mercredi 17 août 2022

Offrez-nous un café

Le Grand Duc, les sorcières de la nuit (tome 1)



Le Grand Duc, les sorcières de la nuit (tome 1) aux éditions Paquet


Titre: Le Grand Duc, les sorcières de la nuit (tome 1)
Auteurs: Yann (scénario), Romain Hugault (dessin et couleur)
Année: 2008
Éditeur: Paquet
Collection: Cockpit
Nombre de pages: 46

Seconde guerre mondiale, c’est l’hiver de l’année 1943 et Wülf, un pilote allemand de la Luftwaffe vient d’abattre une jeune femme russe.

Quelques temps plus tard, l’alerte est donnée, celles que l’on surnomme les Sorcières de la Nuit attaquent par surprise. Wülf se lance immédiatement dans son avion et prend en chasse une de ces pilotes russe. Il parvient à abattre un des bi-plans ennemi, qui une fois de plus, n’a pas de parachute et ne peut pas s’éjecter.

Malgré son appartenance à l’armée allemande, Wülf n’adhère pas au culte envers le Führer et il refuse de peindre la croix gammée sur son avion. Mais ce comportement n’est pas bien vu de tous et il ne se fera pas que des amis, surtout parmi les nouvelles recrues.

Heureusement son grand-duc apprivoisé et sa fille Romy lui font tenir le coup et garder son humanité, autant que faire se peut, en période de guerre totale.


Le Grand Duc est une série en trois tomes, parue dans la collection « Cockpit » chez Paquet. comme son nom l’indique, cette collection est réservée à l’aviation. Et il en est bien question ici.

Le Grand Duc dans la collection Cockpit


Dès la couverture, les amateurs d’aéronautique découvrent le Grand Duc, un avion de guerre. Puis à la première page, le lecteur fait le rapprochement entre cet avion et le rapace nocturne qui fond sur ses proies dans la nuit et ne leur laisse aucune chance.
D’ailleurs les premières cases de la BD commencent par le Grand Duc hibou et non l’avion.

Le scénario se positionne pendant la seconde guerre mondiale, ce qui permet de mettre en scène des combats aériens plutôt épiques. Les armées opposées sont ici l’armée allemande et l’armée russe avec notamment une flotte de pilote femmes. L’occasion pour intégrer une part de machisme dans l’histoire, et de traiter la propagande, avec par exemple les femmes sur les affiches ou les avions en une des journaux.

Côté dessin, l’ambiance est hivernale. Elle se déroule en décembre sur le front de l’est. Les personnages, au dessin parfois « old school » sont bien emmitouflés dans de grosses vestes, de la fumée sort de leur bouche lorsqu’ils respirent et la mise en couleur aide grandement à rafraîchir le tout, avec des couleurs froides, entre le blanc et le bleu ciel.

Mais c’est surtout au niveau des engins et des phases de combats que le dessin prend toute sa splendeur. Les combats de nuit sont juste splendides avec de jolis effets pour simuler les balles de mitrailleuses ou les flammes des avions en feu.

Le Grand Duc: des combats aériens épiques, des couleurs magnifiques



Une fois de plus les amateurs d’avions ou d’Histoire, avec un grand « H », y trouveront leur compte et les autres ne seront pas déçus par cette BD.

Dans le même genre, vous aimerez aussi la trilogie du Pilote de l’Edelweiss, ou encore Angel Wings, par le même duo Yann/Hugault.

Juju Gribouille.

Fais découvrir cet article à tes amis
Juju Gribouille
Juju Gribouille
Nouveau Rédac' chef du blog 7BD.fr. J'aime dessiner depuis tout petit et suis vite devenu amateur de BD, mangas et Comics. Je chronique régulièrement mes lectures sur 7BD et les partage aussi sur mes réseaux sociaux... N'hésitez pas à me suivre et à donner votre avis.

Ces articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Connectez-vous ;)

2,609FansLike
155FollowersSuivre
52FollowersSuivre

- Un peu de Pub-

Derniers Articles