Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Le peuple des Brumes tome 2 - A tire d'aile

Retrouvez les aventures de la fée coquine dans ce deuxième album de la trilogie du Peuple des Brumes.

Le peuple des Brumes tome 2 - A tire d'aile


Série: Le peuple des Brumes
Titre: A tire d’aile - tome 2
Auteurs: Katia Even (scénario), Styloïde (dessin) et Marina Duclos (couleur)
Éditeur: Tabou
Année: 2020
Nombre de pages: 48
Public averti

Ailina sur la route de la rédemption.

La jolie fée Ailina n’ayant pas voulu passer le rituel sacré a vu son destin chamboulé, entraînant dans son sillage Amandil (son amour de lutin) et la sorcière. En effet ses compagnons présentent des symptômes étranges et leurs membres commencent à se transformer. Et comme si ce n’était pas assez, il semblerait que l’hiver s’installe et s’étende plus que d’ordinaire.

Alors pour rétablir l’ordre des choses le trio se rend vers la montagne des Brumes. Là, Ailina compte récupérer de la Cornaline et ainsi faire pousser ses ailes et rompre la malédiction.
La petite fée n’a par contre pas perdu l’espoir, ni son appétit sexuel et sa libido qui sont  toujours aussi forts, voire décuplés.
Le peuple des brumes t2: Ailina et son amour de lutin ont chaud...

Le peuple des brumes tome 2, l'aventure continue.

Dans ce deuxième tome, la fée Ailina se retrouve face aux conséquences de son choix.
En voulant se soustraire aux lois de la nature elle a créé un déséquilibre. Et dans ce tome elle essaiera de réparer son erreur. Mais l’aventure n’est pas de tout repos.

Katia fait avancer son scénario, en distillant quelques règles qui régissent la nature du monde du peuple des Brumes. 
On découvre aussi la présence de créatures qui régissent cet équilibre.

Le tout est ponctué de scènes de sexes entre Ailina et le lutin Amandil qui ne semblent pas vraiment dérangés par la présence de la sorcière à leurs côtés.
Le peuple des brumes t2: Ailina et Amandil batifolent pendant que la sorcière prépare le dîner

Un dessin rond et des couleurs vives.

Styloïde a conservé son style cartoon tout en rondeur pour ses personnages aux grands yeux. Les seins des fées sont ronds, les mamelons bombés et les fesses bien rebondies tandis que le pénis du lutin est toujours prêt à passer à l'action, gonflé à bloc!
Si le premier tome était relativement soft, dans ce deuxième album le dessinateur s’est lâché. Les scènes de sexes sont plus crues et plus nombreuses.

Les couleurs de Marina Duclos sont elles aussi toujours aussi vives. Le traitement est numérique mais donne parfois l’impression de peinture.
Comme dans le premier tome, la coloriste rajoute quelques pointes de luminosité à quelques scènes. Ceci attire plus l’œil sur certaines parties du dessin.
Le peuple des Brumes T2: Ailina doit corriger ses erreurs

Mon avis du le tome 2 du peuple des Brumes

Ce tome est intitulé “A tire d’aile” car tout vient de là au départ, lorsque Ailina a refusé le rituel pendant lequel les ailes poussent. Le titre du premier album était un jeu de mot (“Les fées qu’elle me fait”) et cette fois il s’agit d’une expression.

J’ai moins apprécié ce deuxième tome que le premier. J’ai trouvé qu’il y avait trop de scènes sexuelles. Et le côté cru de celles-ci rentre en opposition avec le côté mignon des personnages. Alors que dans le premier tome, ça collait bien avec les scènes plus softs et douces. C’était des petites fées qui batifolaient. Il y avait une sorte de naïveté. Alors que là, ça tourne au pornographique et on perd en  sensibilité et en émotion.

J’ai l’impression qu’il y a eu aussi un petit changement dans le traitement des couleurs qui sont aussi un peu moins douces et plus saturées (mais c’est peut être qu’une impression). J'ai trouvé que les mamelons d'Ailina avait une apparence gélatineuse (bizarre). Et j’ai aussi parfois eu du mal avec les effets de lumière.

Sinon j’ai apprécié le rapport à la nature du scénario.
Certaines planches de par leur couleur, donnent l’impression d’être dans un rêve un peu fou, notamment lorsque le trio arrive dans la montagne des Brumes et entrent dans la grotte.

Si l’aventure était sensuelle au premier tome, A tire d’aile s’est transformé en aventure sexuelle. C’est donc encore plus une lecture à réserver aux adultes malgré les personnages mignons et les couleurs vives et attrayantes.

Plus qu’un album pour clôturer l’histoire. J’espère que les scènes érotiques/pornographiques seront mieux dosées et que la nature reprendra ses droits.
Mais tout ceci reste un avis bien personnel car il y a tout de même une très belle qualité dans le travail des auteurs.


Inscrivez-vous à notre Newsletter :

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog