mercredi 1 février 2023

Offrez-nous un café

Puzzle de Mig et Franck Thilliez

Puzzle BD chez Ankama éditions
Titre : Puzzle
Scénario : Franck Thilliez
Dessins : Mig
Editions : Ankama éditions
Année : 2016
Nombre de pages : 216

Résumé :

Une nouvelle médecin fait la visite du nouvel hôpital psychiatrique où elle va travailler. Son parrain et elle s’arrête dans l’Unité 2, devant la chambre 22 occupé par un certain Lucas Chardon qui aurait tué sept randonneurs dans un chalet dans leur sommeil à coup de tournevis. Quelques minutes après, ce fameux Lucas se pend dans sa cellule.
Ilan est réveillé brusquement de son cauchemar par la sonnerie de son téléphone. C’est son ex, Chloé, qui l’appelle au sujet d’un jeu sombre et légendaire d’énigme appelé « Paranoïa » dont ces deux anciens amoureux ont longtemps cherché à y accéder.  Elle vient pour le convaincre de reprendre l’investigation pour y participer, elle pense toucher au but et a besoin de l’aide d’Ilan : 300 000€ sont à la clé. En arrivant, elle lui signale qu’elle vient de croiser une berline noire pensant que c’était sa nouvelle petite amie mais Ilan n’a vu personne…
Ils finissent par réussir et intégrer ce fameux jeu. Ils font alors la connaissance de six autres participants et sont amenés dans un asile de fou. Le jeu commence en recevant un premier message spécifiant une première règle « Quoi qu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu ». Puis rapidement une deuxième règle « L’un d’entre vous va mourir »…
A la découverte d’un premier cadavre, il leur devient donc difficile de distinguer le vrai du faux, le jeu ou la réalité…


Mon avis:

Puzzle est à l’origine un roman polar très noir de Franck Thilliez publié par les éditions du Fleuve Noir en France.
C’est la première fois que l’un des nombreux thrillers de cet écrivain est adapté en BD.
Et Mig, auteur de « Ogrest » ou bien « Un petit livre oublié sur un banc » et « Sam Lawry », se prête avec brio à l’exercice.

Puzzle BD page 14 chez Ankama éditions
Page 14 de la BD
Le dessin :

Le dessin de Mig pour cet ouvrage est remarquable !
Un style réaliste avec un trait bien épuré, aux contours épais.
La ligne n’est pas particulièrement fluide mais beaucoup plus « anguleuse », instaurant probablement une ambiance oppressante et difficile comme pour prévenir d’un constant suspens !
Les personnages sont tous typés et racés, avec un caractère qui ressort au premier coup d’œil sans même avoir besoin des dialogues !
Le dessinateur joue admirablement bien sur le détail des fonds de vignettes, avec tantôt un background totalement « simpliste », et par moment une profusion de détails merveilleuse !
Certaines vignettes sont à couper le souffle !
Les effets sont omniprésents mais on n’y fait pas attention tellement Mig arrive à nous captiver d’entrée de jeu.
Chaque vignettes, chaque plans ou presque font l’objet d’un artifice de talent (une contre plongée avec un effet de jeu de lumière incroyable, une perspective avec un fond très clair pour faire ressortir l’essentiel, des fond de paysage estompés etc…)
Enfin les couleurs en aplat de bleu et noir sont juste exploitées de manière presque thaumaturgique. C’est rudement efficace ! Un vrai travail d’orfèvre !
J’ai particulièrement apprécié la force de l’usage des pages à fond noir.
A l’exception de quelques pages sur fond blanc totalement fantasmagorique, cela donne un gros sentiment de pression, de dépendance, d’égarement… et qui aime être perdu dans le noir ? Personne évidemment !
Le dessin est vraiment ensorcelant et très haletant ! Une vrai bonne surprise totalement adaptée au genre !

Puzzle BD page 18 chez Ankama éditions
Page 18 de la BD
Le scénario :

Qui connait les ouvrages de Franck Thilliez ne sera pas du tout déçu !
Cette BD de plus de deux cents pages reste fidèle à l’esprit Thilliez et surtout à la trame scénaristique du roman éponyme !
Le travail titanesque d’adaptation, de mise en page et découpage est réussi à merveille !
Mig nous attire dès les premières pages dans l’intrigue et nous secoue les neurones à cents mille à l’heure !
D’entrée de jeu on se pose une multitude de questions qui n’aura de cesse de nous tarabuster tout au long du récit !
Le découpage est dynamique et ardent, avec de grandes et belles cases de tailles variées avec ou sans délimitations prononcées.
Le suspense est vraiment insoutenable dans ce récit bien noir !
L’étrange et l’illogisme sont au rendez-vous, accentuant ainsi nos inquiétudes au fur et à mesure de l’avancement…

Cet ouvrage est devenu pour moi un indispensable à toute bédéthèque.
C’est une œuvre impressionnante et admirable en tout point !
Alors n’hésitez plus une seconde, foncez donc la lire !

Ciao
Yann

Et quoi de mieux qu’une interview de Franck Thilliez pour la librairie Mollat pour résumer Puzzle ?


Inscrivez vous à notre newsletter :


Fais découvrir cet article à tes amis
Yanndallex
Yanndallex
Je suis évidemment un passionné de BD depuis ma jeunesse. Un malheureux accident de vélo ma valu quelques jours d’hospitalisation. Ainsi ma famille, pour me faire passer le temps à l’hopital, m’offrit des exemplaires de la série des Tuniques Bleues. Cette série a été une révélation ! J’étais émerveillé de pouvoir lire des histoires humoristiques liées à des évènements dramatiques (la guerre de sécession, le racisme etc…). Je me régalais à suivre les aventures de mon personnage favori le caporal Blutch. Puis vint la pleine adolescence pour découvrir des séries plus sérieuses, ou toujours humoristiques, d’héroïque fantasy, SF ou policières (XIII, Thorgal, la quête de l’oiseau du temps, le grand pouvoir du Chninkel etc…). J’y ai découvert ainsi des styles graphiques plus travaillés, détaillés, réalistes, poétiques etc… une deuxième révélation pour m’ouvrir progressivement à la bd adulte. A ce jour j’aborde chaque nouvel ouvrage comme une surprise, une promesse d’une belle histoire, que l’on aime, ou que l’on n’aime pas. J’ai pris conscience au cours des années qu’une histoire illustrée de 48 pages, ou plus, n’était pas si facile à créer de manière scénaristique mais surtout graphiquement. Le talent n’est pas inné, et à chaque vignette, je contemple d’autant les années de travails des auteurs. J’admire les techniques graphiques (que je ne soupçonne parfois pas du tout), les choix de couleurs ou du noir et blanc, le travail sur les mises en lumière, la conception des mises en scène, le choix des plans, des effets, des perspectives, le découpage élaboré, les transitions des plans séquences etc… Bref mon œil s’est avisé, mais je n’en reste pas moins admiratif du travail réalisé et des sacrifices réalisés par chaque artiste pour offrir du plaisir à son lectorat, et cela même si l’histoire ne m’a pas forcément plu. J’aime aussi souvent à chercher d’où a pu venir l’idée de l’histoire, très souvent inspirée de fait divers, ou de l’histoire avec un grand H. Je suis aussi toujours émerveillé par la diversité des sujets traités par ce média. Cette disparité permet des livres souvent très intimes avec des témoignages poignants et durs, mais aussi de s’enrichir culturellement, s’ouvrir à des expériences inattendues, parfois loufoques et hilarantes, etc… Et elle nous promet encore de grande œuvres !!

CES ARTICLES POURRAIENT T'INTÉRESSER

Laisser un commentaire

CONNECTEZ-VOUS ;)

2,893FansLike
207FollowersSuivre
65FollowersSuivre

Derniers Articles