mercredi 17 juillet 2024

Offrez-nous un café

Birdking T.1 par Daniel Freedman et CROM aux éditions Les Humanoïdes Associés

L’illustrateur CROM accompagné de Daniel Freedman au scénario, livre une aventure de dark fantasy surprenante, BIRDKING.

Birding T.1, la couverture

Titre: Birdking T.1
Scénario: Daniel Freedman
Dessin: CROM
Couleurs: CROM
Éditions: Les Humanoïdes Associés
Année: 2024
Nombres de pages: 160

Birding T.1, premier livre sur un total de 4 prévus

Résumé de Birdking T.1 par Daniel Freedman et CROM aux éditions Les Humanoïdes Associés:

Dans un monde plongé dans les ténèbres et dominé par la guerre, Bianca, une jeune apprentie forgeron, est forcée de fuir son pays pour partir à la recherche d’Atlas, une terre légendaire.

Chaque chapitre est marqué par un extrait des contes et légendes de ce monde étrange.

De la bonne dark Fantasy.

La dark fantasy est un style que votre serviteur apprécie particulièrement, donc à l’annonce de ce titre dessiné par CROM, un dessinateur de grand talent au style unique et singulier, une certaine excitation accompagnait la sortie de l’album.

Ce tome d’introduction installe rapidement son ambiance, ses enjeux et son héroïne. Hormis quelques ellipses en début d’album, l’histoire reste fluide et rythmée.

Passionnée et curieuse d’en apprendre toujours plus sur le monde qui l’entoure, Bianca est une héroïne attachante, maligne et déterminée. Son binôme avec Birdking, taciturne et silencieux (et sacrément imposant), marche vraiment bien.

Le titre possède un univers sombre et mystérieux aux nombreuses légendes que l’on va découvrir aux côtés de Bianca. Des légendes qui font partie intégrante de la narration avec ces petits textes qui ouvrent chaque nouveau chapitre.

Enfin, les auteurs et notamment le scénariste Daniel Freedman, ont fait le choix d’avoir un album peu bavard, laissant la part belle à la partie visuelle.

CROM possède un style singulier avec des couleurs surprenantes pour le ton sombre et violent de la série.

Une narration visuelle sublime.

Il est évident que l’un des points forts du titre est le style puissant et épuré de CROM.

Son dessin stylisé, voire cartoony par moment (les onomatopées) contraste fortement avec l’ambiance sombre et lourde de l’histoire.

Son découpage a aussi de quoi surprendre et met en lumière une narration visuelle très séduisante.

De même, ses couleurs en aplats, souvent très vives, voire pastels, contribuent à l’atmosphère particulière et originale de l’album.

La narration visuelle est particulièrement forte.

Mon avis sur Birdking T.1 par Daniel Freedman et CROM aux éditions Les Humanoïdes Associés:

Au final, Birdking T. 1 (la série est prévu en 4 tomes) nous offre une aventure de Dark Fantasy solide, grâce à son univers riche et mystérieux ainsi que ses personnages charismatiques.

Le dessin de CROM possède une vraie personnalité et apporte beaucoup à l’univers. Sa narration visuelle prend souvent le pas sur les dialogues et représente l’une des grandes qualités du titre.

Bref, une chouette lecture pour cette introduction efficace et prometteuse, dont la suite pourrait arriver d’ici la fin de l’année selon les premières rumeurs.

A très vite

geek_o_mat

Fais découvrir cet article à tes amis
Geek_O_Mat
Geek_O_Mat
Mat, la quarantaine passée, passionné de Comics/Manga/Bd, je chronique mes lectures à la fois sur 7bd.fr et sur Instagram.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,460FansLike
442FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles