dimanche 16 juin 2024

Offrez-nous un café

Bouddha, la chronique illuminée

Bouddha, la BD d’un parcours vers la lumière

couverture de "BOUDDHA" de Sachi Ediriweera chez Vuibert

Titre : Bouddha
Auteurs : Sachi Ediriweera (scénario et dessins)
Éditeur : Vuibert
Collection : –
Année : 2023
Pages : 288

Résumé d’une histoire pas si connue que ça :

Au palais de Kapilavastu, le prince Siddharta joue aux billes avec les gardes et, sous la surveillance de son mentor Channa, s’entraîne aux armes et étudie. Siddharta n’a qu’une contrainte, il n’a pas le droit de mettre un pied hors du palais, sur ordre de son père. Le prince voudrait comprendre le monde et pour ça, il sait qu’il doit le découvrir. Parviendra-t-il à convaincre son père de le laisser sortir ? Qu’est-ce qui l’attend dehors ?

Le scénario d’une vie :

Devrais-je dire le scénario d’une grande partie de la vie de Siddharta ? Le sujet a été traité de nombreuses fois, autant en littérature qu’en BD (on pourrait citer Hemann Hesse ou Osamu Tezuka par exemple). L’approche choisie par Sachi Ediriweera est intéressante. Siddharta l’homme, qui recherche les causes de la douleur et abandonne tout – famille, richesse, palais – pour trouver réponse à sa question. La partie intéressante, pour moi, est le poids de l’abandon que Siddharta porte sur ses épaules. Ces pensées reviennent toujours et il fuit le moment où il devra se confronter à ceux et celles qu’il a laissés. Il lui faut le courage de l’éveil, pour revenir sur ses pas et s’excuser du mal qu’il a fait.

En attendant le retour, on suit le protagoniste dans son avancée vers l’illumination. Bien sûr, on sait qu’il l’atteindra. Ce qu’on sait moins – enfin, ce que je sais moins – ce sont les rencontres qui ont émaillé son chemin, les différents choix que Siddharta a fait en pensant trouver la réponse. Et cette histoire se révèle une très belle boucle, du départ jusqu’au retour. Car comment trouver vraiment la paix avec le remords de l’abandon ? Même éveillé, Siddharta, devenu Bouddha, n’en reste pas moins homme.

page de "BOUDDHA" de Sachi Ediriweera chez Vuibert

Le dessin léger, léger :

Dans un style semi-réaliste, avec le minimum de trait pour tracer personnages et parfois décors, Sachi Ediriweera nous offre une histoire toute en légèreté. Par le choix du trait, d’une part, mais d’autre part par le choix des couleurs, une bichromie bleue (qui colore les décors en laissant place au blanc) et orange/ocre, une variante qui permet d’apporter un peu de couleurs aux vêtements des personnages. Ce choix rend la BD très lisible, de même, il y a peu de textes, bien découpés pour ne jamais se retrouver avec des pavés à un moment de la BD. Les contours des cases sont dans cette teinte noir-bleuté et sur une double page, il y a toujours une ou plusieurs cases dépourvues de contour, ouvrant le dessin à la respiration de la planche.
Cela contribue aussi à cette impression de légèreté. Même si le dessin reste dans un style classique, ces choix de couleur permettent discrètement de nous entraîner dans la BD, dans la lecture. Et on se prend à avoir fini ce livre assez rapidement.

Conclusion d’une BD entraînante :

Une belle histoire pour découvrir la vie de Bouddha, ses sentiments, son voyage vers l’illumination et son retour vers sa famille. Une approche historique qui m’a bien plu. Un dessin serein même s’il reste classique.

Zéda rencontre Siddharta.

"ILE BOUDDHA" strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur "BOUDDHA" de Sachi Ediriweera chez Vuibert

David

Fais découvrir cet article à tes amis
David
Davidhttp://www.davidneau.fr
Scénariste pour le jeu vidéo, le podcast et le cinéma, auteur-réalisateur de court-métrages animés, auteur dessinateur la BD numérique "Zéda, l'Odyssée du quotidien", enseignant à l'ICAN en BD numérique, et chroniqueur BD bien spûr. Sans oublier passionné de musique et de... BD ! Tout est dit.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,476FansLike
428FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles