mercredi 1 février 2023

Offrez-nous un café

Liloo Filles des cavernes Tome 2 – La montagne des âmes

Liloo fille des cavernes tome 2 - La montagne des âmes aux éditions Frimousse
Série : Liloo fille des cavernes
Titre: Tome 2 – La montagne des âmes
Auteurs: Stéphane Tamaillon (scénario) et Pierre Uong (Dessins)
Éditeur: éditions Frimousse
Année: 2018
Nombre de pages: 48

Résumé :

Depuis quelques temps, les chasseurs de la tribu de Liloo reviennent bredouilles de leurs expéditions. Il semblerait qu’il y ait une pénurie de gibier.
Du coup les réserves diminuent à vue d’œil, et la population est inquiète.
Un conseil de clan est donc organisé afin de discuter de l’évènement.
D’après le chamane, la déesse mère semble être en colère, et il ne reste qu’une solution pour l’apaiser : lui offrir l’âme d’une personne de la tribu.

Un tirage au sort est alors effectué pour désigner le volontaire, bien malgré lui, à sacrifier.
Le sort en est jeté, ce sera Liloo…

Mon avis :

Quel plaisir de retrouver la petite Liloo !! Mais la joie est de courte durée lorsque l’on apprend qu’elle doit se sacrifier…
Son caractère semble un peu atténué mais la voilà tout de même rudement téméraire face à ce qui l’attend.
Stephane Tamaillon et Pierre Uong nous remette ainsi en scène cette jeune intrépide mais hélas ils sont bien cruels avec elle… ou pas…
Liloo fille des cavernes tome 2 - La montagne des âmes aux éditions Frimousse planche 1
Planche 1 de la BD
Le scénario :


L’idée du scénario est donc des plus cruelles pour notre petite héroïne. Celle-ci est promue à une mort certaine, mais dans toute sa générosité et sa naïveté elle accepte son sort.
Elle part donc avec son gros animal de compagnie « Canine », et « Gourou « le chamane avec son fils « Silex » le génie incompris (qui est d’ailleurs le seul à contester la décision collective de condamner un membre du clan)
Seulement voilà l’idée du sacrifice cogite dans la tête des membres du clan, et particulièrement de la famille de Liloo (dont le père est aussi le chef du clan).
Ils finissent par avoir un sacré remord…
Une autre histoire familiale se joue aussi pour Silex et Gourou, qui ont perdu, il y a quelques temps déjà, dans cette même montagne aux sacrifices, respectivement mère et épouse…


Voilà donc une valeur très bien exploitée : la famille.
Deux histoires se déroulent en parallèle dans ce tome, et toutes les deux ont les liens familiaux comme sujet. Bien joué !
Stéphane Tamaillon aborde ce thème joliment, en montrant que la famille, malgré des désillusions, est souvent un refuge, une aide impromptue, un support inestimable.

Au-delà des liens du sang, l’auteur exploite aussi, en second plan, l’effet groupe avec les clans/tribus qui viennent en aide par solidarité et fraternité.

En bref ce sont là de belles morales bien appréciables qui convaincront certainement des parents à offrir cette jolie BD à leurs enfants.

Liloo fille des cavernes tome 2 - La montagne des âmes aux éditions Frimousse planche 3
Planche 3 de la BD

Le dessin :

Le dessin de ce deuxième tome reste toujours très adapté au lectorat jeunesse mais toute la famille pourra aussi en profiter !
Les séquences sont toujours très rythmées et dynamiques, à l’image de la brave petite.
Les plans variés et les différentes tailles de cases s’enchainent à une cadence de cinq à sept vignettes par page.
Le focus sur les cases se fait toujours sur les personnages et leurs émotions. Les arrières plans ne viennent pas perturber la lecture.
Les protagonistes ont une palette d’émotions et de sentiments incroyablement transmis à travers le dessin.
On devine ainsi la surprise, l’angoisse, la révolte, le remord, la colère etc… Sur de nombreux visages.
Ces expressions visuelles sont très attachantes et permettent une immersion totale dans l’histoire.
Les couleurs restent chaleureuses et variées et donnent de la vie et de la joie à l’histoire malgré le drame qui se prépare…

Liloo fille des cavernes tome 2 - La montagne des âmes aux éditions Frimousse planche 2
Planche 2 de la BD

Encore une fois Pierre Uong tape donc dans le mille et son trait ravira petits et grands.
A coup sûr cette petite BD à offrir à nos bambins, passera dans toutes les mains de la petite (ou grande) famille !

Ciao
Yann

Inscrivez vous à notre newsletter :


Fais découvrir cet article à tes amis
Yanndallex
Yanndallex
Je suis évidemment un passionné de BD depuis ma jeunesse. Un malheureux accident de vélo ma valu quelques jours d’hospitalisation. Ainsi ma famille, pour me faire passer le temps à l’hopital, m’offrit des exemplaires de la série des Tuniques Bleues. Cette série a été une révélation ! J’étais émerveillé de pouvoir lire des histoires humoristiques liées à des évènements dramatiques (la guerre de sécession, le racisme etc…). Je me régalais à suivre les aventures de mon personnage favori le caporal Blutch. Puis vint la pleine adolescence pour découvrir des séries plus sérieuses, ou toujours humoristiques, d’héroïque fantasy, SF ou policières (XIII, Thorgal, la quête de l’oiseau du temps, le grand pouvoir du Chninkel etc…). J’y ai découvert ainsi des styles graphiques plus travaillés, détaillés, réalistes, poétiques etc… une deuxième révélation pour m’ouvrir progressivement à la bd adulte. A ce jour j’aborde chaque nouvel ouvrage comme une surprise, une promesse d’une belle histoire, que l’on aime, ou que l’on n’aime pas. J’ai pris conscience au cours des années qu’une histoire illustrée de 48 pages, ou plus, n’était pas si facile à créer de manière scénaristique mais surtout graphiquement. Le talent n’est pas inné, et à chaque vignette, je contemple d’autant les années de travails des auteurs. J’admire les techniques graphiques (que je ne soupçonne parfois pas du tout), les choix de couleurs ou du noir et blanc, le travail sur les mises en lumière, la conception des mises en scène, le choix des plans, des effets, des perspectives, le découpage élaboré, les transitions des plans séquences etc… Bref mon œil s’est avisé, mais je n’en reste pas moins admiratif du travail réalisé et des sacrifices réalisés par chaque artiste pour offrir du plaisir à son lectorat, et cela même si l’histoire ne m’a pas forcément plu. J’aime aussi souvent à chercher d’où a pu venir l’idée de l’histoire, très souvent inspirée de fait divers, ou de l’histoire avec un grand H. Je suis aussi toujours émerveillé par la diversité des sujets traités par ce média. Cette disparité permet des livres souvent très intimes avec des témoignages poignants et durs, mais aussi de s’enrichir culturellement, s’ouvrir à des expériences inattendues, parfois loufoques et hilarantes, etc… Et elle nous promet encore de grande œuvres !!

CES ARTICLES POURRAIENT T'INTÉRESSER

Laisser un commentaire

CONNECTEZ-VOUS ;)

2,893FansLike
207FollowersSuivre
65FollowersSuivre

Derniers Articles