pub

Rechercher dans ce blog

lundi 21 août 2017

Contes Asiatiques en BD, la chronique contée

Couverture de contes asiatiques en BD chez Petit à Petit
Titre: Contes Asiatiques en Bandes Dessinées
Auteurs : Oliv', Eddy Simon (scénario), Marie Decavel, Emmanuelle Pioli, Odile Santi, Aurélie Neyret, Virginie Vidal, Lucien Gortier, Tatiana Domas, Anne-Sophie Servantie, Céline Adriaens, Veroborev (dessin) et Michels Mabel (textes documentaires)
Editeur : Petit à Petit
Collection : Contes en BD
Année : 2017
Pages : 96


Résumé :
Des contes Chinois mais également Indiens, Vietnamiens, Japonais, Népalais ou encore Tibétains. Et en plus de tout cela, des textes simples pour aborder et comprendre quelques éléments de ces différentes cultures.




Mon avis :
Une approche de la culture Asiatique par le conte, à l'image du recueil précédent édité par Petit à Petit, les fameux « ContesArabes en BD ».
La présentation reprend le même principe. Des contes traditionnels alternant avec des textes présentant certains points de culture et de traditions. A mes yeux, il manque cette petite carte mettant en lien dans l'Asie et ses différentes régions et pays, dont ceux évoqués dans ce recueil. Mais là, je suis très exigeant avec cette collection qui permet de mieux comprendre l'autre et qui vise à faciliter le vivre ensemble.
Les contes portent la trace de la sagesse millénaire et légendaire (pour des contes, c'est mieux) asiatique. Il est à noter que certain de ces récits ont des introductions similaires et des situations se renvoyant l'une à l'autre. Si on ne peut remonter efficacement pour savoir quels sont les plus anciennes de ces histoires, ces choix restent intéressants car il montre l'influence culturelle que ces pays ont exercé les uns sur les autres.
Si certains contes laissent la part belle à la magie avec des des objets enchantés et autres sortilèges, comme le « Carambolier », d'autres sont très terre à terre et font simplement ressortir la nature humaine, comme « La Chaîne en Or ». La plupart font intervenir des humains, à quelques exceptions près, comme la légende Indienne de Ganesh ou encore « Le Singe et le crocodile ».
Ces onze contes restent néanmoins un régal et ne pourront que vous donner l'envie d'en lire d'autres et d'en apprendre plus sur ces univers si proches géographiquement et pourtant si différents. Similitudes et différences que font ressortir aussi les textes illustrés qui s'insèrent entre les contes. 

page de contes asiatiques en BD chez Petit à Petit
 Un conte Japonais pour démarrer la lecture...
 
Chaque récit est illustré par un dessinateur différent. Mais on retrouve un style naïf, des dessins présentant des textures renvoyant au pinceau ou aux crayons de papier. En bref, un régal pour les yeux accompagné d'ambiances envoutantes.
Cette démarche facilite le lien entre les deux tomes de cette collection : Style naïf, contes traditionnels, textes simples d'accès font le charme de cette collection naissante, dont j'ai hâte de lire la suite.

Les Contes Asiatiques en BD se révèlent une bonne surprise. Mais finalement, je me dis qu'ils auraient gagné à être divisés en plusieurs tomes : les contes Chinois en BD, les Contes Japonais en BD et ainsi de suite. Je dis cela juste pour le plaisir égoïste d'en avoir encore plus à lire...


Zéda se frotte au conte Chinois !

"CONTE MODERNE", strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur contes asiatiques en BD chez Petit à Petit


David


Inscrivez vous à notre newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as un avis à donner, c'est le moment ou jamais!