lundi 30 janvier 2023

Offrez-nous un café

L’ami Javin de Loisel, Le Tendre et Lidwine

La quête de l'oiseau du temps, Avant la quête, l'ami Javin Dargaud
Série : La quête de l’oiseau du temps
Cycle : Avant la quête.
Titre: Tome 5 – L’ami Javin
Dessins : Lidwine



Scénariste : Régis Loisel et Serge Le Tendre



Editeur :Dargaud




Année : 1998



Pages
: 62

Résumé : 


Bragon est un jeune homme qui file des jours tranquilles dans la ferme parentale sur les hauts plateaux du Médir dans le royaume d’Akbar…

Des jours trop tranquilles….

Bragon rêve d’équipée, de liberté et d’émotions !


Un beau jour, un étranger de passage nommé Javin, se rendant au pays des Sept Marches, demande le gite aux fermiers.  Il passera la soirée à raconter ses aventures. Le lendemain, celui-ci proposera à Bragon de le suivre. Il refusera…


Mais l’appel de l’aventure sera plus fort…
Le jour suivant, Bragon prend son envol pour la grande vie et part retrouver l’ami Javin.


Un long voyage semé d’embuches commence alors, jusqu’à aboutir à la rencontre de la belle Mara…


Mon avis:

Pour tous ceux ayant lu le premier cycle de la quête de l’oiseau du
temps, vous vous rappelez certainement que vous n’avez eu de cesse de
vous demander si l’héroïne « Pelisse » était la fille du chevalier Bragon
(car nous savions dés le début qu’elle était celle de Mara).

Jusqu’à
ce que nous ayons la réponse… 

Évidement je ne donnerai pas la réponse
à cette question car ce premier cycle mérite d’être lu, et ceux qui ne
l’ont pas déjà fait…  courez donc vous le procurer !!

La quête de l'oiseau du temps, intégrale, Cycle premier
Couverture de l’intégrale du cycle principal de la Quête de l’oiseau du temps

Ce
premier tome du second cycle raconte la jeunesse de Bragon, sa soif
d’aventure et de voyage, mais relate aussi sa première rencontre avec Mara.

Et c’est donc particulièrement sur ce point que je vais insister.

En
lisant cet opus, nous pouvons constater que le jeune Bragon ne manque
pas de charme et que de nombreuses occasions se présentent pour qu’il connaisse le plaisir charnel, mais aucune prétendante ne lui fait réellement battre
son cœur, jusqu’au « jour des Ch’tines »…

En effet en ce jour particulier, Bragon va rencontrer la magnifique Mara !

Le
trait de Lidwine, particulièrement fidèle à celui de Loisel du
premier cycle, se prête à merveille à l’expression des sentiments
amoureux ! Ainsi, toute la délicatesse et la sensibilité féminine de la
dessinatrice font que nous ressentons nous même les sentiments de notre
héros. Il est ainsi graphiquement évident que dés les premiers regards que Bragon
porte sur la pulpeuse rouquine, le coup de foudre est au rendez-vous!

Dés lors il fera tout pour elle !! 

Et l’occasion pour l’aborder ne tarde
pas à se présenter.

Bragon sauve ainsi son égérie d’un terrible sort,
fomenté par une organisation dissidente aux pouvoirs en place.  

Il montre par la
même occasion, et comme une évidence, sa destinée : Devenir l‘homme le plus redouté du monde d’Akbar !

Bien sur cela suffira pour la
séduire !

Mais les différences de « classe » vont compliquer leurs amours… 
Tant que Bragon, simple garçon de ferme, ne sera pas « Chevalier », il ne pourra réellement
s’afficher avec la princesse.

Vous aurez bien évidement constaté la ressemblance entre Pélisse, l’héroïne du premier cycle, et la Jeune Mara du second cycle…

La quête de l'oiseau du temps, Avant la quête, l'ami Javin Dargaud page 3
Page 3

Les
dessins de Lidwine sont juste merveilleux et tellement travaillés pour
être similaires à ceux du cycle initial que ça en est bluffant !

Les
couleurs sont chaleureuses, verdoyantes et vives. L’univers d’Akbar est
splendide et diversifié. Les idées et les mises en scènes sont
originales et totalement dépaysantes !

Le bestiaire est hors du commun et chaque personnage, même secondaire, possède un caractère bien prononcé.

Le scénario de Loisel et Le Tendre regorge d’inventivité basé sur un fond « simple » de conspiration. Une merveille !
Et l’exercice n’était pas gagné d’avance vu la somptueuse première saga de Loisel, mais la réussite est au rendez-vous !


Et
si vous voulez en connaitre un peu plus sur ce nouveau cycle, je vous
invite à lire la rencontre de David (excellent chroniqueur de 7BD) avec Regis Loisel, Serge Le Tendre et Vincent Mallié



En bref cette série, quel qu’en soit le cycle, reste culte et indémodable. 
Une référence en matière de BD à posséder urgemment !



Ciao
Yann

Inscrivez vous à notre newsletter :


Fais découvrir cet article à tes amis
Yanndallex
Yanndallex
Je suis évidemment un passionné de BD depuis ma jeunesse. Un malheureux accident de vélo ma valu quelques jours d’hospitalisation. Ainsi ma famille, pour me faire passer le temps à l’hopital, m’offrit des exemplaires de la série des Tuniques Bleues. Cette série a été une révélation ! J’étais émerveillé de pouvoir lire des histoires humoristiques liées à des évènements dramatiques (la guerre de sécession, le racisme etc…). Je me régalais à suivre les aventures de mon personnage favori le caporal Blutch. Puis vint la pleine adolescence pour découvrir des séries plus sérieuses, ou toujours humoristiques, d’héroïque fantasy, SF ou policières (XIII, Thorgal, la quête de l’oiseau du temps, le grand pouvoir du Chninkel etc…). J’y ai découvert ainsi des styles graphiques plus travaillés, détaillés, réalistes, poétiques etc… une deuxième révélation pour m’ouvrir progressivement à la bd adulte. A ce jour j’aborde chaque nouvel ouvrage comme une surprise, une promesse d’une belle histoire, que l’on aime, ou que l’on n’aime pas. J’ai pris conscience au cours des années qu’une histoire illustrée de 48 pages, ou plus, n’était pas si facile à créer de manière scénaristique mais surtout graphiquement. Le talent n’est pas inné, et à chaque vignette, je contemple d’autant les années de travails des auteurs. J’admire les techniques graphiques (que je ne soupçonne parfois pas du tout), les choix de couleurs ou du noir et blanc, le travail sur les mises en lumière, la conception des mises en scène, le choix des plans, des effets, des perspectives, le découpage élaboré, les transitions des plans séquences etc… Bref mon œil s’est avisé, mais je n’en reste pas moins admiratif du travail réalisé et des sacrifices réalisés par chaque artiste pour offrir du plaisir à son lectorat, et cela même si l’histoire ne m’a pas forcément plu. J’aime aussi souvent à chercher d’où a pu venir l’idée de l’histoire, très souvent inspirée de fait divers, ou de l’histoire avec un grand H. Je suis aussi toujours émerveillé par la diversité des sujets traités par ce média. Cette disparité permet des livres souvent très intimes avec des témoignages poignants et durs, mais aussi de s’enrichir culturellement, s’ouvrir à des expériences inattendues, parfois loufoques et hilarantes, etc… Et elle nous promet encore de grande œuvres !!

CES ARTICLES POURRAIENT T'INTÉRESSER

Laisser un commentaire

CONNECTEZ-VOUS ;)

2,893FansLike
207FollowersSuivre
65FollowersSuivre

Derniers Articles