dimanche 29 janvier 2023

Offrez-nous un café

Turboten tome1, génésis

Turboten
TITRE : Turboten – T1 Génésis
Editeur : Indeez Urban Editions
Auteurs : Josselin AZORIN-LARA, Sylvain DOS SANTOS, Boky BOSSALE, Etienne GUIGNARD & Martial SONINO
Année : 2012

Résumé :
Jo se retrouve au milieu d’un violent Cauchemar. Heureusement son ami Chili le réveille et lui rappelle qu’ils vont être en retard en cours. En effet, Jo l’humain et Chili l’extra-terrestre suivent les cours de TurboTen’ au centre de formation de la terre. Le TurboTen’ est la version galactique et hifh-tech de notre bon vieux tennis.
Jo le courageux, Chili son meilleur ami, Darius la forte tête, Lia la nouvelle, sont encore des ados, mais ils ont tous le même rêve. Être sélectionné pour représenter la terre à l’OpenGen’, la plus grande compétition de TurboTen’ de l’univers. Jusqu’à présent, elle a toujours été remportée par l’équipe de la planète Génésis. Mais ça ne durera pas éternellement, car il faut préciser que le nom complet de Jo est Jo-Wilfried Tsonga !

Beaucoup d’action au programme de « Génésis », ce premier tome.
L’intrigue principale démarre sur les chapeaux de roue, mais reste pour l’instant assez classique.
D’un point de vue scénario, le plus intéressant sont les intrigues secondaires qui se mettent doucement en place, comme par exemple la mésentente entre entre Lana et sa soeur, le cauchemar de Jo, le mystère autour de Lia. J’apprécie que l’intrigue amoureuse démarre entre l’extra-terrestre Chili et Lia, et non, comme on pourrait s’y attendre entre le héros et la fille ! Une petite touche d’originalité qui me plaît bien.

Je trouve dommage d’avoir eu recours à une pirouette de scénario pour expliquer le Turboten’ au lecteur. En effet, Lia raconte l’histoire de ce sport pour justifier qu’elle a le niveau d’être directement admise en 3ème année et surtout elle ferme ainsi le clapet de tout le monde. Je n’ai pas trouvé cela très crédible, c’est un ressort narratif un peu léger.
Les astérisques de bas de page m’ont semblé beaucoup plus judicieux pour donner des informations sans nuire au bon déroulement de l’histoire.
Le personnage de Jo porte bien haut les valeurs de la chevalerie. Et son duo avec Chili permet d’éviter que cela ne devienne trop lourd. Mais par les temps qui courent, c’est agréable de croiser un personnage qui veut agir en équipe, plutôt qu’en individualiste forcené. Et si vous préférez ces caractères plus rentre-dedans et axés sur eux, vous trouverez votre bonheur avec Darius.
On notera quelques références bien sympathiques. Lana de Génésis n’est pas sans rappeler un Dark Maul au féminin, et le programme Holo-Ultimate Combo évoque la salle de dangers des X-Men.


Les dessins sont explosifs et le cadrage aussi. Je regrette que même dans les moments calmes, les cadres restent aussi énergiques. A mon goût, cela peut nuire à l’ensemble du récit, car ce cadrage tout le temps dynamique casse le rythme des séquences plus posées.
Les couleurs apportent une vivacité supplémentaire.
Graphisme, cadrage et couleur donnent une touche qui n’est pas sans rappeler les anim Japonais. Les dessins ont une influence Manga, sans jamais tomber dans la pâle imitation des mangakas. Et c’est tant mieux.

Une mention spéciale pour ces pages noir et blanc qui racontent un court gag et qui séparent chaque chapitre de l’histoire. Pourvu que le auteurs continuent d’exploiter cette idée dans les prochains tomes.
Et je veux vous rassurer sur un point : nul besoin d’être un expert du tennis pour comprendre les rouages de cette série.

Génésis est le premier tome d’une série qui démarre fort, et j’espère qu’elle saura me surprendre par la suite, tout en évitant de s’enfoncer dans une histoire trop classique. TurboTen’ a une jolie place à se creuser entre le Comic et le Manga.



Fais découvrir cet article à tes amis

CES ARTICLES POURRAIENT T'INTÉRESSER

Laisser un commentaire

CONNECTEZ-VOUS ;)

2,893FansLike
203FollowersSuivre
64FollowersSuivre

Derniers Articles