dimanche 16 juin 2024

Offrez-nous un café

I Kill Giants par Joe Kelly et Ken Niimura aux éditions HiComics

Entre rêves et réalité, I Kill Giants raconte l’histoire poignante d’une jeune fille au caractère bien trempé seul face à ses propres monstres…

Couverture d'I kill giants

Titre: I Kill Giants
Scénario: Joe Kelly
Dessin: Ken Niimura
Éditions: HICOMICS
Année: 2018
Nombres de pages: 240

Barbara est souvent la risée de ses camarades...

Résumé d’I Kill Giants par Joe Kelly et Ken Niimura aux éditions HiComics:

I Kill Giants raconte l’histoire de Barbara Thorson, collégienne effrontée et fantasque à la répartie déjà bien piquante pour son jeune age, toujours le nez dans ses étranges livres. Se déclarant ouvertement tueuse de géants, les autres élèves la rejettent et la moque. Mais y-a-t’il un brin de vérité derrière ces histoires fantaisistes d’adolescente?

Barbara toujours le nez dans ses livres... dans I Kill Giants.

Joe Kelly au sommet de son art:

Le récit s’ouvre par deux premiers chapitres assez classique, présentant notre héroïne comme une élève a part, isolée des autres élèves, perdue dans son monde mais ayant toujours la petite réplique cinglante qui tombe à pique.

On alterne entre réalité ou imaginaire, se demandant si ces géants existent réellement mais soudain l’histoire prend une tournure imprévue et glaçante.

Impossible d’en dire davantage sans gâcher l’intérêt du récit. L’évolution de l’histoire et la tournure des événements est tellement intelligente et surprenante qu’il m’a été littéralement impossible de lâcher l’album avant de le terminer.

Le personnage de Barbara est incroyable de justesse et d’intelligence. Merveilleusement écrite, elle éclabousse de sa personnalité les pages de l’album. ses dialogues sont écrit avec soin et sa répartie est un réel plaisir de lecture.

La narration est efficace même si elle parait ronronner au début, c’est aussi pour mieux nous surprendre par la suite

Qu'est ce qui peut tant effrayer Barbara à l’étage ?

Entre manga et Comics:

Le dessin de Niimura, perturbant de prime abord m’est apparue par la suite nerveux, sensible et puissant. Son trait à la fois très lâché, presque esquissé par moment, se trouve finalement très juste et transcende les genres. Car son style se rapproche bien plus des codes du manga que du comics mainstream.

Sa mise en scène est spectaculaire avec ces cadrages dynamiques parfois en pleine page, mais également sobre et épurée à d’autres moments faisant preuve d’une belle sensibilité quand il le faut.

La couleur en dégradé de gris est efficace, même si elle peut surprendre au début, et permet de mettre l’accent sur la narration.

Mon avis sur I Kill Giants par Joe Kelly et Ken Niimura aux éditions HiComics:

Quelle claque ! Rarement une Bd, tout genre confondue m’avait ému de la sorte.

Lire un comics encensé et souvent qualifié de chef d’œuvre est toujours délicat et souvent synonyme de déception.

Mais ici, force est de constater que cette bd est différente et unique.

I Kill Giants est une très belle histoire, à la narration soignée et aux dialogues justes et drôles. Le tout est magnifié par le style unique de Niimura.

Un album difficile a qualifier sauf à dire qu’il ne s’oublie pas.

GROS GROS coup de Cœur !

A très vite

geek_o_mat

Fais découvrir cet article à tes amis
Geek_O_Mat
Geek_O_Mat
Mat, la quarantaine passée, passionné de Comics/Manga/Bd, je chronique mes lectures à la fois sur 7bd.fr et sur Instagram.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,476FansLike
428FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles