jeudi 20 juin 2024

Offrez-nous un café

Lord Gravestone T.1 par Jérôme Le Gris et Nicolas Siner aux Editions Glénat

Lord Gravestone est une histoire de vampires, pas très originale me direz-vous mais après un début fort classique, le récit va prendre une direction surprenante et inattendue !

Lord Gravestone T.1 la couverture

Titre: Lord Gravestone T.1
Scénario: Jérome le Gris
Dessin: Nicolas Siner
Couleurs: Nicolas Siner
Éditions: Glenat
Année: 2022
Nombres de pages: 56

Illustration ide Lord Gravestone en page intérieur de ce tome 1

Résumé de Lord Gravestone T.1 par Jérôme Le Gris et Nicolas Siner aux Editions Glénat:

Le baiser rouge. John Gravestone, fils unique d’un chasseur de vampires tué au combat fit le vœu très tôt de venger son père. Devenu adulte, le jeune Lord est un habile chasseur de loup-garou,et il arpente les terres des Landes de Dartmoor à la recherche du Vampire coupable d’avoir tué son père 17 ans plus tôt…

Le jeune Lord et sa mère obligés de prendre la fuite...

Un récit vampirique original et surprenant.

Ce premier tome est une très bonne introduction, reprenant à son compte beaucoup de références du genre (Van Helsing, Dracula, etc…) l’ambiance et le contexte quoique classique fonctionnent à merveilles.

Jérome le Gris pose donc les bases solides d’une histoire de vampires et l’aventure commence plutôt de manière très classique.

Mais au fil du récit, l’histoire se densifie, l’univers se développe notamment au travers de sous intrigues qui se mettent en place, mais surtout un twist surprenant va venir apporter une touche d’originalité à cette histoire de vampires.

Entre les flashbacks et les destins croisés des protagonistes, la galerie de personnages fonctionne parfaitement et amène un certain dynamisme à la narration.

Les personnages sont bien développés et certaines intrigues autant qu’ils accrochent le lecteur.

Enfin les dialogues sont efficaces et sobres.

Scène de fuite du jeune Lord accompagné de sa mère...

Nicolas Siner impressionne !

Au dessin, on retrouve le talentueux Nicolas Siner que j’avais découvert sur Horacio d’Alba.

Ses décors sont somptueux tout comme ses compositions, donnant une ambiance gothique très réussie avec beaucoup de profondeur dans ses planches.

Son découpage est à la fois classique et cinématographique, c’est un régal.

Les scènes d’actions et ses personnages le sont tout autant, apportant cette touche épique important pour ce genre de récit.

Bref, c’est une belle claque !

Retour au présent avec le lord adulte en pleine chasse au loup-garous !

Mon avis sur Lord Gravestone T.1 par Jérôme Le Gris et Nicolas Siner aux Editions Glénat:

Au final, ce premier tome de Lord Gravestone fût une excellente surprise.

On y retrouve ce qu’on attend d’un bon récit sur les vampires, à savoir de l’épouvante, une pincée d’érotisme et de l’action, tour ça nappé dans un épais brouillard britannique de l’ère Victorienne.

Visuellement irréprochable, rythmé et bien ficelé, ce premier tome de Lord Gravestone est une réussite et indéniablement une série que je vais suivre de très près !

(j’ai de la chance, le tome 2 est déjà disponible).

A très vite

geek_o_mat

Fais découvrir cet article à tes amis
Geek_O_Mat
Geek_O_Mat
Mat, la quarantaine passée, passionné de Comics/Manga/Bd, je chronique mes lectures à la fois sur 7bd.fr et sur Instagram.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,472FansLike
428FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles