vendredi 12 juillet 2024

Offrez-nous un café

Cassandra – Trailer




« Encore prête à faire des victimes, Cassandra ? »

Telle est la pensée de cette magnifique personne devant son miroir,
rasoir à la main, prête à se trancher les veines. 

Cassandra fut publiée
sous le soleil d’Italie par les Editions Tunué. 

Elle est née de
l’imagination d’un certain Giancarlo De Cataldo, auteur du fameux
Romanzo Criminale, et adaptée sous forme de BD par Leonardo VALENTI au
scénario et Marco CASELLI au dessin.

Résumé de l’éditeur : 


Il était une fois une âme pure, perdue dans les bas-fonds d’une
Italie gardant des séquelles de son passé historique. Un jour, un beau
policier pénètre dans le bar fréquenté par cette âme pure. 

Elle se dit
s’appeler Cassandra… 

Mais qui est-elle vraiment ? Et ce policier,
qu’a-t-il enfoui dans le tréfonds de lui-même ?

Une histoire sombre sur les divergences entre les êtres, les préjugés
et les habitudes des unes et des autres. Un policier qui prête à réflexion…

  

Sortie prévue en Septembre 2015 aux éditions Asiatika.
Fais découvrir cet article à tes amis
Yanndallex
Yanndallex
Je suis évidemment un passionné de BD depuis ma jeunesse. Un malheureux accident de vélo ma valu quelques jours d’hospitalisation. Ainsi ma famille, pour me faire passer le temps à l’hopital, m’offrit des exemplaires de la série des Tuniques Bleues. Cette série a été une révélation ! J’étais émerveillé de pouvoir lire des histoires humoristiques liées à des évènements dramatiques (la guerre de sécession, le racisme etc…). Je me régalais à suivre les aventures de mon personnage favori le caporal Blutch. Puis vint la pleine adolescence pour découvrir des séries plus sérieuses, ou toujours humoristiques, d’héroïque fantasy, SF ou policières (XIII, Thorgal, la quête de l’oiseau du temps, le grand pouvoir du Chninkel etc…). J’y ai découvert ainsi des styles graphiques plus travaillés, détaillés, réalistes, poétiques etc… une deuxième révélation pour m’ouvrir progressivement à la bd adulte. A ce jour j’aborde chaque nouvel ouvrage comme une surprise, une promesse d’une belle histoire, que l’on aime, ou que l’on n’aime pas. J’ai pris conscience au cours des années qu’une histoire illustrée de 48 pages, ou plus, n’était pas si facile à créer de manière scénaristique mais surtout graphiquement. Le talent n’est pas inné, et à chaque vignette, je contemple d’autant les années de travails des auteurs. J’admire les techniques graphiques (que je ne soupçonne parfois pas du tout), les choix de couleurs ou du noir et blanc, le travail sur les mises en lumière, la conception des mises en scène, le choix des plans, des effets, des perspectives, le découpage élaboré, les transitions des plans séquences etc… Bref mon œil s’est avisé, mais je n’en reste pas moins admiratif du travail réalisé et des sacrifices réalisés par chaque artiste pour offrir du plaisir à son lectorat, et cela même si l’histoire ne m’a pas forcément plu. J’aime aussi souvent à chercher d’où a pu venir l’idée de l’histoire, très souvent inspirée de fait divers, ou de l’histoire avec un grand H. Je suis aussi toujours émerveillé par la diversité des sujets traités par ce média. Cette disparité permet des livres souvent très intimes avec des témoignages poignants et durs, mais aussi de s’enrichir culturellement, s’ouvrir à des expériences inattendues, parfois loufoques et hilarantes, etc… Et elle nous promet encore de grande œuvres !!

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,461FansLike
439FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles