vendredi 12 août 2022

Offrez-nous un café

La Horde du contrevent, tome 1 le cosmos est mon campement – la chronique venteuse

couverture de LA HORDE DU CONTREVENT par Eric Henninot d'après Alain Damasio
Titre
: La horde du contrevent T1 Le Cosmos est mon campement
Auteurs :
Eric Henninot (scénario et dessins), Gaêtan Georges (couleur),
d’après le roman de Alain Damasio
Editeur :
Delcourt
Collection
: Neopolis
Année :
2017
Pages
: 80
Résumé :
Epoque
et lieu indéterminé. La cité d’Aberlaas, dans la région appelée
l’extrême-aval, est balayée par des vents violents. A l’intérieur
de la ville, une salle où souffle une puissante ventilation et où
s’entraîne un groupe de jeunes. Ils tente d’avancer contre le vent,
serrés les uns contre les autres, en tas. Chaque pas est une lutte.
Et la défaite cinglante quand le bloc éclate sous la pression du
souffle. Enragé, le leader, Golgoth pousse ses troupes à reprendre
l’entraînement. Ils forment la trente-quatrième horde du
contrevent. Ils sont destinés à marcher contre le vent jusqu’à
trouver sa source. Comme les trente-trois précédentes. Mais ils ont
bien l’intention d’être celle qui mènera cette quête à terme, et
Golgoth veut être le finisseur. Dans ce monde où les vents de
différents types et de différentes formes frappent sans cesse, la
vie est rude et difficile. Les champs et village régulièrement
dévastés en témoignent. Si la horde trouve la source du vent,
alors tout pourrait changer…
Mon
avis :
Lourde
charge qui repose sur les épaules de ces jeunes hommes et femmes. Un
groupe compact, certes mais où chacun a sa personnalité et surtout
son rôle : le fauconnier, l’aéromaître, le scribe et le golgoth
entre autres !

Je
ne vous détaillerai pas chaque métier en détail. Mais cet univers
étrange, fascinant, riche d’idées malgré son aridité apparente,
Eric Henninot l’a découvert, comme moi, dans le livre d’Alain
Damasio intitulé « La horde du contrevent ». Je vous
recommande sans hésiter ce roman, au même titre que je vous
recommande aujourd’hui la BD. La longue préface d’Alain Damasio
rappelle exactement ce qu’il ne faut pas oublier. Cette BD n’adapte
pas le roman, elle se le réapproprie. Ne cherchez pas à définir ce
qui a été changé de place, changé tout court, abandonné ou
ajouté, mais laissez-vous emporter par ce souffle.

J’avais
lu le roman et en suivant les conseils de la préface, j’ai pris un
énorme plaisir à lire cette BD. Bon, je me rends compte maintenant
qu’il va falloir attendre la suite et tout retombe… Mais ce n’est
pas grave. Je patienterai jusqu’au réveil du vent.
Le
vent, donc, et ses mille formes, adversaire redoutable et mortel, est
magnifiquement représenté par Henninot. Ces personnages ne sont
quasiment que traits bruts, visages taillés, yeux fins, modelés par
les bourrasques qui les frappent et qui forgent les caractères
autant que les cases de cette BD. 
page de LA HORDE DU CONTREVENT par Eric Henninot d'après Alain Damasio
Ça souffle dur à Aberlaas…
 
Sov,
Coriolis, Aoi, Golgoth, Caracole, Erg, Pietro, les jumeaux et les
autres prennent vie sous nos yeux. Au départ, vous aurez
probablement du mal avec tous ces personnages, d’autant qu’ils
passent une grande partie de leur temps à « tanquer »
les tornades, en bloc, les uns contre les autres. Et puis, au fur et
mesure du récit, au courts des courtes pauses que leur procure leur
adversaire, vous les découvrirez petit à petit. Vous en oublierez
certains, d’autres marqueront votre mémoire, et une partie mourra
pendant l’impossible voyage. Car si l’histoire démarre avec eux
enfant, nous les retrouvons rapidement plus de vingt ans après,
avançant au coude à coude et prêt à se confronter à un puissant
furvent.
Ce
monde fascinant, je ne m’attendais pas à le retrouver en BD, et
pourtant, me voilà reparti avec la horde, m’interrogeant sur la
destinée de chacun, refusant de me réfugier dans le roman pour y
retrouver mes repères. Eric Henninot aidé par Gaëtan Georges à la
couleur, nous offrent là une bien belle adaptation, en tout cas, un
bien beau début d’adaptation, de l’histoire de la trente-quatrième
horde. Sera-t-elle la dernière ? Celle qui atteindra son but ? Ou
échouera-t-elle comme les précédentes ? Mais qu’est-ce qui
pourrait bien faire échouer un tel groupe ?
Découvrez
donc la bande-annonce de cette BD chez Delcourt :

Zéda
conseille Golgoth !
"LA HORDE DU COUPEVENT", strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur LA HORDE DU CONTREVENT par Eric Henninot d'après Alain Damasio
David
Inscrivez vous à notre newsletter :


Fais découvrir cet article à tes amis
Article précédentThe End de Zep
Article suivantRAFNAS

Ces articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Connectez-vous ;)

2,602FansLike
151FollowersSuivre
49FollowersSuivre

- Un peu de Pub-

Derniers Articles