dimanche 29 janvier 2023

Offrez-nous un café

Les collectionneurs de sciences de Alexandre Daniel (A.Dan)

Les collectionneurs de sciences aux editions Des ronds dans l'O
Titre : Les collectionneurs de sciences
Scénario et dessins : A.Dan
Editions : Des ronds dans l’O
Année : 2019
Nombre de pages : 72

Résumé :


Bienvenue dans le monde des superbes collections scientifiques de l’Université de Rennes 1 !
Alexandre Daniel, formidable dessinateur de formation scientifique, nous invite à découvrir les nombreuses et diverses salles cachées, ou d’exposition, de l’université.
Ainsi il nous fait voyager dans les mondes de ces différents spécialistes de la zoologie, la géologie, des lépidoptères, des herbiers etc… Accumulant des trésors depuis d’innombrables années !
Chaque trouvaille possède son histoire,  chaque chercheur aussi, ainsi de nombreuses surprises attendent le lecteur.

Mon avis :


Bienvenue dans l’univers des passionnés de sciences !
Ce livre est un extraordinaire exposé d’un gigantesque cabinet des curiosités.
Des salles entières peu fréquentées de l’université regorgent de trésors naturels !

collectionneurs de sciences aux editions Des ronds dans l'O page 10
Extrait de la BD


Alexandre Daniel nous fait ainsi découvrir les joyaux des collections précieuses de pierres, d’herbiers, d’insectes ou de squelettes, mais aussi nous révèle une partie du travail gigantesque entrepris par les chercheurs, les professeurs, techniciens et autres salariés de l’institution.
Le dessinateur est comme un fou face à tout ce qui se présente à lui.
Il capture formidablement des pièces choisies de  ces merveilles dans ses crayonnés, ses croquis etc…
Le trait est léger et vif, particulièrement détaillé notamment pour retranscrire les différents bijoux de dame nature.
La technique des hachures est fortement utilisée, mais très habilement. Cela se justifie par l’outil graphique utilisé : le crayon.
Les couleurs claires et chaudes rehaussent le sujet pouvant parfois paraître monotone, et lui donne même au final une certaine jovialité.
Ainsi les explications des mécanismes tordus de « répertoriage » des herbiers paraissent simples et marrantes, mais on se doute qu’au quotidien cela ne doit pas forcément l’être.


Il ne regrette qu’une chose : le temps qui lui est malheureusement compté.

collectionneurs de sciences aux editions Des ronds dans l'O page 13
extrait de la BD


Les acteurs de la vie de ce musée ne sont pas oubliés non plus, ainsi l’auteur nous fait découvrir des personnes plutôt singulières et fortement sympathiques, au parcours étonnant et toujours motivées malgré les faibles moyens accordés.
Il révèle aussi admirablement bien, à travers les dialogues, la passion qui anime ces personnes dans leur quotidien !
Ces gens sont heureux d’être les témoins de la vie de notre planète, et cela bizarrement, et de manière antagoniste, à travers des squelettes, animaux empaillés, plantes séchées etc…, bref des organismes morts…

C’est donc là encore un prodige de la science : faire vivre éternellement le mort…

collectionneurs de sciences aux editions Des ronds dans l'O extrait
Extrait de la BD

Vous l’avez compris, il ne faudra pas chercher une quelconque intrigue, histoire ou scénario alambiqué, pour cet ouvrage qui n’a pour seul but que le témoignage, le reportage.
Mais je vous garantis que vous apprendrez énormément de cet ouvrage, autant du point de vue scientifique qu’humain…
C’est une source de culture impressionnante, un résumé de musée.


Ciao
Yann

Inscrivez vous à notre newsletter :


Fais découvrir cet article à tes amis
Yanndallex
Yanndallex
Je suis évidemment un passionné de BD depuis ma jeunesse. Un malheureux accident de vélo ma valu quelques jours d’hospitalisation. Ainsi ma famille, pour me faire passer le temps à l’hopital, m’offrit des exemplaires de la série des Tuniques Bleues. Cette série a été une révélation ! J’étais émerveillé de pouvoir lire des histoires humoristiques liées à des évènements dramatiques (la guerre de sécession, le racisme etc…). Je me régalais à suivre les aventures de mon personnage favori le caporal Blutch. Puis vint la pleine adolescence pour découvrir des séries plus sérieuses, ou toujours humoristiques, d’héroïque fantasy, SF ou policières (XIII, Thorgal, la quête de l’oiseau du temps, le grand pouvoir du Chninkel etc…). J’y ai découvert ainsi des styles graphiques plus travaillés, détaillés, réalistes, poétiques etc… une deuxième révélation pour m’ouvrir progressivement à la bd adulte. A ce jour j’aborde chaque nouvel ouvrage comme une surprise, une promesse d’une belle histoire, que l’on aime, ou que l’on n’aime pas. J’ai pris conscience au cours des années qu’une histoire illustrée de 48 pages, ou plus, n’était pas si facile à créer de manière scénaristique mais surtout graphiquement. Le talent n’est pas inné, et à chaque vignette, je contemple d’autant les années de travails des auteurs. J’admire les techniques graphiques (que je ne soupçonne parfois pas du tout), les choix de couleurs ou du noir et blanc, le travail sur les mises en lumière, la conception des mises en scène, le choix des plans, des effets, des perspectives, le découpage élaboré, les transitions des plans séquences etc… Bref mon œil s’est avisé, mais je n’en reste pas moins admiratif du travail réalisé et des sacrifices réalisés par chaque artiste pour offrir du plaisir à son lectorat, et cela même si l’histoire ne m’a pas forcément plu. J’aime aussi souvent à chercher d’où a pu venir l’idée de l’histoire, très souvent inspirée de fait divers, ou de l’histoire avec un grand H. Je suis aussi toujours émerveillé par la diversité des sujets traités par ce média. Cette disparité permet des livres souvent très intimes avec des témoignages poignants et durs, mais aussi de s’enrichir culturellement, s’ouvrir à des expériences inattendues, parfois loufoques et hilarantes, etc… Et elle nous promet encore de grande œuvres !!

CES ARTICLES POURRAIENT T'INTÉRESSER

Laisser un commentaire

CONNECTEZ-VOUS ;)

2,893FansLike
203FollowersSuivre
64FollowersSuivre

Derniers Articles