jeudi 20 juin 2024

Offrez-nous un café

Pablo – Tome 1 : Max Jacob

Titre : Pablo – Tome 1 : Max Jacob
Auteurs : Julie Birmant (scénario), Clément Oubrerie (dessins), Sandra Desmazières (couleurs)
Année : 2012
Editeur : Dargaud

Avant d’être devenu Picasso, il était Pablo. Alors que l’exposition universelle de 1900 illumine de mille feux la belle Paris, ces lumières-là peinent à éclairer les yeux du peintre de tout juste vingt ans. Mais la misère et les déceptions quotidiennes sont vite comblées par la compagnie d’un étrange poète maudit, Max Jacob, ou d’une belle et caractérielle modèle pour peintres au Bateau-Lavoir, Fernande Olivier. Les prémices d’une vie riche, trépidante, parfois bouleversante, que nous décrit avec beaucoup de poésie ce premier volume bibliographique de Pablo Picasso.


Les éditions Dargaud nous ont toujours habitués à beaucoup de qualité dans leurs publications, Pablo n’y fait pas exception. Le graphisme, à la maladresse feinte, débordant de vivacité colle parfaitement au personnage de Pablo Picasso. Qui de mieux pour dépeindre l’univers décadent et décalé du maître, que Clément Oubrerie et son trait fourmillant de détails et de technique. Le travail des textures est alors formidable, on ne cesse de se plonger dans cette BD dont chaque vignette foisonne de vivacité, tant et si bien que la multitude de personnages, auxquels l’auteur parvient à associer à chacun un physique si particulier qu’ils nous deviennent rapidement tous familiers, semblent gesticuler devant nos yeux. La trame narrative a le mérite de contenir une histoire d’une densité extrême sans nous perdre dans les méandres des péripéties multiples. La vie du grand peintre qu’elle décrit reste néanmoins palpitante et passionnante, car Julie Birmant a su conserver toute la part anecdotique de la chose, évitant de faire de son œuvre un éloge pompeux à Picasso. Ballade dans les méandres de la pensée du génie ou promenade tranquille à Montmartre, Julie, Clément et Sandra font d’une pierre deux coups en produisant ce bel hommage au peintre et ceux de son époque tout en présentant une bande dessinée fantastique et dont on ne se lassera pas de si tôt.

Soakette.

Fais découvrir cet article à tes amis

Laisser un commentaire

Article précédent
Article suivant

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,472FansLike
428FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles