mercredi 17 avril 2024

Offrez-nous un café

Le chien Blanco tome 1

Le chien Blanco - Casterman

Titre: Le chien Blanco
Auteur: Jiro Taniguchi
Année: 1996
Type: Seinen
Éditeur: Casterman

Blanco est un chien blanc pas comme les autres. Lorsque nous faisons sa connaissance il se trouve au milieu d’une meute de loups au beau milieu de l’Alaska. Attaqué par des braconniers, il montre alors des capacités hors-normes et se débarrasse de l’un d’eux en quelques secondes.
Très vite pourchassé par des trappeurs à la solde de l’armée américaine, ce sont finalement des soldats qui seront envoyé à la poursuite de ce chien qui traverse les décors enneigés de l’Alaska, en direction de l’est, inlassablement, malgré les attaques à son encontre.
Au fur et à mesure on va en savoir un peu plus sur cet animal et sur les capacités qu’il semble démontrer.
Capable de tuer un caribou adulte à la seule force de sa mâchoire  de sauter par dessus des rochers énormes et de courir sans jamais s’arrêter: qui est Blanco? Quel est son but? Vers où court-il? Et pourquoi l’armée américaine semble le rechercher farouchement?


L’édition que j’ai eu l’occasion de lire, éditée par Casterman est une vieille édition en 2 tomes, mais il existe actuellement une version plus récente, en 4 volumes sur l’histoire de ce chien blanc et la suite de sa folle course-poursuite.
Cette édition se lit dans le sens français et est entièrement en noir et blanc, même si, vu l’âge du manga que j’ai pu lire, le papier était un peu jauni par le temps.

Blanco est fascinant, il beau, fort, c’est un tueur, mais il est aussi parfois touchant et attachant.
Dans cette oeuvre, Jiro Taniguchi sort un petit peu des histoires qu’il nous a habitué à lire, qui sont plutôt contemplatives.
Ici, le scénario est vivant, dynamique et ne nécessite pas de dialogue pour comprendre l’animal.

L’histoire de Blanco est une aventure frénétique qui nous plonge dans des décors de montagne, de neige et de glace.
On retrouve toujours le trait caractéristique de l’auteur sur les visages des personnages humains, mais c’est bien le chien qui a le rôle du « héros » de ce manga.
Le découpage des cases est assez classique et carré comme sait le faire Taniguchi, pourtant le dessin du chien est suffisamment dynamique pour qu’on se rende compte de ses capacités et de sa vitesse.

Ce manga n’est toutefois pas à mettre entre toutes les mains. En effet, Blanco est un animal sauvage et il se défend comme tel, ce qui donne parfois des scènes un peu sanglantes.
Toutefois, quand vous arriverez au bout du 1er volume, vous aurez très certainement envie d’en savoir plus sur le chien Blanco et de connaître la fin de son parcours.



Juju Gribouille.

Fais découvrir cet article à tes amis
Juju Gribouille
Juju Gribouille
Nouveau Rédac' chef du blog 7BD.fr. J'aime dessiner depuis tout petit et suis vite devenu amateur de BD, mangas et Comics. Je chronique régulièrement mes lectures sur 7BD et les partage aussi sur mes réseaux sociaux... N'hésitez pas à me suivre et à donner votre avis.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,487FansLike
409FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles