dimanche 21 avril 2024

Offrez-nous un café

La nuit de la Goule par Scott Snyder et Francesco Francavilla aux éditions Delcourt

La nuit de la Goule est le troisième titre de Snyder pour Comixology/Delcourt, cette fois-ci accompagné de Francesco Francavilla au dessin et couleurs pour un récit horrifique plutôt accrocheur.

La nuit de la Goule, la couverture

Titre: La nuit de la Goule
Scénario: Scott Snyder
Dessin: Francesco Francavilla
Couleurs: Francesco Francavilla
Éditions: Delcourt, collection contrebande
Année: 2023
Nombres de pages: 168

Pleine page sur un cimetière en pleine nuit avec des phares de voiture au loin s'approchant...

Résumé de La nuit de la Goule par Scott Snyder et Francesco Francavilla aux éditions Delcourt:

Un archiviste découvre les restes d’une bobine d’un film d’horreur, semble-t-il maudit car abandonné suite à l’incendie qui détruisit le studio lors du tournage. La pellicule est partiellement détruite, il se met donc en quête de son réalisateur afin d’en découvrir la fin…

L'ambiance horrifique est parfaite avec ce regard perçant d'un loup qui semble surveiller de près la voiture arriver...

Un Snyder plutôt en forme !

On retrouve donc Scott Snyder pour ce troisième one-shot pour l’éditeur numérique Comixology avec en association pour la version française les Éditions Delcourt.

Il nous revient avec un titre horrifique au pitch plutôt accrocheur.

Ce pitch justement, marche vraiment bien et sert également à la narration, avec ces deux temporalités qu’on suit en parallèle. Cela permet de garder un très bon rythme tout au long du récit.

De plus, il réussit à ne pas transformer ça en gimmick, cela reste intelligible, clair et compréhensible tout le long.

Le thème du film maudit auquel il manque la fin, est une bonne idée car elle permet d’installer une tension en plus du devenir de nos héros car tout comme eux, nous sommes curieux d’en découvrir la fin.

La partie horrifique autour de l’existence ou non de la Goule fonctionne aussi très bien, les disparitions et les témoignages, tout ça participe parfaitement à l’ambiance.

Le titre se lit assez vite, mais c’est ici une qualité car cela est dû à l’intrigue efficace et haletante, l’enquête avance vite et renforce le côté « page-turner » du titre.

Seule ombre au tableau, la fin de l’album un peu trop facile a mon gout. D’ailleurs elle soulève quelques petites incohérences. Pas suffisamment pour gâcher la fête mais le coup de cœur était tout proche….

nos héros arrivent enfin....

Francesco Francavilla, un artiste sous-coté.

Francesco Francavilla qui illustre cet album est un artiste complet (il dessine et colorise tous ses travaux).

Un artiste au trait délicieusement cartoony, proche du style des années 50/60.

Son style se mari donc parfaitement avec cette ambiance horrifique tirée des grands classiques du cinéma qui prédomine dans l’album.

La mise en scène comme avec ce choix des couleurs afin de mieux identifié les deux temporalités, marche super-bien et contribue à la bonne lisibilité du récit.

Bref, c’est un sans-faute pour notre artiste italien et j’espère le retrouver très vite sur d’autres albums.

l'archiviste et son fils semblent ne pas percevoir les dangers que recèle cet endroit...

Mon avis sur La nuit de la Goule par Scott Snyder et Francesco Francavilla aux éditions Delcourt:

Au final, j’ai passé un super moment et seule la toute fin un peu expédiée m’empêche d’en faire un coup de ❤️.

Dommage, il y avait de quoi faire un grand Album !

Le titre présente malgré tout un récit efficace et haletant aux visuels très réussis !

A très vite

geek_o_mat

Fais découvrir cet article à tes amis
Geek_O_Mat
Geek_O_Mat
Mat, la quarantaine passée, passionné de Comics/Manga/Bd, je chronique mes lectures à la fois sur 7bd.fr et sur Instagram.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,486FansLike
413FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles