mercredi 8 février 2023

Offrez-nous un café

Brigade Verhoeven tome 2 – Irène de Yannick Corboz et Pascal Bertho adaptée du roman Travail Soigné de Pierre Lemaitre

Brigade Verhoeven tome 2 - Irène éditions Rue de Sèvres
Série : Brigade Verhoeven
Titre : Tome 2 – Irène
Scénario : Pascal Bertho
Dessins : Yannick Corboz
Auteurs : Adapté du roman « Travail soigné » de Pierre Lemaitre
Editions : Rue de sèvres
Année : 2019
Nombre de pages : 70


Résumé :


Camille Verhoeven mène une vie tranquille (si l’on peut appeler une vie de policier « tranquille ») avec sa compagne enceinte qu’il adore.
Il est appelé à la rescousse pour une affaire de meurtre particulièrement atroce. Deux femmes ont été retrouvées dépecées…
C’est l’incompréhension totale face à cette cruauté au sien de l’équipe d’enquêteur, et le dossier n’avance pas…
Jusqu’à ce que Camille fasse le rapprochement de la scène de crime avec la description d’un célèbre roman : « le Dahlia noir » de James Ellroy.
Il n’en faudra pas plus pour que ce fin investigateur déterre d’autres crimes non élucidés et trouver leurs points communs pour le mettre sur la piste du tueur en série.
Le temps presse afin d’arrêter le massacre. Une véritable chasse à l’homme est ainsi lancée.

Mon avis :


Voilà le deuxième opus de la série Brigade Verhoeven inspiré du roman « Travail soigné » de Pierre Lemaitre. Ce roman est le premier de la tétralogie Verhoeven.
Le même duo d’auteur  (Pascal Bertho et Yannick Corboz) réalise à nouveau une merveille graphique.
Attention, vous aurez à faire à un thriller noir bien exaltant et cruel…
Brigade Verhoeven tome 2 - Irène éditions Rue de Sèvres page 13
Page 13 extraite de la BD

Le dessin :



Yannick Corboz a un trait vraiment très agréable, rappelant par moment les styles de Jordi Lafebre ou Paul Cauuet, mais avec ce petit plus le rendant plus sérieux.
Son coup de crayon est donc vif et dynamique mais à la fois arrondi, propre et élégant.
Sublimé par les couleurs de Sébastien Bouët, le dessin captive ainsi le lecteur et le maintien en haleine tout le long de ce thriller.
Les effets sont toujours subtils au point que l’on y fait pas attention, les proportions sont gardées et cohérentes en regard de la petite taille du héros.
Les arrière-plans sont superbes à contempler, suffisamment détaillés et point encombrés.
Les mises en scènes sont encore remarquablement travaillées jonglant avec bon nombre de plans et de techniques visuelles permettant de vivre l’action.
C’est vraiment un réel plaisir de feuilleter les pages de cette BD.
Brigade Verhoeven tome 2 - Irène éditions Rue de Sèvres page 9
Page 9 extraite de la BD

Le scénario :



Voilà une belle originalité quant à ce scénario (pour ceux qui n’aurait pas lu les livres de Pierre Lemaitre), une fin (désolé d’avance pour le pseudo spoil..) autre qu’un « happy-end »… Ceci est assez rare pour être noté.
La montée en pression progressive est superbement amenée par les talents de narration de Pascal Bertho et bien que le lecteur avisé puisse entrevoir la fin de l’histoire en cours de lecture, celle-ci en reste néanmoins dure à assimiler.
Mais l’intérêt du scénario réside aussi surtout sur l’aspect fort psychologique du thriller, là où tout est histoire de points faibles, de valeurs morales et/ou affectives.
Le coupable a un profil presque classique de serial killer, cherchant avant tout reconnaissance dans sa folie meurtrière, au point d’y voir un art.
Il provoque, et est en quête de connaisseurs.
Il semble ainsi ferrer notre commissaire Verhoeven qui lui est constamment partagé entre sa vie familial et son travail…
En bref cette histoire est ahurissante, prenante, et bien loin d’être « tranquille » comme celle du tome 1 de la série BD : Rosie
Brigade Verhoeven tome 2 - Irène éditions Rue de Sèvres page 11
Page 11 extraite de la BD
Voilà donc une très belle adaptation d’un roman tendu et terrible.
Ciao
Yann
Inscrivez vous à notre newsletter :


Fais découvrir cet article à tes amis
Yanndallex
Yanndallex
Je suis évidemment un passionné de BD depuis ma jeunesse. Un malheureux accident de vélo ma valu quelques jours d’hospitalisation. Ainsi ma famille, pour me faire passer le temps à l’hopital, m’offrit des exemplaires de la série des Tuniques Bleues. Cette série a été une révélation ! J’étais émerveillé de pouvoir lire des histoires humoristiques liées à des évènements dramatiques (la guerre de sécession, le racisme etc…). Je me régalais à suivre les aventures de mon personnage favori le caporal Blutch. Puis vint la pleine adolescence pour découvrir des séries plus sérieuses, ou toujours humoristiques, d’héroïque fantasy, SF ou policières (XIII, Thorgal, la quête de l’oiseau du temps, le grand pouvoir du Chninkel etc…). J’y ai découvert ainsi des styles graphiques plus travaillés, détaillés, réalistes, poétiques etc… une deuxième révélation pour m’ouvrir progressivement à la bd adulte. A ce jour j’aborde chaque nouvel ouvrage comme une surprise, une promesse d’une belle histoire, que l’on aime, ou que l’on n’aime pas. J’ai pris conscience au cours des années qu’une histoire illustrée de 48 pages, ou plus, n’était pas si facile à créer de manière scénaristique mais surtout graphiquement. Le talent n’est pas inné, et à chaque vignette, je contemple d’autant les années de travails des auteurs. J’admire les techniques graphiques (que je ne soupçonne parfois pas du tout), les choix de couleurs ou du noir et blanc, le travail sur les mises en lumière, la conception des mises en scène, le choix des plans, des effets, des perspectives, le découpage élaboré, les transitions des plans séquences etc… Bref mon œil s’est avisé, mais je n’en reste pas moins admiratif du travail réalisé et des sacrifices réalisés par chaque artiste pour offrir du plaisir à son lectorat, et cela même si l’histoire ne m’a pas forcément plu. J’aime aussi souvent à chercher d’où a pu venir l’idée de l’histoire, très souvent inspirée de fait divers, ou de l’histoire avec un grand H. Je suis aussi toujours émerveillé par la diversité des sujets traités par ce média. Cette disparité permet des livres souvent très intimes avec des témoignages poignants et durs, mais aussi de s’enrichir culturellement, s’ouvrir à des expériences inattendues, parfois loufoques et hilarantes, etc… Et elle nous promet encore de grande œuvres !!

CES ARTICLES POURRAIENT T'INTÉRESSER

Laisser un commentaire

CONNECTEZ-VOUS ;)

2,891FansLike
209FollowersSuivre
68FollowersSuivre

Derniers Articles