pub

Rechercher dans ce blog

jeudi 15 mars 2018

Cyparis ,la chronique volcanique

couverture de Cyparis de Lucas Vallerie chez La Boîte à bulles
Titre: Cyparis
Auteurs : Lucas Vallerie (scénario et dessin)
Editeur : La Boîte à Bulles
Année : 2017
Pages : 272


Résumé :
Martinique, siècle dernier. Cyparis, un homme qui court les petits boulots et tombe facilement dans les excès de l'alcool, se bat et finit en prison. Nous sommes le 1er Avril 1902. Pas de poisson mais la visite d'une nièce à son oncle installé depuis belle lurette à Saint-Pierre. La jeune femme va découvrir un pays, une culture, un univers qui lui était totalement étranger. Mais pendant cette période de découverte, elle va aussi voir les oppositions entre béké et mulâtres, les élections à venir et surtout les soubresauts de la montagne Pelée, qui, l'air de rien, prennent de plus en plus d'importance tandis que Cyparis moisit toujours en prison.

Mon avis :
Cette énorme BD de plus de deux cent cinquante pages nous plonge dans la Martinique du début du vingtième siècle. A travers une galerie de personnages attachants, souvent inspirés de personnages réels ayant vécu là à cette époque, Lucas Vallerie nous retrace les prémisses qui ont abouti à la catastrophe. En fait, la catastrophe semblait inéluctable, mais sa prévention, sa gestion par les dirigeants en place semble avoir laissé à désirer.
Pendant ce périple, nous nous attachons à des personnages que nous découvrons parfois le temps de quelques cases, voire dont nous ignorons jusqu'au nom. Et quand le pire arrive, l'éruption mortelle de la montagne Pelée, nous sommes abasourdis et émus de voir s'envoler ces quelques personnages secondaires si vivants et si présents à nos mémoires.
La narration suit la chronologie des événements et on pressent venir l'éruption. Mais, comme dans tout bon film catastrophe, il y a toujours tout un tas de gens pour dire qu'il ne faut pas se fier aux signes avant-coureurs, qu'il n'y a rien d'inquiétant, qu'il faut attendre que ça passe. Le problème, c'est qu'il ne s'agit pas d'un film catastrophe mais bien de la réalité, d'une éruption qui a eu lieu et a fait des milliers de morts, près de vingt-sept mille morts, pour être un peu plus précis. Saint-Pierre a été rayée de la carte.
Et au travers de ces événements douloureux, c'est aussi l'histoire d'un homme, Cyparis, enfermé dans son cachot, qui a survécu à l'enfer. L'histoire ne se conclut pas avec l'éruption mais avec la fin de vie de ce survivant malgré lui.
Cyparis est la preuve incroyable que parfois la vie ne tient qu'à un fil ou à d'incroyables concours de circonstances.

page de Cyparis de Lucas Vallerie chez La Boîte à bulles
un dessin rondement mené, si je puis dire...

Graphiquement, c'est un beau dessin que nous offre Lucas Vallerie et la Martinique agrémentée de magnifiques couleurs est bien présente à nos yeux. De belles couleurs qui vireront au noir et au gris quand le volcan se réveille. L'histoire découpée en chapitres nous présente des dessins renvoyant aux images de cartes postales d'époque réalisées par un des personnages, le photographe, intégré à l'histoire, celui par lequel sont parvenues jusqu'à l'auteur des photos d'époque qui lui ont servi d'inspiration et de références. La boucle est bouclée. Les dessins stylisés portent une énorme tendresse en eux, tendresse que l'on reporte sur les personnages, sur toutes ces futures victimes dont uniquement un survivra.

La BD se finit par des annexes relatant la catastrophe, les références et quelques sources bibliographiques sans oublier de magnifiques illustrations.

Une BD émouvante, forte, une sorte de docu-fiction présentant avec talent une page de l'histoire de la Martinique. Page dévastatrice, mais qu'il était nécessaire de consigner. Une BD à lire et à relire, ou à faire lire.

Zédaen Martinique !

"LE MOINS PELE" strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur Cyparis de Lucas Vallerie chez La Boîte à bulles


David


Inscrivez vous à notre newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as un avis à donner, c'est le moment ou jamais!