Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Francis de Loputyn, histoire de sorcières et d'esprits

Envie de magie en cette fin d’année. Découvrez une BD de sorcière et d’esprit malicieux.

couverture de la BD Francis de Loputyn

Titre: Francis
Autrice: Loputyn
Éditeur: Shockdom
Année: 2020
Nombre de pages: 96

Résumé de Francis

Métillia et Camélia sont deux jeunes sorcières en lice pour devenir cheffe de clan.
Après une soirée de danse autour du feu avec leurs camarades, il est temps d'aller se coucher. Le lendemain, les deux sorcières devront passer une dernière épreuve de sélection d’herbes et fabrication de potions.
Camélia n'est pas très inquiète, elle est studieuse et tout est déjà prêt.
Par contre pour Métillia c'est plus compliqué. 
La jeune fille n'a pas confiance en elle et a passé le dernier mois à faire la fête. Alors elle se met en tête d'invoquer un esprit pour pouvoir faire pousser des herbes pendant la nuit.
Mais Francis, l'esprit qui se présente à elle sous forme d'un Renard la mènera sur une autre voie…
Francis de Loputyn, histoire de sorcières et d'esprits

Un scénario de choix de vie.

Francis est un roman graphique qui nous plonge dans un univers de sorcières, d’invocations et d’esprits.
Tout démarre par une compétition entre deux sorcières. L’une est intelligente, appliquée et prévoyante. Il s’agit de Camélia. L’autre, Métillia, souffre d’un complexe d’infériorité alors qu’elle est très douée, mais cela la rend négligente.

La veille d’une épreuve cruciale Camélia a déjà tout préparé alors que Métillia a attendu le dernier moment. Elle compte invoquer un esprit pour l’aider.

L’esprit qui se présente à elle se nomme Francis. Il aime prendre l’apparence d’un renard et il en a aussi le caractère. Il est mesquin, paresseux et débauché.
Ainsi il pousse Métillia à boire, s’amuser et faire de mauvaises choses.

Mais cette rencontre permettra à Métillia de réfléchir sur son avenir, sur qui elle est et ce qu’elle voudrait vraiment faire de sa vie.

Francis est donc une sorte de conte mystique et initiatique. Un titre qui, sans être moralisateur, pousse le lecteur à réfléchir sur ses envies, ses motivations mais aussi sur l’amitié, le prix de la liberté et de nos choix.
Francis est un esprit à l'apparence d'un renard

Des illustrations fabuleuses.

Francis est édité entièrement en couleur sur un papier kraft clair.
Chaque page continent une grande illustration dans un style manga. Les couleurs sont douces et le papier utilisé pour cette œuvre donne du caractère à l’ouvrage.

Le graphisme de Loputyn est original et nous plonge très vite dans cet univers de sorcières, de magie, d’invocations et de potions.
Les illustrations sont fabuleuses dans le sens où "Francis" est une sorte de Fable qui aurait pu s'intituler "la sorcière et le renard".

Les sorcières sont mignonnes. Elles ont l’air jeunes et naïves au début. Puis on apprend à les connaître, tout du moins Métillia. Et l’autrice italienne nous montre que son héroïne n’est pas si innocente qu’il y apparaît.

Quant à l’esprit invoqué, il est dessiné sous forme d’un esprit sombre, presque démoniaque. Mais il aime prendre une apparence de renard. La dessinatrice le représente également sous des traits anthropomorphes démoniaque à tête de renard: un mélange de toutes les formes de cet esprit malin.
Métillia, jeune sorcière fait appel à un esprit

Mon avis sur Francis de Loputyn.

Francis est une BD qui m’a interpellé. Tout d’abord par sa couverture dont j’ai trouvé l’illustration superbe. Puis ce titre, “Francis”, plutôt étrange et sur lequel je me suis interrogé.
Enfin, en découvrant quelques illustrations sur les réseaux sociaux, et les pages de papier kraft, ce qui est plutôt original, cela a suffit à me décider à l’acheter.

Je ne sais pas trop comment définir cette œuvre. Est-ce un conte, une BD, un manga ou un roman graphique? Ou peut être un mélange de tout cela, comme une potion fabriquée à partir de plusieurs éléments.
En effet, l’histoire est un conte de sorcières. Le scénario parait assez simple, il y a peu de texte et le livre se lit rapidement et pourtant il est riche en messages.
Le titre se présente comme un roman graphique. Chaque page est une illustration pleine page en marge de laquelle on trouve le texte. Ce pourrait être une BD, mais il y a assez peu de bulles et pas de cases.
Et enfin le graphisme révèle des inspirations de manga, avec des illustrations en couleur comme on les trouve plutôt dans la BD européenne.

Francis est finalement un titre court mais très riche visuellement et intellectuellement.
Le style graphique de Loputyn, l’autrice, m’a conquis et rien que pour ça Francis vaut le coup.



Inscrivez-vous à notre Newsletter :

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog