

En lisant les premières pages, je me
suis dit qu’il fallait absolument que je t’envoie une lettre pour
te dire qu’à ton age, il fallait arrêter de croire en ce personnage
légendaire offrant des cadeaux le 25 Décembre.

Les Carnets de Cerise Tome 3


Mais j’ai été tellement captivé par
ton histoire que j’ai compris que tu ne croyais plus en lui mais
plutôt en la magie que cet événement pouvait apporter dans le
monde.



Ton carnet m’a subjugué, et j’ai du
mal à trouver les mots pour décrire ce que j’ai ressenti en le
lisant. Ton histoire des cinq trésors est absolument sublime et
chaleureuse.

Ton scénario est maîtrisé à la
perfection. Il est sensible, humain, poétique, merveilleux et d’une
grande intensité à la fois. A mon sens, toutes les valeurs les plus
positives que l’être humain puisse donner sont dans ton récit.

Tu fais preuve d’une générosité
indescriptible, d’une belle sensibilité, de gentillesse et d’amour,
et surtout d’une ingéniosité narrative formidable digne d’un bon
écrivain (et il me semble que c’est le métier que tu souhaites
faire…)

Le découpage de ton histoire est
marrant et peu commun, alternant des pages de ton journal intime, des
recettes de cuisine, des partitions ou paroles de chanson, des
herbiers, et de la bande dessinée…



La bande dessinée, parlons-en !

Là encore tu fais preuve d’un
grand talent !

Ton dessin est délicat, beau et tendre
malgré la rudesse de l’hiver, particulièrement poétique par ses
couleurs calmes et enchanteresses en même temps. Vraiment
admirable !

Tes couleurs me font penser à des
sucreries, me rappelant ainsi cet autre conte merveilleux qu’est
« Charlie et la chocolaterie ».

Les transitions sont franches et
subtiles, et le fait d’alterner tes dessins avec des pages de ton
journal intime, donne un charme supplémentaire à ton œuvre.

Ta narration graphique est donc
superbement travaillée quant aux expressions illustrées, à la
chaleur humaine qu’elle peut dégager, mais aussi en gardant cet
esprit enfantin cher à tous les adultes…

J’ai beaucoup apprécié aussi les
références à tes autres carnets (que je ne cache pas avoir dévoré
aussi et de les avoir adorés!)

La couverture de ton dernier livre est
aussi magnifique avec ses couleurs en dégradé bleu-mauve et tes
grands yeux de jeune adolescente… Ceux-ci m’ont vraiment attiré
et invité à lire ton histoire, tu sais bien user de ton charme !



Au fait, tu diras aussi à ta maman que
son idée de cadeau de noël est vraiment exceptionnelle. Et le fait
que tu ais partagé ton cadeau avec nous l’est encore plus !!
J’aimerais vraiment que de talentueux artistes de dessin me fassent
de tels croquis à moi aussi !!! Je crois que ta maman t’aime
beaucoup…
 
Je tiens à te le dire, ta série de livres mérite énormément la récompense Jeunesse d’Angoulême en 2014.



Une dernière chose… Crois-moi, j’ai
vraiment pleuré à la fin de ton livre, mais tu as réussi à me
refaire croire en la magie de Noël !



En conclusion :

conclusion

Je m’en vais de ce pas relire tes premiers carnets:

Tome 1 - Le zoo pétrifié
Les carnets de Cerise Tome 1 – Le zoo pétrifié
Tome 2 - Le livre d'Hector
Les carnets de Cerise Tome 2 – Le livre d’Hector

Je regrette hélas de n’avoir pu te rencontrer à Angoulême !

         

Et tes créateurs doivent vraiment être fiers de toi…

         

Fais découvrir cet article à tes amis
Article précédent
Article suivant
Yanndallex
Yanndallex
Je suis évidemment un passionné de BD depuis ma jeunesse. Un malheureux accident de vélo ma valu quelques jours d’hospitalisation. Ainsi ma famille, pour me faire passer le temps à l’hopital, m’offrit des exemplaires de la série des Tuniques Bleues. Cette série a été une révélation ! J’étais émerveillé de pouvoir lire des histoires humoristiques liées à des évènements dramatiques (la guerre de sécession, le racisme etc…). Je me régalais à suivre les aventures de mon personnage favori le caporal Blutch. Puis vint la pleine adolescence pour découvrir des séries plus sérieuses, ou toujours humoristiques, d’héroïque fantasy, SF ou policières (XIII, Thorgal, la quête de l’oiseau du temps, le grand pouvoir du Chninkel etc…). J’y ai découvert ainsi des styles graphiques plus travaillés, détaillés, réalistes, poétiques etc… une deuxième révélation pour m’ouvrir progressivement à la bd adulte. A ce jour j’aborde chaque nouvel ouvrage comme une surprise, une promesse d’une belle histoire, que l’on aime, ou que l’on n’aime pas. J’ai pris conscience au cours des années qu’une histoire illustrée de 48 pages, ou plus, n’était pas si facile à créer de manière scénaristique mais surtout graphiquement. Le talent n’est pas inné, et à chaque vignette, je contemple d’autant les années de travails des auteurs. J’admire les techniques graphiques (que je ne soupçonne parfois pas du tout), les choix de couleurs ou du noir et blanc, le travail sur les mises en lumière, la conception des mises en scène, le choix des plans, des effets, des perspectives, le découpage élaboré, les transitions des plans séquences etc… Bref mon œil s’est avisé, mais je n’en reste pas moins admiratif du travail réalisé et des sacrifices réalisés par chaque artiste pour offrir du plaisir à son lectorat, et cela même si l’histoire ne m’a pas forcément plu. J’aime aussi souvent à chercher d’où a pu venir l’idée de l’histoire, très souvent inspirée de fait divers, ou de l’histoire avec un grand H. Je suis aussi toujours émerveillé par la diversité des sujets traités par ce média. Cette disparité permet des livres souvent très intimes avec des témoignages poignants et durs, mais aussi de s’enrichir culturellement, s’ouvrir à des expériences inattendues, parfois loufoques et hilarantes, etc… Et elle nous promet encore de grande œuvres !!

CES ARTICLES POURRAIENT T'INTÉRESSER

Laisser un commentaire

CONNECTEZ-VOUS ;)

2,893FansLike
203FollowersSuivre
64FollowersSuivre

Derniers Articles