dimanche 16 juin 2024

Offrez-nous un café

L’adaptation de l’œuvre de Pierre Lemaître en bande-dessinée

Une conférence à l’occasion de la sortie de Miroir de nos peines…et bien plus !

À l’occasion de la sortie du dernier tome de l’adaptation en bande dessinée de l’œuvre de Pierre Lemaître « Les enfants du siècle », la maison d’édition, Rue de Sèvres, a organisé le 7 novembre dernier, la veille de la parution du tome Miroir de nos peines, un petit déjeuner de presse. 

Au programme une table ronde sur le thème de « l’adaptation de l’œuvre de Pierre Lemaître en bande-dessinée ».

J’étais de passage à Paris ce jour là. Une bien belle occasion de m’y rendre et de vous emmener avec moi.

Arrivée au cinéma du Panthéon je rejoins la trentaine d’invités dans un joli salon. Nous nous installons autour d’une boisson chaude et de viennoiseries, en attendant le début de la conférence. L’opportunité de faire connaissance avec quelques chroniqueurs (moi je suis une petite nouvelle dans cet univers).

Table ronde au cinéma du Panthéon

La table ronde est animée par Marie-Madeleine Rigoupoulos, journaliste littéraire. Autour d’elle sont installés : Pierre Lemaître, le dessinateur Christian De Metter bien sûr, pour la trilogie  Les enfants du siècle , mais aussi le scénariste Pascal Bertho, les dessinateurs, Giuseppe Liotti et Yannick Corboz, pour les autres bandes dessinées adaptées de Pierre Lemaître : Cadres noirs et Brigade Verhoeven.

Une belle équipe pour un beau projet : 8 bandes-dessinées parues et 2 qui ne sauraient tarder.

Pierre Lemaître se montre admiratif du travail des dessinateurs, il dit qu’il aurait « préféré savoir dessiner que savoir écrire » pour « comprendre le monde à travers la main ». 

Pendant toute la conférence est projetée derrière eux des planches illustrant leurs propos.

Les échanges sont animés et il y a beaucoup d’allers et retours, entre les différents intervenants, sur le travail effectué pour adapter les différents livres .

Je vous résume cela en mettant le focus sur chacun des principaux titres.

Adaptation de la trilogie des Enfants du siècle : Au-revoir là haut, Couleurs de l’incendie, Miroir de nos peines

Il y a 10 ans, presque jour pour jour, Pierre Lemaître recevait le prix  Goncourt pour son livre, « Au revoir là-haut ».

2 ans plus tard l’adaptation en bande dessinée paraissait chez rue de Sèvres, suivie de « Couleurs de l’incendie »

Et enfin « Miroir de nos peines » le 8 novembre 2023. 

La rencontre entre Pierre Lemaître et Christian De Metter, organisée par la maison d’édition Rue de Sèvres, semble avoir été un véritable coup de cœur. Ils paraissent très complices.

Pierre Lemaître a beaucoup appris sur le métier de scénariste de bande dessinée auprès de Christian De Metter.

Dans Miroir de nos peines, Pierre Lemaître, a laissé à son dessinateur et ami le champ  libre, en lui permettant, notamment, d’inclure un personnage inédit dans l’histoire (je vous laisse le plaisir de le chercher). 

Cette adaptation conclut magnifiquement la trilogie. Christian De Metter arrive à extraire les scènes fortes du livre pour les mettre en valeur. Les mots laissent la parole au dessin. 

Le traitement des couleurs nous donne le sentiment d’évoluer dans un tableau. 

Pour « Au-revoir là haut » et  » Couleurs de l’incendie « , je vous renvoie aux chroniques écrites par Yann d’Allex pour 7BD. 

Adaptation de la tétralogie Brigade Verhoeven

3 tomes sont déjà parus : Rosie, Irène et Alex. Le prochain et dernier tome est prévu pour 2025. Cette tétralogie raconte les aventures de Camille Verhoeven.  Un commandant de la « crim » pas comme les autres, de part son physique et sa personnalité. Un homme solitaire, qui a quand même su s’entourer d’une équipe, un peu « cabossée par la vie », comme lui.

Pierre Lemaître considère son « héros particulier » comme un phare dans la noirceur.

Le récit mêle son histoire personnelle et des enquêtes. C’est à la fois dur et touchant. Le dessinateur et le scénariste ont choisi de décliner la série en 4 tomes. Chaque tome correspondant à une saison. 

Pour Rosie et Irène, je vous renvoie aux chroniques écrites par Yann d’Allex, pour 7BD.

Adaptation de la série Cadres noirs

Le scénariste Pascal Bertho a aussi travaillé à l’adaptation de « Cadres noirs »: une série en 3 tomes dont le dernier sortira en mars 2024. Pour cette série le dessinateur est Giuseppe Liotti.

Pascal Bertho commence par lire le roman à adapter, trois ou quatre fois, puis il y a un travail de distanciation, d’extraction.

Il cherche à extraire « les sucs pour faire sa recette ». 

Tout au long de l’élaboration de l’album, scénariste et dessinateur échangent sur la mise en image des différentes scènes.

Le dessinateur doit parvenir avec les indications du livre à créer un personnage qui porte en lui les caractéristiques du héros ou de l’héroïne que Pierre Lemaître a imaginé.

Delambre, fragile et déterminé

Adaptation en bande dessinée de l’œuvre de Pierre Lemaître

Comme je le disais plus haut Pierre Lemaître aime le dessin. On trouve d’ailleurs souvent des dessinateurs dans ses œuvres (là aussi je vous laisse chercher…).

Il a apprécié confier son travail à un scénariste et des dessinateurs talentueux.

Cela lui donne l’impression de découvrir une nouvelle œuvre. 

Pour certaines adaptations, comme Cadres Noirs, il dit y trouver une ampleur romanesque, encore plus puissante que dans son roman. 

Parfois Pierre Lemaître est surpris de voir à quel point son imaginaire et celui des dessinateurs rentrent en connivence, sans même avoir eu besoin d’échanger.

Par exemple, par la représentation d’un personnage (Mr Jules, dessiné sans consigne de l’auteur mais tel qu’il se l’imaginait) ou une mise en scène qui permet de saisir toute la complexité d’une situation en une image (Delambre face à un pistolet qui semble plus gros que lui).

Louise et Mr Jules dans Miroir de nos peines
Delambre et son pistolet dans Cadres noirs

Cette conférence, organisée par Rue de Sèvres, à l’occasion de la dernière adaptation en bande dessinée de l’œuvre de Pierre Lemaître, était très enjouée et sympathique. Pierre Lemaître nous a fait sourire et rire. Il a un véritable talent de conteur, tant à l’écrit qu’à l’oral.

Je conseille d’ailleurs les lectures audio de ses romans (pratique quand on a mal aux yeux…).

Ayant lu la trilogie des « Enfants du siècle« , je me suis questionnée sur mon rapport à l’adaptation en BD. J’ai tout autant apprécié les deux formes: littéraire et graphique. La qualité du dessin de Christian De Metter est incroyable. J’étais contente de la mise en avant de certaines scènes du livre, m’ayant particulièrement touchée. Cependant je me suis demandée ce que peuvent ressentir des personnes n’ayant pas lu le livre.

L’histoire est complexe. Il y a de nombreux personnages. Est-ce que la bande-dessinée, qui possède sa grammaire et son rythme propre, permet d’appréhender et de s’approprier les personnages et les situations aussi facilement que dans le livre ?

En fait, cette question n’a pas lieu d’être: il faut se laisser aller au plaisir de découvrir une œuvre à part entière.

Pour les deux autres séries Brigade Verhoeven et Cadres Noirs, je n’ai pas lu les livres de Pierre Lemaître. Je suis tombée directement dans le plaisir du dessin et de l’intrigue. Je n’ai pas eu de liens à faire avec un livre lu. Et cela a très bien fonctionné aussi.

L’art de l’adaptation n’est sans doute pas chose aisée. Dans le cas de l’œuvre de Pierre Lemaître en bande-dessinée on peut dire que c’est une réussite.

Fais découvrir cet article à tes amis
Katia Croque des BD
Katia Croque des BD
Je croque des BD depuis toute petite. Je ne peux pas m'en empêcher. J'suis gourmande. Passion BD partagée avec mon amoureux qui m'aide dans ce blog sur les aspects techniques. J'aime aussi partager. Ce lieu est l'idéal pour cela. Avec une super équipe aux goûts éclectiques et complémentaires. Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,476FansLike
428FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles