mardi 9 août 2022

Offrez-nous un café

Sales Mioches T5 La Veuve Pigeon, de Olivier Berlon et Eric Corbeyran

couverture Sales Mioches T5 pour chronique 7BD du mois jeunesse
SALES MIOCHES !

Tome 5 : La
veuve Pigeon

Scénariste :
CORBEYRAN Éric

Dessinateur :
BERLION Olivier

Editeur CASTERMAN

Collection :
Grande Ligne

Date de sortie :
17 avril 2001

46 pages

Genre Vie
quotidienne
 Résumé : 
Le
récit commence par une scène assez déplaisante de braquage de
vieille dame. On retrouvera un peu plus loin le couple de malfrats
responsable de ce triste méfait… Quant à Mig et sa fiancée, ils
sont témoins et accusés à tort d’un vol de collier dans une
bijouterie. Ils sont cependant formels, c’est une vieille dame qui
a commis le larcin! La police se retrouve une nouvelle fois dans
l’impossibilité de “coincer” la présumée responsable, connue
sous le nom de Veuve Pigeon. Épatés par la “performance” de la
Veuve, les sales mioches aimeraient comprendre comment une mamie a
bien pu (toujours selon la police) réussir à voler pour près de
200.000 francs de bijoux sans jamais avoir été prise en flagrant
délit !
extrait de Sales Mioches T5 de Corbeyran et Berlion


 
Corbeyran, le scénariste, nous livre
ici une histoire où se mêlent suspense, humour et comédie, sur
fond de critique sociale.

Berlion, l’illustrateur, a su restituer
l’ambiance du vieux Lyon avec succès.

Un bloggeur s’est d’ailleurs
amusé à photographier les places et rues de l’histoire et à les
comparer aux scènes dessinées. A voir ici !

Lors
du festival BD d’EURRE dans la Drôme, j’ai eu le plaisir de
discuter avec Olivier BERLION, lyonnais d’origine, qui s’est
régalé à dessiner sa ville. Pour ma part, j’ai eu droit à un
Nino bien sympathique.


dédicaces de Olivier Berliçon pour Sales Mioches
Les aventures de Mig, Nino, Fred,
Bouillotte et Vieux Maurice sont drôles et illustrent un peu les
conditions de vie d’il y a quelques années dans le « vieux
Lyon » de Lyon, dans les années 60, avant la
disparition des terrains vagues, avec ses traboules mystérieuses,
son tramway poussif et ses marchés surpeuplés.

Vous allez vous attacher à cette bande
de gamins qui traînent sur le pavé avec, à leur tête, un tandem
de frangins roublards et débrouillards : Mig, le boss (il a tout de
même 17 ans !) et Nino, le petit frère, cabochard et teigneux comme
pas deux.

Les héros parlent avec toute la
gouaille des gones Lyonnais avec une pointe d’humour aux lèvres.

Pour survivre, Mig et sa bande
exercent mille petits boulots plus ou moins honnêtes et nous
entraînent avec eux dans leur quotidien.

Ils subsistent en récoltant des
petits morceaux de charbon tombés des péniches sur les bords du
Rhône, en récupérant les invendus à la fin du marché, ou en
faisant les poubelles. Ils chapardent aussi aux étalages,
rattrapent les chiens perdus, etc. Et ils revendent régulièrement
les produits de leurs rapines à l’Elégant, un vieux
brocanteur-receleur qui hante le marché aux puces.

Des sales mioches, mais ô combien
attachants ! Malgré la pauvreté et la dureté de leur vie,
nos héros ne laissent aucune place à la mélancolie, ils nous
entraînent avec eux dans leur débrouille et leur joie de vivre. Mus
par leur rêve, les gamins retapent une vieille péniche,
l’Atalante, dans l’espoir d’aller un jour voir la mer…

Les péripéties de ces petits héros
de la rue nous sont contées avec tendresse et humour.

Une BD sympa à offrir aux enfants qui
s’attacheront sans nul doute à nos héros drôles et solidaires
envers et contre tout.

En plus c’est une BD à un prix très
intéressant : moins de 3€. Vous pouvez aussi vous procurer
pour le même prix les tomes 1, 3, 6 et 7, alors faites plaisir…
Lionel et Chantal
Inscrivez vous à notre newsletter :


Fais découvrir cet article à tes amis

Ces articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Connectez-vous ;)

2,598FansLike
149FollowersSuivre
49FollowersSuivre

- Un peu de Pub-

Derniers Articles