jeudi 23 juin 2022

Offrez-nous un café

Yokaï manga Histoires de fantômes japonais

Sean Michael Wilson est un auteur qui aime à retracer l’histoire du Japon à travers ses mangas. Avec ce titre, il se penche sur les Yokaïs 👺, ces esprits qui peuplent les contes et légendes asiatiques.
couverture de Yokaï manga Histoires de fantômes japonais
Titre: Yokaï manga Histoires de fantômes japonais
Auteurs: Sean Michael Wilson (scénario) et Inko Ai Takita (dessin) d’après les écrits de Lafcadio Hearn
Éditeur: Graph Zeppelin
Année: 2021
Nombre de pages: 128

7 Histoires de fantômes japonais sur 7BD:

Yokaï manga nous propose 7 récits tirés d’histoires traditionnelles mettant en scène les fantômes japonais appelés Yokaïs. Nous vous proposons de les découvrir juste en dessous.

Un secret enfoui

La première histoire est celle d’une jeune mère, qui décède quelques années après son mariage et revient tous les soirs devant sa commode. Pourquoi fait-elle cela? Pourquoi revient-elle ainsi, inlassablement tous les soirs et comment la renvoyer du monde des vivants.
Yokaï manga : un secret enfoui

La jeune fille dans la peinture.

Un jeune homme tombe sous le charme d’une peinture sur un paravent. Celle-ci représente une jeune femme. Il en tombe tellement amoureux qu’il en devient malade et ne la quitte plus des yeux.

Nuke-kubi

Un moine, ancien samouraï, fait une rencontre étrange lors de ses pérégrinations. Sa route croise ainsi le Yokaï nommé Nuke-kubi.

Le chevaucheur de cadavre

Une femme est morte de chagrin. Son cadavre gît au milieu de sa maison attendant le retour de l’homme qui l’a abandonné. Personne n’ose approcher. Alors quand rentre son mari et qu’il découvre le corps de sa femme, il prend peur. Comment faire pour ne pas être attaqué et déchiqueté par son esprit vengeur ?

Riki-Baka

C’est l’histoire d’un garçon un peu idiot. Il devient grand et costaud, mais a l’intelligence d’un enfant de deux ans. Les gens dans le village l’apprécient, pourtant ils ne se soucient pas vraiment de lui.

Devant le tribunal suprême

Une jeune fille est mourante. Alors ses parents prient le dieu de la peste de l’épargner. Ils y mettent tellement de ferveur que ce dernier accède à leur requête. Mais pour conserver l’équilibre, si leur fille vit, une autre doit mourir. Le tribunal suprême sera t-il d’accord avec cette décision?

Réconciliation

Un samouraï est marié à une jeune femme belle douce et tendre. Mais ils manquent d’argent et ont du mal à joindre les deux bouts. Alors il décide de la quitter pour épouser une autre femme, plus riche. Mais cette dernière est tout l’opposé. Il regrettera vite son choix mais sera “prisonnier” de cette nouvelle union.

Les Yokaïs dans le folklore asiatique.

Si vous vous intéressez à la culture asiatique vous savez sûrement ce que sont les Yokaïs. Le folklore japonais compte un très grand nombre d’histoires sur ces créatures et aujourd’hui les éditions Graph Zeppelin nous en proposent quelques-unes dans ce recueil de 7 histoires.
En introduction, Sean Michael Wilson nous explique qu’il s’est appuyé sur les récits de Lafcadio Hearn. Ce dernier est l’un des premiers occidentaux à s’être établi au Japon et à avoir acquis la nationalité japonaise en 1896.
Au cours de sa vie l’auteur a recueilli les témoignages, a noté toutes les histoires de fantômes et autres esprits qu’on lui a raconté. C’est d’abord sa femme, une japonaise, qui lui conte les histoires qu’elle a entendu lorsqu’elle était petite. Puis Lafcadio Hearn est aussi allé interroger des villageois et des prêtres pour écrire ses récits.
Les Yokaïs dans le folklore asiatique ne sont pas toujours terrifiants

Le manga Yokaï manga Histoires de fantômes japonais

Le manga que nous proposent les éditions Graph Zeppelin ne représente qu’une infime partie des histoires existant sur les Yokaïs. Contrairement aux fantômes occidentaux, les fantômes et esprits japonais revêtent bien des formes et il en existe des milliers de formes différentes.
Alors lorsqu’on parle d’esprit, on pense de suite à des histoires horrifiques car dans l’esprit populaire les fantômes font peur. Mais dans les sept histoires de ce manga, il existe un point commun: l’amour. L’amour pour une femme, pour un amant, un enfant… C’est l’amour qui donne vie aux esprits de ces sept histoires.
Il y a aussi du mystère. Que veut l’esprit? qu’attend-t-il? Comment le renvoyer dans l’autre-monde?
Bien sûr certaines histoires présentent une partie de violence, ou d’images un peu gores, de cadavres par exemple. Mais la plupart dégagent une certaine douceur et de la mélancolie; une sorte de poésie émane de certaines scènes.

Le dessin de Yokaï manga.

Sean Michael Wilson, l’écossais vivant au Japon, a l’habitude de s’associer à des mangakas japonaises pour illustrer ses histoires. Pour cet ouvrage sur les Yokaïs, il signe une première collaboration avec Inko Ai Takita.
Le dessin de la jeune femme est très doux. Le style est réaliste et elle sait aussi bien faire ressortir la douceur et la beauté des visages féminins que l’horreur d’un cadavre en décomposition.
La mise en page est relativement carrée, plutôt occidentale, comme la plupart du temps dans les mangas de Sean Michael Wilson. Cela donne un mélange de bande dessinée à la fois européenne et japonaise.
Riki Baka une histoire de fantôme du manga Yokaï manga

Mon avis sur le manga Yokai manga Histoires de fantômes japonais.

Je dois dire que j’avais une certaine appréhension avant de lire ce manga. Le monde des Yokaïs est certes passionnant et diversifié, mais ce sont des créatures très ancrées dans la culture asiatique. J’entends par là que j’avais un peu peur de ne pas comprendre l’essence des esprits que j’allais rencontrer.
J’ai donc commencé par lire l’avant-propos de l’auteur qui raconte comment est né ce manga. J’ai trouvé cela très intéressant, notamment concernant les informations sur Lafcadio Hearn.
Et puis j’ai lu la première histoire que j’ai trouvée très belle. Puis les suivantes dans lesquelles j’ai ressenti de l’émotion également.
Le manga est découpé en sept récits, ce qui m’a aussi permis de le lire en plusieurs fois et de découvrir chaque jour une nouvelle histoire.
Finalement j’ai adoré découvrir les Yokaïs de Sean Michael Wilson. J’ai apprécié le dessin de la mangaka, je l’ai trouvé fin et précis. Il y avait de l’âme dans le dessin de ces esprits japonais.
Et comme ce manga ne contient que quelques histoires en comparaison à l’ouvrage écrit par Lafcadio Hearn, je me dis que ça serait vraiment sympa d’en découvrir encore d’autres sous forme de manga de cette qualité.
Juju Gribouille
Fais découvrir cet article à tes amis
Juju Gribouille
Juju Gribouille
Nouveau Rédac' chef du blog 7BD.fr. J'aime dessiner depuis tout petit et suis vite devenu amateur de BD, mangas et Comics. Je chronique régulièrement mes lectures sur 7BD et les partage aussi sur mes réseaux sociaux... N'hésitez pas à me suivre et à donner votre avis.

Ces articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Connectez-vous ;)

2,329FansLike
129FollowersSuivre
44FollowersSuivre

- Un peu de Pub-

Derniers Articles