dimanche 23 juin 2024

Offrez-nous un café

Contre-exemple, 10 ans de strips queer et drôles

Autrice : Shyle Zalewski
Prix TTC : 24 euros  
Marque : Gargouilles
Genre : BD, récit de vie
Pages : 500 pages couleurs
Format : 150 mm x 150 mm
Couverture : souple avec rabats
ISBN : 9782487084032
Sortie : 24/05/2024

Paru chez Lapin, sous la marque Gargouille, dédiée à « l’humour, sale, trash qui se dégage des clichés du genre », Contre-Exemple est donc un recueil de strips parus sur le blog de Shyle Zalewski sur une période de dix ans. Un best-of ou un panorama des observations pertinentes, désabusées, amusées, coquines, rageuses que Shyle couche depuis toujours sur papier (et quand je dis « couche »…)

Cover Contre-exemple

Contre-exemple, un dark lapin

Évidemment, si vous n’aimez pas les histoires d’amour, de chien infini, de cul au sens noble, de réflexions sociologiques, de freaks, de cul au sens large, on serait tenté de vous dire de passer votre chemin. Sauf que Contre-exemple en est un parfait contre-exemple. Pas besoin d’être queer, d’aimer la BD ou les grosses fesses pour apprécier l’humour tranquille et sincère de Shyle Zalewski dans ce gros recueil de strips parus entre 2013 et 2023 sur son blog.

logo-Gargouilles

Un style très comix pour une bd Freak

Dans un style très simple et cartoonesque, très freak, Shyle épingle le milieu BD, raconte ses amis, ses amours, ses plans cul, affiche ses colères et ses convictions, expose sa vision de la communauté queer et de ses réalités.

Les strips s’enchaînent, souvent drôles, toujours très justes. Pas besoin de partager ses choix pour apprécier les strips (mais si vous aimez les grosses fesses, vous vous y retrouverez plus vite:-P )

Contre-exemple, ecxemple

De la variété dans la continuité

Outre les strips en une page, on trouve des bd plus longues, de 8 à 10 pages, qui sont celles où Shyle développe davantage ses sentiments sur son vécu, ses combats, ses souvenirs embarrassants. C’est toujours très chouette à lire et son point de vue très ouvert et bienveillant laisse deviner une belle personne.

Les « fils rouges »

Reviennent également de temps en temps des mini-séries qui rythment la lecture du recueil : les « T-shirts » qui montrent un échange entre deux ou trois personnages où tout le sel du gag passe par les messages simples affichés sur leurs T-Shirts. Excellents.

Les « Strips of » (of love ou of rage) qui balancent un gag en deux mini-cases.

Les « Contre-exemples », la série inédite de l’album où deux détectives mènent l’enquête sur la disparition de Shyle, de façon parfaitement incompétente et délirante.

Et ma favorite : la « Witchy Bitchy Lecture Club » où Shyle, en une fausse couverture assortie d’une fausse critique, flingue allègrement les BD classiques. C’est absolument génial : à chaque fausse BD on associe immédiatement un grand classique qu’on n’aime pas trop et on se réjouit méchamment. (Il va de soi qu’on a tous un faible pour un grand classique et qu’ils ont leur place au panthéon de la BD, mais on a tous aussi des « cibles privilégiées », même parmi les chefs d’œuvre et ça fait plaisir de leur voir baisser le panthéon.)

Contre-exemple, un pavé dans la mare

Ce recueil de tout petit format, mais d’une épaisseur réjouissante (500 pages), forme un très joli pavé rose à jeter dans la mare de votre bibliothèque. J’avoue que c’est pour moi une totale découverte, mais il n’est jamais trop tard pour bien faire : je me déclare fan de Shyle, son style, son humour, son c.. aractère (mais non, je ne l’ai pas dit…)

En bonus, la B.O.

Surprise finale : en dernière page, vous trouverez un lien et un QR code pour télécharger un album gratuit de punk-folk réalisé par Shyle, qui fait de la musique sous le pseudo d’Edam Edam. Et bonne surprise, c’est très cool !!!

De fait, j’ai eu un peu de mal à démarrer cette chronique : la panne… Comment dire tout ce que je voulais sur ce titre… Eh bien la solution miracle : écouter l’album d’Edam Edam au casque et zou, le texte s’est écrit tout seul sous mes doigts. 46’26 plus tard l’album est terminé et ma chronique aussi. Faut croire que Shyle Zalewski est vraiment une sorcière du cul. Ah non, ça c’est Wolcano, sa BD chez Delcourt, que je vais me procurer rapidement 😉

Dans l’immédiat, filez au rayon BD adultes le plus proche et cherchez un pavé rose : ce Contre-Exemple est un très bon moyen de passer un très bon moment !

Phil The Bird

Fais découvrir cet article à tes amis
Philippe Caille
Philippe Caille
Fan de Bd, passé aux comics, passé aux BD, passé aux mangas, je reste fan avant tout de la narration dessinée. Chroniqueur manga sur Insta, passionné de rock et de plein d'autres choses, j'aime faire partager mes passions

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,464FansLike
431FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles