Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

La Tentation d'Axel

La Tentation d'Axel aux éditions Dynamite
Titre: La Tentation
Auteur: Axel
Éditeur: Dynamite
Année: 2019
Nombre de pages: 64
Public averti

Résumé de La Tentation d'Axel

Les vacances approchent, l'occasion pour Françoise et son mari Gérard de partir pendant un mois sur la côte méditerranéenne.
Voilà maintenant un moment que le quotidien et la routine ont pris le dessus sur la passion des débuts chez ce couple de cinquantenaires. Ce petit séjour en bordure de mer s'annonce donc sous le signe de la farniente et des balades tranquilles dans la nature.

A peine arrivés, ils rencontrent Fred, une jeune demoiselle d'une trentaine d'années, qui leur propose une soirée autour d'un verre, avec son petit ami Mathieu.
Très vite Gérard et Françoise vont s'apercevoir que leurs nouveaux amis sont du genre libérés. Sans pudeur ils n'hésitent pas à prendre un bain de minuit, complètement nus, dans la méditerranée. A la sortie de l'eau, Fred prend son compagnon en bouche. Le couple de quinquagénaires observe les deux jeunes, se lançant des regards complices, puis ils se laissent eux aussi aller et succombent à la tentation de cette expérience libertine et échangiste...

Finalement les vacances prennent une tournure inattendue qui permettra peut être à Gérard et Françoise de raviver la flamme...

La Tentation d'Axel - comme un air de vacances au bord de la mer

L'édition de la Tentation

La tentation est le second titre d'Axel à paraître aux éditions Dynamites après la Chambre de verre.
Cette BD possède une couverture cartonnée rigide épaisse représentant une femme nue, dans une piscine, et nous propose ensuite une soixantaine de pages toutes en couleur.

Le scénario de la Tentation

Là où "La chambre de verre" décrivait les dérives des réseaux sociaux et le voyeurisme des cam-girls, cette fois Axel aborde un autre thème, autour du voyeurisme et de l'échangisme.
Il met en scène un couple de cinquantenaires plutôt commun, dont la vie sexuelle est très calme, le temps ayant fait son affaire.
Puis il leur fait rencontrer deux jeunes gens impudiques et échangistes.
Dans un premier temps, il installe une phase d'observation un peu voyeuriste, gênante. Puis la gène laisse place à des regards complices et amoureux qui disent "et pourquoi pas ?". Gérard et Françoise vont alors se laisser aller... Puis Fred et Mathieu seront encore plus entreprenants et la tentation sera forte et nous basculerons dans l'échangisme.
Cette rencontre estivale pourra donc s'avérer salvatrice ou destructrice.

Derrière ces sujets visibles du voyeurisme et de l'échangisme, Axel parle de sentiments et d'amour. Il essaye aussi de faire tomber les barrières morales et sociales, qui s'imposent à nous. L'auteur nous laisse entendre que la tentation d'un amour libéré ne doit pas être source de gène, de remords ou de honte. Il montre que parfois, se détacher des règles de moralité sociale peut permettre d'être libre, libéré, épanouis et de profiter de petits moments de bonheurs, tant que cela est partagé et consentit avec son ou sa partenaire.
Ainsi, même si cela peut s'avérer bénéfique pour certains, l'auteur met aussi en garde en montrant au lecteur que parfois, la découverte de nouveaux plaisirs peut entraîner une introspection et une remise en question et avoir un prix.

La tentation n'est donc pas une simple BD érotique ou pornographique, mais possède un scénario qui tient la route, avec une réflexion.
La Tentation d'Axel - le réveil de la passion chez ce couple de cinquantenaires

Le dessin de La Tentation.

Axel revient dans cette BD avec son trait réaliste. Le dessin crayonné et mis en couleur de façon traditionnelle nous ancre donc dans la réalité, dans notre quotidien, pour permettre au lecteur de s'identifier aux personnages... ou en tout cas de se dire que les "Gérard et Françoise" de cette histoire pourraient être nos voisins ou un couple d'amis.

Ce titre qui parle de sexualité libérée et d'échangisme, ne tombe pourtant pas dans le vulgaire et le graveleux. Bien sûr certaines cases montrent les relations entre les personnages de façon explicite. Pourtant il ne s'agit pas d'un titre pornographique, mais plutôt érotique.

Comme derrière le scénario il y a une réflexion, nous retrouvons cela dans le dessin. Quelques scènes jouent uniquement sur le regard des personnages, qui ne disent pas un seul mot. Pourtant leurs yeux parlent d'eux-même et le lecteur comprend immédiatement les sentiments que l'auteur a voulu faire passer.

L'ambiance générale joue aussi beaucoup dans ce titre. L'histoire se passe pendant les vacances d'été, au bord de la mer et l'auteur représente donc ce paysage méditerranéen avec soin pour rajouter à cet esprit de liberté et de laisser-aller.

Graphiquement la qualité de l'ouvrage est donc au rendez-vous.
La Tentation d'Axel - les jeux de regards peuvent en dire long

Mon avis sur la lecture de La Tentation

J'avais aimé le style graphique de l'auteur dans "La chambre de verre". Son dessin crayonné réaliste et sa mise en couleur, m'avaient séduits et Axel récidive ici avec La Tentation.
Il insuffle dans ce décor et dans ses personnages une ambiance estivale; une pause dans le temps, une parenthèse qui coupe avec le quotidien et où on peut se dire que c'est l'occasion d'essayer de nouvelles choses, de profiter de la vie, de se lâcher et se laisser aller avant de revenir à son train-train quotidien et au stress du métro-boulot-dodo.

Bien sûr ce titre n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Mais même si certaines scènes de sexe sont illustrées, il n'y a rien de choquant. Ces moments servent l'histoire et restent soft. Certes l'échangisme n'est pas la pratique la plus courante et n'est pas la norme dans notre société, mais en soit, les relations physiques mises en image, sont "normales" et mettent en avant les sentiments des personnages, plus que l'acte sexuel lui même.

Juju Gribouille

Inscrivez vous à notre newsletter :

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog