lundi 30 janvier 2023

Offrez-nous un café

Le monde de Wan Wan

Le monde de Wan Wan
Titre: Le monde de Wan Wan
 Scénario et dessin : Chuan Yin
 Éditeur: Pika éditions
 Année: 2014
 Nombres de pages: 119
Résumé :Wan Wan est un chiot qui vient d’être adopté par Didi et Lili. Celui-ci a tout à découvrir de la vie. Ses maîtres l’accompagneront pour le pire comme le meilleur. Ainsi s’enchainent plusieurs petites histoires humoristiques sur la vie de ce petit chien.


Mon avis :

Ce livre illustre la découverte de la vie pour un petit chien.
Il est le pendant, en chien, d’autres séries kawaï tels Chi ou Plum sur la vie de chats…
Cet ouvrage s’adresse  à un lecteur autant jeunesse qu’adulte cherchant un peu de douceur et de fantaisie gentillette.

Le monde de Wan Wan tome 1 planche 7
Wan Wan découvre 7BD…

La couverture, le livre :

Ce manhua a un format particulier, loin d’être un format manga classique.
L’ensemble est souple et assez épais. La couverture en carton souple est toute mignonne avec ce petit chien dans son hublot. On le croirait dans un aquarium.

Le dessin, le style, la mise en scène, les couleurs :

Le dessin est léger, paraissant simple, le trait fin et minutieux, dans un style humoristique caricaturé (surtout sur les personnages de Didi et Lili), très mignon et particulièrement adapté pour les jeunes lecteurs (de 4 à 8 ans). Les pages sont aérés, 2/3 dessins par pages non détourés par des encadrements comme pour des BDs et/ou mangas classiques.

Cependant l’auteur démontre tout de même de son incroyable talent de dessin lorsque intervient un décor de fond. Ces décors paraissent très harmonieux, les perspectives sont superbement réalisées et l’ensemble du dessin peut faire penser à des carnets de voyages.

Les couleurs sont belles et bien choisies, chaleureuses sur des tons pastels.

Les mises en scènes sont bien effectuées, très simples, souvent bien amenés tout en suivant la spontanéité de nos fidèles amis les chiens. On ressent là un vécu de l’auteur.

Le monde de Wan Wan tome 1 planche 58
Il se sent bien chez 7BD !

Le scénario, le découpage :

La vie de ce chiot est donc illustrée suivant plusieurs épisodes chronologiquement orchestrés. Donc ce livre est une succession de nombreuses petites anecdotes toutes aussi mignonnes les unes des autres.

Là aussi l’auteur s’adapte à la jeunesse, n’apportant que peu de texte aux dessins, avec des phrases courtes et compréhensibles par les plus petits. Cela leur permet de rester éveillés et attentifs aux histoires. De plus, le fait d’avoir de nombreuses petites histoires, permet d’interrompre facilement la lecture si l’enfant n’est plus concentré.

Le découpage est simple. Le nombre d’actions limité par page permet de focaliser le regard de l’enfant, l’empêchant ainsi de se disperser.

L’absence de case donne cette sensation de liberté en regards de ce fougueux petit chien qui n’aspire qu’à ça !

Le monde de Wan Wan tome 1 planche 80
Mais il se fait tirer les oreilles !!!
Ayant adopté un chien récemment je prends plaisir à relire ce charmant petit album comme histoire du soir pour mon enfant…
Nous revivons beaucoup de situations au jour le jour (comme les pipis, le manger, le fait de l‘appeler sans arrêt, etc…), et cela nous permet de bien en rigoler ensemble.  
 
Ciao, 
Yann
Fais découvrir cet article à tes amis
Yanndallex
Yanndallex
Je suis évidemment un passionné de BD depuis ma jeunesse. Un malheureux accident de vélo ma valu quelques jours d’hospitalisation. Ainsi ma famille, pour me faire passer le temps à l’hopital, m’offrit des exemplaires de la série des Tuniques Bleues. Cette série a été une révélation ! J’étais émerveillé de pouvoir lire des histoires humoristiques liées à des évènements dramatiques (la guerre de sécession, le racisme etc…). Je me régalais à suivre les aventures de mon personnage favori le caporal Blutch. Puis vint la pleine adolescence pour découvrir des séries plus sérieuses, ou toujours humoristiques, d’héroïque fantasy, SF ou policières (XIII, Thorgal, la quête de l’oiseau du temps, le grand pouvoir du Chninkel etc…). J’y ai découvert ainsi des styles graphiques plus travaillés, détaillés, réalistes, poétiques etc… une deuxième révélation pour m’ouvrir progressivement à la bd adulte. A ce jour j’aborde chaque nouvel ouvrage comme une surprise, une promesse d’une belle histoire, que l’on aime, ou que l’on n’aime pas. J’ai pris conscience au cours des années qu’une histoire illustrée de 48 pages, ou plus, n’était pas si facile à créer de manière scénaristique mais surtout graphiquement. Le talent n’est pas inné, et à chaque vignette, je contemple d’autant les années de travails des auteurs. J’admire les techniques graphiques (que je ne soupçonne parfois pas du tout), les choix de couleurs ou du noir et blanc, le travail sur les mises en lumière, la conception des mises en scène, le choix des plans, des effets, des perspectives, le découpage élaboré, les transitions des plans séquences etc… Bref mon œil s’est avisé, mais je n’en reste pas moins admiratif du travail réalisé et des sacrifices réalisés par chaque artiste pour offrir du plaisir à son lectorat, et cela même si l’histoire ne m’a pas forcément plu. J’aime aussi souvent à chercher d’où a pu venir l’idée de l’histoire, très souvent inspirée de fait divers, ou de l’histoire avec un grand H. Je suis aussi toujours émerveillé par la diversité des sujets traités par ce média. Cette disparité permet des livres souvent très intimes avec des témoignages poignants et durs, mais aussi de s’enrichir culturellement, s’ouvrir à des expériences inattendues, parfois loufoques et hilarantes, etc… Et elle nous promet encore de grande œuvres !!

CES ARTICLES POURRAIENT T'INTÉRESSER

Laisser un commentaire

CONNECTEZ-VOUS ;)

2,893FansLike
207FollowersSuivre
65FollowersSuivre

Derniers Articles