lundi 8 août 2022

Offrez-nous un café

Boulard T4 En Mode Surdoué – chronique lycéenne !

couverture de BOULARD T4 de Erroc et Mauricet
Série
: Boulard

Titre:
T4 En Mode Surdoué

Auteurs :
Erroc (scénario), Mauricet (dessin) et benoit Bekaert (couleur)

Editeur :
Bamboo Editions

Année :
2015

Pages
: 48





Résumé :

Boulard
est un cancre. Mais après avoir redoublé son bac, des tests vont
révéler que Boulard est en fait un surdoué. Surdoué en quoi ? Le
mystère restera entier jusqu’à la révélation presque finale…





Mon
avis :

Le
personnage de Boulard dispose de sa propre série depuis 2013. En
fait, ce personnage est apparu dans la série « Les Profs »
et a finalement pris son envol pour trouver son public dans un
« spin-off » à son nom, comme on dit maintenant dans les
milieux autorisés.

Boulard
officie donc en gags d’une page dans un format classique de 48 pages,
à la Dupuis, comme on dit par chez nous !

Boulard
est un élève de Terminale, sa caractéristique, c’est qu’il
n’arrive pas à avoir son bac et qu’il repique donc sans cesse.

Ce
qui soulève la question de fond, mais quel âge a Boulard
aujourd’hui ? Car ce tome quatre démarre avec un nouveau
redoublement. Mais la douleur est d’autant plus grande pour notre
héros que sa petite amie, Chloé, elle, a eu son bac et part donc
commencer ses années fac.

En
plus de cela, Boulard veut trouver un petit boulot pour les vacances
scolaires et doit supporter son insupportable frère, ses parents, et
surtout ses professeurs, en outre tombe enfin une révélation
fracassante : Boulard est surdoué.


Tout
cela en historiettes d’une page ? C’est possible. Il y a en effet
quelques lignes directrices qui orientent le récit, mais il est bien
construit en recueil de gags indépendants.

J’ai
apprécié quelques bonnes trouvailles mais je n’ai pas accroché
plus que cela aux mésaventures de Boulard. L’ambiance lycée ressort
peu finalement. Et ce sont les déboires classiques d’un cancre avec
ses études qui orientent les gags. Du coup, ceux du petit boulot
chez Karim, le vendeur de Kebab, apportent une bouffée d’air frais
et même certaines touches d’originalité quoiqu’en y réfléchissant
bien…

A
mes yeux, les déboires de Boulard me rappellent un peu trop ceux de
Soda, la série télévisuelle de 2011 et non pas la BD de Tome et
Gazzotti.

Certains
épisodes de cette série format courts sur la vie d’un lycéen
cancre répondant au doux sobriquet de Soda, notamment, quand Soda
trouve un boulot chez le vendeur de Kebab, ne sont pas sans rappeler
les déboires de Boulard. L’ambiance lycée, les parents pas dupes de
leur fiston un peu cancre, les bons potes (un chez Boulard et deux
chez Soda), le cadet prise de tête (petite soeur chez Soda et petit
frère chez Boulard) et la fille sur laquelle on fantasme et avec qui
on finit par sortir. Cerise sur le gâteau, ce n’est sans doute pas
pour rien que c’est Kev Adams, l’acteur qui incarne Soda, qui joue
Boulard dans le film « Les Profs ». La boucle est
bouclée. Bref, vous avez compris mon ressenti, pas grand-chose
d’original dans ce tome quatre.


Page extraite de BOULARD T4 de Erroc et Mauricet



Quant
au dessin, il a ce côté cartoon et sympathique tout à fait adapté
pour décrire les mésaventures de ce jeune cancre.

Couleurs
vives, personnages expressifs, situations dynamiques, belle
lisibilité vont vous rendre la lecture très agréable.

Le
comique visuel repose surtout sur la tête des personnages, qui
savent brillamment se décomposer, fondre, mourir d’une crise
cardiaque à chaque mauvaise nouvelle, se dresser fièrement face à
l’adversité. Bref, l’exagération fonctionne à merveille.

La
composition des pages repose généralement sur quatre bandes de une
à trois cases. Un gag en dessin pleine page fait exception à la
règle mais sinon, on est dans le standard.

Le
cadrage, tout comme l’expressivité des personnages, est là pour
servir le gag.



Avec
ce tome quatre de Boulard, ce n’est pas l’originalité qui frappera à
votre porte. Je le recommanderai pour ma part, aux inconditionnels
des trois premiers tomes de la série.



Zéda
rencontre Boulard !



"LA BOITE ABAQUE", strip de Zéda pour chronique 7BD sur BOULARD T4 de Erroc et Mauricet




David

Inscrivez vous à notre newsletter :


Fais découvrir cet article à tes amis

Ces articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Connectez-vous ;)

2,597FansLike
149FollowersSuivre
49FollowersSuivre

- Un peu de Pub-

Derniers Articles