mardi 29 novembre 2022

Offrez-nous un café

Très chers élus, enquête sur 40 ans de financement politique, la chronique qui creuse

Dans cette chronique nous allons vous présenter une BD au titre un peu long. Très chers élus, enquête sur 40 ans de financement politique, la BD d’un amer constat

couverture de "TRÈS CHERS ÉLUS ENQUÊTE SUR 40 ANS DE FINANCEMENT POLITIQUE" par Elodie Guéguen, Sylvain Tronchet et Erwann Terrier chez Delcourt

Titre : Très chers élus, enquête sur 40 ans de financement politique
Auteurs : Elodie Guéguen, Sylvain Tronchet (scénario), Erwann Terrier (dessin)
Editeur : Delcourt/ La revue dessinée
Année : 2022
Pages : 160

Résumé d’une BD complexe :

Tout démarre à une soirée, des hommes d’affaires sont réunis dans un grand appartement parisien et discutent business, quand Emmanuel Macron fait son apparition et explique la démarche de sa levée de fonds pour sa campagne électorale. Des années plus tard, deux journalistes, Elodie et Sylvain, se retrouvent pour aller à la rencontre de Monsieur X, précieux informateurs sur les rouages des financements politiques de la république Française. Va s’ensuivre une balade et une discussion des plus passionnantes.

Très chers élus, enquête sur 40 ans de financement politique, la BD d’un amer constat

Le scénario du récit d’un combat économique:

En effet, c’est bien un combat économique, celui de nos chers élus pour pouvoir financer leur campagne, utiliser l’argent publique dans un autre but que celui auquel il est censé être alloué et , bien sûr, ne pas se faire attraper.

Sylvain et Elodie, qui représentent Sylvain Tronchet et Elodie Guégen, et ce mystérieux Monsieur X, nous dévoilent dans toute leur complexité les rouages de ces détournements de fonds (oups, ce n’est pas comme ça qu’on dit).

Pour bien profiter de cette BD, il faut prendre le temps de la lire, car certaines techniques nécessitent un minimum de concentration pour être comprises et surtout pour comprendre où, dans le circuit compliqué que peut emprunter cet argent, se trouve la pirouette qui rapporte.

On parcourt, au hasard de la discussion, le financement des campagnes électorales, les indemnités des assistants parlementaires, la réalité économique des micro-partis…

Le tout raconté avec humour parfois, tout en gardant la cohérence des personnages. Monsieur X a envie de dévoiler des choses mais en même temps, certaines de ces pratiques ne l’offusquent pas. Tout est une question d’échelle, et on comprend vite que son échelle n’est pas du tout la même que celle des deux journalistes d’investigation. Son regard parfois distant, parfois cynique, parfois drôle permet d’éviter de tomber dans une BD purement didactique.

De même, la narration joue sur des images qui clarifient les différents éléments ou qui apportent un contrepoint humoristique bienvenu et évitent toute lassitude.

page de "TRÈS CHERS ÉLUS ENQUÊTE SUR 40 ANS DE FINANCEMENT POLITIQUE" par Elodie Guéguen, Sylvain Tronchet et Erwann Terrier chez Delcourt

Le dessin réaliste et décalé:

Erwann Terrier nous offre un dessin réaliste où l’on reconnaît très facilement les nombreux personnages politiques cités.

Cette promenade, donnant lieu à des contrepoints visuels aux propos tenus, est une idée très enrichissante qui apporte un second degré de lecture à cette BD. Et surtout, qui donne tout son rôle au fait de raconter cette enquête en BD. En effet, on s’attarde autant sur le texte que sur les images. Les couleurs douces aident à faire passer la pilule (qu’on a déjà malheureusement digérée depuis longtemps sur le comportement de certains de nos représentants politiques).

La composition use souvent du gaufrier mais sait aisément en sortir pour nous offrir des dessins s’étalant sur une bande, une demi-page voire une pleine page.

Conclusion d’une BD politiquement incorrecte :

En dévoilant les magouilles secrètes de nos élus, cette BD en devient effectivement politique et incorrecte (aux yeux de ceux parmi nos politiciens qui truquent les règles). Mais elle est nécessaire pour comprendre les rouages des mécanismes complexes de la mauvaise utilisation de l’argent publique.

Zéda rencontre Monsieur X !

"PRINCIPE DE RÉALITÉ" strip de Zéda pour illustrer chronique 7BD sur "TRÈS CHERS ÉLUS ENQUÊTE SUR 40 ANS DE FINANCEMENT POLITIQUE" par Elodie Guéguen, Sylvain Tronchet et Erwann Terrier chez Delcourt

David

Fais découvrir cet article à tes amis

CES ARTICLES POURRAIENT T'INTÉRESSER

Laisser un commentaire

CONNECTEZ-VOUS ;)

2,729FansLike
187FollowersSuivre
54FollowersSuivre

Derniers Articles