Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Manon des sources 1ère partie - adaptation de Marcel Pagnol en BD

Connaissez-vous Marcel Pagnol? La plupart ont dû le découvrir à l’école en lisant quelques uns de ses romans. Depuis quelques années les éditions Grand Angle nous proposent une adaptation en BD des titres devenus classiques de l’auteur. Et aujourd'hui c’est Manon des sources qui se voit mise en image dans une bande dessinée belle et colorée.
Manon des sources 1ère partie - adaptation de Marcel Pagnol en BD


Série: Marcel Pagnol en BD
Titre: Manon des sources 1ère partie
Auteurs: Serge Scotto (scénario), Eric Stoffel (scénario), Christelle Galland (dessin) et Yoann Guillé (couleurs)
Éditeur: Grand Angle
Année: 2020
Nombre de pages: 72

Résumé de la première partie de Manon des Sources.

Jean de Florette est mort depuis dix maintenant et sa femme et ses enfants vivent maintenant dans une grotte dans les collines. Ainsi, sa fille Manon élève des chèvres et vit comme une sauvageonne, loin de tout et de tout le monde.
De son côté Ugolin a pu récupérer le domaine des Romarins ayant appartenu au bossu. Et comme il a débouché la sources qui avait été camouflée, son commerce d’oeillets s’est retrouvé florissant.

Mais Ugolin a maintenant la trentaine et le Papet le presse de se trouver une femme et de se marier.
Tout pourrait être plus simple si seulement Ugolin n’était pas fou amoureux de la jeune Manon. Mais surtout, celle-ci l’aimera t-elle ou un autre homme pourrait-il le devancer?
Manon des sources, sa soeur et sa mère vivent dans une grotte

Manon des sources, adaptation de Pagnol en BD

Avec Manon des sources les éditions Grand Angle continuent de nous faire re-découvrir les grands classiques de Marcel Pagnol en bande dessinée.
Eric Stoffel et Serge Scotto en sont à une bonne douzaine d’adaptations avec la sortie de ce premier volet de Manon des sources (prévue en deux parties). Ainsi vous pourrez trouver dans cette collection, des titres devenus des classiques comme La gloire de mon père, mais aussi d’autres moins connus comme Merlusse.

Ici l’histoire tourne donc autour de Manon, une jeune bergère de seize ans vivant dans les collines et n’ayant que peu de contacts avec les villageois. Parmi ceux-ci, il y a bien sûr les chasseurs qui se baladent dans la garrigue et sur les plateaux et certains se retrouvent autour d’une partie de pétanque ou d’un verre de pastis de temps en temps. 
C’est la vie d’un petit village du côté de Marseille que nous racontent les auteurs.

Puis il y a aussi cette histoire de mariage et d’héritage d’Ugolin qu’il aurait acquis de façon malhonnête en causant la perte du pauvre Jean de Florette, le père de Manon.
Dans ces conditions, ce n’est pas sûr que la jeune fille aux cheveux blonds apprécie le futur trentenaire, aussi riche et amoureux soit-il. Sans compter l’arrivée du nouvel instituteur au village: un personnage plutôt bel homme, instruit et agréable.

A la fin de la BD, vous trouverez également quelques pages sur l’origine de Manon des Sources. Cette oeuvre fut un film avant d’être un roman. Mais surtout et avant tout, Manon est une femme, avant d’être un film.

Une histoire à suivre dans la deuxième partie.

Manon des sources, une belle jeune fille aux cheveux blonds

Le dessin de Manon des sources.

Pour ce titre le dessin est réalisé par Christelle Galland dans un style très réaliste. La dessinatrice conserve un style graphique que l’on connaît dans les autres épisodes de la série (dessinés par d’autres auteurs). L’encrage, probablement au pinceau permet d’obtenir des déliés et de donner plus de force à ses dessins, avec notamment certains aplats de noirs. D'un autre côté cela manque parfois un peu de finesse. 
Au delà des personnages, dessiner du Pagnol c’est aussi représenter son pays, ses villages, ses paysages, sa garrigue et son décor. Il ne nous manque que le chant des cigales pour nous y croire.

La mise en couleur de Yoann Guillé (numérique pour sa part) permet aussi de donner une ambiance méditerranéenne à cette BD.

Manon des sources et la vie provençale

Mon avis sur Manon des sources.

C’est toujours compliqué d'adapter des films ou romans en bande dessinée car le format pousse au minimalisme. Il faut aller à l’essentiel, être efficace, sans perdre l’âme de l’oeuvre originale.
Pourtant les auteurs y parviennent plutôt bien dans ces adaptations de Pagnol. 

En tout cas ce premier tome de Manon des sources est agréable à lire et nous permet un petit séjour dans le sud-est.


Manon des sources © Grand Angle pour Bamboo Édition 2020 - Serge Scotto, Eric STOFFEL , Christelle GALLAND

Inscrivez-vous à notre Newsletter :

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog