mardi 6 décembre 2022

Offrez-nous un café

Emma G. Wildford, la chronique d’une quête annoncée




couverture de "Emma G. Wildford" de Zidrou et Edith chez Soleil
Titre
: Emma G. Wildford

Auteurs :
Zidrou (scénario) et Edith (dessins)

Editeur :
Soleil

Collection
: Noctambule

Année :
2017

Pages
: 104




Résumé :

Une
lettre adressée à Emma G. Wildford attend, adossée à deux photos
encadrées sur un meuble. Un jour de chaleur, un jardin, l’été. Et
un poème… Dans ce jardin Anglais, nous retrouvons Emma et sa sœur
en train de parler du temps, et surtout de cette chaleur caniculaire.
Chaleur qui contraste fortement avec le flegme et la froideur
britannique dont souffre la sœur d’Emma et surtout son mari. Tandis
que Emma n’hésite pas à en casser les codes. Elle tue le temps dans
l’attente du retour de son fiancé parti pour une expédition au fin
fond de la Laponie. Mais il a disparu et ne donne plus de nouvelles
depuis trop longtemps.

Roald,
son fiancé, lui a juste laissé une lettre avant son départ, à
n’ouvrir qu’en cas de catastrophe. Cette fameuse missive adossée,
qui attend… Et bien que tous les signaux de la catastrophe soient
là, Emma se refuse à ouvrir la lettre. Mais combien de temps tout
cela pourra-t-il durer ?




Mon
avis :

Emma
G. Wildford est le parcours initiatique de cette jeune héroïne,
éprise de liberté dans une société saturée de codes de bonne
conduite. Epuisée d’attendre celui qu’elle aime, elle va franchir le
pas et partir à sa recherche. Mais où ce voyage va-t-elle la mener
? La réponse à la fin de l’histoire.

Ce
récit complet oscille entre inattendu et prévisible. On pressent
les ennuis que Emma pourrait rencontrer dans cette folle expédition
et en même temps, tout d’un coup, il se passe quelque chose qu’on
n’avait pas vu venir. Pour moi, le plaisir de lecture de cette BD se
trouve plus dans les textes eux-mêmes, les poèmes d’Emma et dans le
graphisme que dans l’intrigue. Ce qui m’a rappelé cette
sempiternelle ritournelle, le voyage compte plus que l’arrivée.

Et
aussi bien sûr dans ce magnifique écrin qui renferme la BD,
couverture à déplier pour accéder au saint-Graal, les magiques
dessins d’Edith et ses couleurs qui savent nous faire ressentir la
lourde chaleur d’été ou la froideur de l’hiver lapon.

Emma
Wildford est un caractère attachant, en opposition au monde et en
recherche d’une liberté que l’Angleterre ne semble pas pouvoir lui
donner. Les grands espaces Lapons répondent un peu à cette soif,
mais son obsession de retrouver Roald semble parfois lui fermer la
voie, lui masquer la vue, jusqu’au moment où elle prendra
d’elle-même ses décisions.


La
finalité de la quête, à la différence de nombreux parcours de ce
type, compte tout autant que le voyage car il se révèle un peu
différent de ce à quoi on pourrait s’attendre.

Mais
Zidrou manie savamment l’ironie et parvient à nous distiller
quelques infos nécessaires nous donnant une longueur d’avance sur
Emma, nous permettant de voir ce qu’elle se refuse peut-être à
envisager, consciemment ou non. Et nous faisant nous interroger sur
les conséquences de ce voyage pour elle…
page de "Emma G. Wildford" de Zidrou et Edith chez Soleil
 La teinte brune qui laisse bien peser la chaleur autant que le mystère sur cette lettre…

D’ailleurs,
certains éléments papiers sont répartis dans le livre et nous
aident à l’immersion, comme des traces du parcours d’Emma. Ils sont
disposés entre les pages où ils apparaissent dans l’histoire et si
parfois, pour certains d’entre eux, leur importance pour mériter
d’être créés de toutes pièces et placés dans la BD ne m’a pas
frappe pas, pour d’autres, c’est capital.



L’idée
est intéressante mais dans ce cas, elle m’a un peu coupé de la
lecture pour examiner ces pièces, comme des éléments d’une enquête
alors qu’au final, il n’y a pas vraiment d’enquête. Il y a plus une
quête, une aventure humaine, celle d’une femme qui doit trouver son
chemin, pour retrouver sa liberté de corps et d’esprit.

Une
aventure humaine que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire.



Quant
au mystère du G. dans le prénom d’Emma, vous découvrirez la
réponse en fin de tome et je vous laisse avec ce petit mystère.



Emma
G. Wildford est une BD oscillant entre joie de vivre, celle d’Emma
page après page, et une certaine mélancolie, naissant de ce que
nous anticipons du choc que va subir Emma avec la réalité. Deux
sentiments opposés qui se mêlent au long de la lecture grâce au
tact et au talent de Zidrou et Edith. Venez donc découvrir ce
tournant de la vie de Emma.


Zéda
rencontre Emma G. Wildford !



"LOST HIS WAY" strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur "Emma G. Wildford" de Zidrou et Edith chez Soleil




David



Inscrivez vous à notre newsletter :


Fais découvrir cet article à tes amis

CES ARTICLES POURRAIENT T'INTÉRESSER

Laisser un commentaire

CONNECTEZ-VOUS ;)

2,739FansLike
184FollowersSuivre
56FollowersSuivre

Derniers Articles