pub

Rechercher dans ce blog

mercredi 26 septembre 2018

Une aventure des Spectaculaires tome 3 "Les spectaculaires prennent l'eau" de Arnaud Poitevin et Régis Hautière.

Une aventure des spectaculaires tome 3 éditions Rue de Sèvres
Série : Une aventure des Spectaculaires
Titre: Tome 3 - Les Spectaculaires prennent l'eau
Auteurs: Arnaud Poitevin (Dessin) et Régis Hautière (Scénario)
Éditeur: Rue de Sèvres
Année: 2018
Nombre de pages: 64

Résumé :
 
Début d’année 1910, la Seine connait une crue exceptionnelle et une partie de Paris se retrouve noyée sous les eaux.
De fait l’organisation des services publics, collectivités et services d’ordre s’en trouve totalement perturbée. En conséquence les crimes et les délits augmentent et certains cambrioleurs se révèlent et prennent de l’ampleur comme par exemple ce « Mulet », euh… Ou serait-ce le « Mérou », ou bien le « Maquereau »….ah non ça y est ça me reviens c’est le « Marsouin » !
Le préfet de police alors en place, Louis Lépine (également l’inventeur du célèbre concours Lépine), accablé par l’incompétence de ses services fait donc appel au professeur Pipolet et l’équipe des Spectaculaires afin d’arrêter ce détrousseur de haut vol qui signe systématiquement ces méfaits d’un grand M pour dire « Merlu »…euh non «Maraiche »… enfin bref l’initial de son nom de scène.

Mon avis :

Voici donc la troisième aventure de nos intrépides spectaculaires mais un peu bras cassés…
C’est avec un grand plaisir que nous retrouvons donc le professeur Pipolet et sa mémoire exceptionnelle, le charmeur Evariste homme chauve-souris (non non ce n’est pas Batman !), l’effrayant loup garou au cœur tendre qu’est Félix, le costaud aux apparences Eustache et la jolie Pétronille à la tête bien pleine et de loin la plus maline !
Et comme les deux précédents tomes, la lecture de celui-ci apporte humour et sourire !


Une aventure des spectaculaires tome 3 éditions Rue de Sèvres Page 19
Page 19 de la BD
Le livre :
Je ne le dirai jamais assez, les ouvrages des éditions Rue de Sèvres sont juste magnifiques !
La qualité du produit est remarquable et fortement agréable au touché.
La couverture, pour cette fois ci, au ton dominant orange contrastant complètement avec le thème de l’eau, rend l’ouvrage chaleureux est incite fortement à sa lecture !
La mise en scène de ce premier plat est encore admirable et pleine d’humour.
Rien à dire on veut ouvrir ce livre !


Le dessin :

Dès les premières vignettes, Arnaud poitevin nous met dans le bain en découvrant ces magnifiques faciès caricaturés d’un Louis de Funès et d’un Jean Rochefort (d’autant qu’ils n’ont joué que dans un seul film en commun…) !
L’ambiance comédie comique est ainsi instauré très rapidement dès les deux premières pages : Un inconnu réussi à faire évader de nombreux prisonniers sous le nez et la barbe du préfet Lépine et ses hommes, et signe son larcin d’un grand M rouge (et non jaune, mais on appréciera le clin d’œil !).
Cet inconnu qui se fait appeler le Marsouin rivalisera d’ingéniosité contre le professeur Pipolet pour commettre ses cambrioles ! Ainsi nous auront droit à un festival d’inventions farfelues imaginées et dessinées par Arnaud Poitevin, et chaque idée exprimée par le professeur Pipolet sera au minimum quintuplée par le Marsouin…
En bref, une incroyable course au progrès (et au plagiat) merveilleusement bien scénarisé et illustrée !
Le trait est forcément doté d’un excellent dynamisme pour faire vivre aussi remarquablement les protagonistes de l’histoire.
Les personnages sont toujours aussi beaux, sympathiques et attachants !
Il existe d’autres effigies de personnes célèbres dans ce tome, je vous laisserai les deviner…
Les couleurs chaleureuses et vivantes délectent nos iris et pupilles.
Les ombres et lumières sont parfaitement maitrisées. Les effets dessinés nombreux ne perturbent pas le dessin.
Les mises en scènes sont bien imaginées, fantaisistes et ponctuées de détails bien rafraichissants.
L’environnement et le contexte historique permettent de grandes extravagances un peu steampunk burlesques et rocambolesques.
Visuellement, vous l’aurez compris c’est un vrai régal !


Une aventure des spectaculaires tome 3 éditions Rue de Sèvres Page 17
Page 17 de la BD
Le scénario :

Régis Hautière exploite habilement le fait historique de la crue centennale de la Seine en 1910. 
Ce postulat mis en place, l’idée de recrudescence de délits et infractions semble évidente mais en exploiter un scénario complet, cela devient plus balaise !
Et le scénariste regorge d’imagination en y mêlant le concours Lépine (en mettant à contribution des inventions comme les systèmes d’écoute etc…), la crue de la scène, des références à des acteurs célèbres etc… et le tout avec un humour subtil et compréhensible !
Il mènera ainsi ses héros en bateau dans une course poursuite trépidante et rafraichissante pour ferrer le gros poisson…
Les dialogues sont brillants, intenses et remplis de références.
Les techniques scénaristiques burlesques sont rodées, comme le comique de répétition loin d’être lourd dans ce cas, voire même plutôt habile et exquis, ou bien le vaudeville à l’effet toujours aussi « impromptu ».
Le découpage est efficace et toujours aussi ingénieux, dynamique, agréable…avec de nombreux effets (superposition de cases, vignettes sans bordures, alternances d’alvéoles de différentes tailles etc…)


Une aventure des spectaculaires tome 3 éditions Rue de Sèvres Page 18
Page 18 de la BD
J’ai beaucoup aimé.
Cette intrigue policière rigolote va vous divertir j’en suis sûr !
Il s’agit probablement pour ma part de mon tome préféré à ce jour car les auteurs ont touché le style de plaisanterie que j’affectionne.
Je vous le recommande fortement.


Ciao
Yann


Et pour finir en beauté je vous laisse avec quelques images de la crue de la Seine de 1910 (vidéo empruntée à EPTB Seine Grands Lacs)

 
Inscrivez vous à notre newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as un avis à donner, c'est le moment ou jamais!