Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

De rien de Geoffroy Monde - La chronique raisonnée d'une BD absurde !

Couverture de "De Rien" de Geoffroy Monde chez Delcourt
Titre: De rien
Auteurs : Geoffroy Monde
Editeur : Delcourt
collection : Humour de rire
Année : 2016
Pages : 160

Résumé :
Une kyrielle d'histoires courtes, drôles, absurdes, naviguant sur ce non-sens si cher au Monty Python ou à Pierre Dac. Un beau moyen de plonger au cœur de situations simples (ou fantastiques) du quotidien et découvrir comment l'auteur détourne en quelques phrases l'attendu vers l'inattendu !

Mon avis :
Geoffroy Monde nous propose une vingtaine d'absurdités. Beaucoup sont drôles (comme « La Soirée », « La Prière »), certaines franchement hilarantes (comme « Le Génie » ou « Jackie Chan ») et d'autres plus prévisibles (comme « Le Butin » ou « Les Mamans »).
Mais au vu de l'épaisseur du tome – pas moins de 160 pages – le pari est tenu.
Notons qu'en plus, chaque histoire se conclut sur le teaser d'une autre à venir, potentielle suite de celle que vous venez de lire. Et ces teasers ajoutent une chute encore plus drôle.
Un tel livre ne pourra vous faire rire aux larmes que si vous appréciez l'humour absurde. Si ce n'est pas le cas, je ne vous dirais pas de passer votre chemin, car il s'agit également d'une belle porte d'entrée pour découvrir ce que l'on peut raconter sur ce mode.
On pourrait croire que l'absurde est un fourre-tout où l'on peut tout se permettre tant que ça part dans tous les sens. Et bien non, il s'agit de jongler avec le quotidien en introduisant une dose d'incongruité mais cette dose doit paraître normal dans l'univers de l'histoire.
Ce n'est pas chose facile et pourtant Geoffroy Monde s'en tire vraiment bien.
Le risque d'un recueil d'histoires courtes et qu'il est difficile de satisfaire tout le monde. Certaines plairont à une partie des lecteurs et déplairont à d'autres, et inversement. Du coup, personne n'est jamais d'accord et tout le monde se dispute vainement sur la réussite ou l'échec du travail de l'auteur. Mais regardons les choses en face, l'auteur en question doit bien rire de tous ces débats vains car l'important est juste de vous faire rire là où vous ne vous attendez pas à rire.
Et comble du comble, l'absurde de l'histoire se mêle à un choix graphique fort et particulier, qui, bien qu'en ayant l'air, n'a finalement rien d'absurde !

Page extraite de "De Rien" de Geoffroy Monde chez Delcourt
C'est-y pas beau ces couleurs ?

L'idée est simple. Le titre de chaque histoire s'accompagne d'un décor vide en noir et blanc. Il s'agit du décor où va se tenir l'action. Oui, vous avez donc compris que chaque histoire se limite à une unité de lieu. Puis, le récit commence et là, pas de décor. Il ne reste que les protagonistes de l'histoire en couleur !
A vous de faire la fusion entre le dessin d'ouverture et la scène qui se joue devant vos yeux. Certains éléments de décors restent présents, toujours en noir et blanc.
Les personnages sont stylisés et les couleurs peintes sont très belles. Le graphisme est donc original et en plus incroyablement particulier par ce choix visuel.
Le dessin aérien contraste souvent avec ces gens qui ont les pieds incroyablement ancrés dans le sol. Pas de case, juste des dessins à raison d'un ou deux par page. Cette composition contribue au style léger et laisse donc beaucoup de place à nos éclats de rire.

On pourra noter la somptueuse couverture quasi sculptée. Vous comprendrez ce que je veux dire quand vous irez chez votre libraire et que vous passerez doucement la main sur le dessin et le titre.

Donc, si F'Murrr, Raymond Devos et Pierre Dac vous manquent, n'hésitez pas. Avec Geoffroy Monde, l'aventure n'est peut-être pas au coin de la rue, mais le rire, sûrement !

Zéda rencontre Jackie Chan !

"UN TEL A VIVE ALLURE", strip de Zéda pour chronique 7BD sur "De Rien" de Geoffroy Monde chez Delcourt


David

Inscrivez vous à notre newsletter :

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog