mercredi 30 novembre 2022

Offrez-nous un café

Reckless T.1 par Ed Brubaker et Sean Phillips aux éditions Delcourt

Quant le meilleur duo de l’industrie du comics commence une nouvelle série, cela donne Reckless, un polar nerveux et efficace.

Reckless, couverture du tome 1

Titre: Reckless T.1
Scénario: Ed Brubaker
Dessin: Sean Phillips
Couleurs: Jacob Phillips
Éditions: Delcourt, collection contrebande
Année: 2021
Nombres de pages: 144

Planche du comics Reckless: Un terrain isolé avec une ferme et une voiture avec des impacts de balles et des corps sans vie au sol....

Résumé de Reckless T.1 par Ed Brubaker et Sean Phillips aux éditions Delcourt:

Ethan Reckless, est un homme qui rend des services et règle « certains problèmes » en échange du juste prix. Reconnu pour son efficacité et ne craignant pas grand chose, il mène une vie agréable. Mais tout va basculer quand son passé refait surface…

l'adversaire de Reckless semble aussi badass que notre héros

Ethan Reckless, un homme à tout faire !

Quand il vous arrive une tuile, un problème délicat ou une embrouille pour laquelle on ne ferait pas appel à la police, il vous reste une solution: passer un coup de fil à Ethan Reckless. Et si votre cas lui plait, il s’occupera de vous.

L’album commence par une scène qui nous introduit de manière assez sombre, le personnage de Reckless et nous plonge dans une ambiance de polar efficace. Corps sans vie jonchés sur le sol, impacts de balles, notre héros maculé de sang et un adversaire tout aussi badass lui faisant face.

Ancien étudiant radical, Reckless fut recruter au début des années 70 par le FBI pour infiltrer un groupe d’activistes révolutionnaire.

C’est ce que l’on va apprendre très tôt dans cette histoire où un fantôme du passé de notre héros va faire son apparition. Un amour de jeunesse de surcroit, synonyme de mauvais souvenirs et de blessures pas complétement cicatrisées.

Comme à son habitude, Ed Brubaker n’a pas son pareil pour nous introduire un polar, avec ces personnages aux gueules ciselées et au passé bien rempli. Les rebondissements s’enchainent dans cette histoire parfaitement rythmée, se laissant dévorer sans jamais décoller les yeux du bouquin avant de l’avoir fini.

Les dialogues sont comme toujours sobres et efficaces. La narration fluide, nous mène par le bout du nez jusqu’au dénouement final aussi surprenant que bien écrit. Il faut souligner également que cette histoire se déroule de l’autre côté des US, c’est à dire en Californie là où Criminal (la précédente série de Polar du duo) se déroulait dans les rues sombres de NY.

Reckless debout, maculé de sang et prêt à en découdre...

Tel père tel fils…

Au dessin, on retrouve l’habituel acolyte de Brubaker à savoir Sean Phillips.

Évidemment, son trait facilement reconnaissable, semble idéal à ces ambiances de polar, fait mouche à chaque pages et sa maitrise de la narration et de la mise en scène est toujours aussi agréable visuellement. De même, ses personnages tant féminin que masculin sont à la fois beaux et charismatiques.

Ensuite, son style semi-réaliste avec cet encrage fait d’aplat, participe toujours autant à la fluidité de la narration et à l’ambiance particulière des titres du duo.

Enfin, il est accompagné, comme c’est de plus en plus souvent le cas, par son fils aux couleurs. Jacob Phillips fait de l’excellent travail avec des ambiances très réussies et un travail de texture intéressant. Travail intéressant vu la localisation de l’histoire en Californie contrairement aux ruelles inquiétantes de NY de Criminal.

Mon Avis sur Reckless T.1 par Ed Brubaker et Sean Phillips aux éditions Delcourt:

La maitrise de ce duo d’auteur n’est plus à prouver. Une fois de plus, leur recette fonctionne parfaitement. Scénario à rebondissements, personnages charismatiques, narration cinématographique, passé tumultueux, violence et trahisons. Tout est en place pour nous offrir un excellent polar.

Ce premier tome, qui peut se lire tel quel, se terminant sur une fin (certes ouverte) qui peut se suffire à elle même. On s’attend donc à une suite d’albums du même genre avec des histoires complètes par tome et qui sait, peut-être un léger fil rouge (comme dans Criminal) histoire de titiller notre curiosité.

Ces auteurs arrivent à se renouveler tout en continuant à faire du polar de qualité, grâce à l’écriture tout en finesse de Brubaker et à l’esthétique léchée de Phillips.

En conclusion, on en redemande, et justement Delcourt vient de sortir deux autres albums, de quoi retrouver rapidement Reckless et ses embrouilles Californiennes.

A très vite

geek_o_mat

Fais découvrir cet article à tes amis

CES ARTICLES POURRAIENT T'INTÉRESSER

Laisser un commentaire

CONNECTEZ-VOUS ;)

2,729FansLike
187FollowersSuivre
54FollowersSuivre

Derniers Articles