mercredi 29 mai 2024

Offrez-nous un café

Eight Billion Genies par Charles Soule & Ryan Browne aux éditions Panini Comics

Le scénariste et romancier Charles Soule signe avec Eight Billion Genies, un récit complet malin et passionnant !

Eight Billion Genies, la couverture

Titre: Eight Billion Genies
Scénario: Charles Soule
Dessin: Ryan Browne
Couleurs: Kevin Knipstein
Éditions: Panini Comics
Année: 2024
Nombres de pages: 256

Le bar The Lampwick, qui va se retrouver au centre de ce récit incroyable ...

Résumé de Eight Billion Genies par Charles Soule & Ryan Browne aux éditions Panini Comics:

L’équilibre de la planète bascule le jour où chacun des huit milliards d’humains se voit attribuer un génie qui leur propose un seul et unique vœu. Mais c’est au sein d’un petit bar où se trouve une dizaine d’individus que va se jouer l’avenir du monde…

Le propriétaire énigmatique de ce petit bar du Michigan...

Un pitch accrocheur.

La première qualité de ce récit complet, c’est avant tout son pitch simple, mais diablement efficace car, chaque lecteur va à un moment où l’autre pendant sa lecture, se poser la question : « mais qu’aurais-je demandé à leurs places ? »

Charles Soule livre un travail sérieux et malin en développant une galerie de personnage intéressante tout en développant des thèmes assez variés.

Si l’histoire débute dans ce petit bar du Michigan, le récit nous amènera à voyager et à découvrir sur le long terme les conséquences et retombées mondiales de tous ces vœux.

Soule profite de son histoire pour questionner le lecteur sur des thèmes de fond (l’utopie, la cupidité, l’égoïsme, le pouvoir, etc…) grâce au large panel de personnages que compose cette histoire.

Les idées fusent et font souvent mouche comme le rythme du récit qui est agréable et fluide.

Parmi les occupant du bar,la plupart vont se révéler inintéressant et bien écris comme ce petit groupe de rock du coin....

Des génies tout mignon !

Côté dessin, Ryan Browne possède un style pas désagréable même si sa manière de représenter les visages et les expressions n’a pas séduit plus que ça votre serviteur.

Par contre, on le sent beaucoup plus à l’aise quand il s’agit de représenter des monstres, bestioles et décors fabuleux. Sa représentation des génies d’ailleurs est franchement réussie.

En ce qui concerne les couleurs, le travail de Kevin Knipstein est plus qu’honnête, amenant une certaine richesse aux environnements et de belles ambiances travaillées. Bref, du très bon boulot !

Le design des Génies est clairement une reussite !

Mon avis sur Eight Billion Genies par Charles Soule & Ryan Browne aux éditions Panini Comics:

Au final, la grande force du récit est avant tout ses personnages qui permettent au scénariste d’aborder de nombreuses thématiques.

Parfois triste, souvent drôle et touchant, Soule semble avoir tellement d’idées et de choses à dire que la lecture est particulièrement plaisante.

Tous ces vœux reflètent bien sûr les travers de l’humanité, mais aussi ce que l’on peut trouver de mieux. L’album parle tout autant d’espoir que de folie, d’ailleurs certaines planches sont assez marquantes dans leur représentation.

Malin et bien écrit, avec une fin qui tient la route, ce récit est une franche réussite et un album clairement recommandé.

A très vite.

geek_o_mat

Fais découvrir cet article à tes amis
Geek_O_Mat
Geek_O_Mat
Mat, la quarantaine passée, passionné de Comics/Manga/Bd, je chronique mes lectures à la fois sur 7bd.fr et sur Instagram.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,486FansLike
425FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles