mardi 4 octobre 2022

Offrez-nous un café

Descension, la chronique montagnarde

Descension, la BD d’un retour à la vie

couverture de "DESCENSION" de Thomas Luksenberg chez Paulsen

Titre : Descension

Auteurs : Thomas Luksenberg (scénario et dessin)

Editeur : Paulsen

collection :

Année : 2020

Pages : 126

Résumé d’une BD silencieuse :

Un homme se saoule dans une maison. Il regarde la montagne au loin. Trop de mauvais souvenirs. Une décision émerge. Il prépare son matériel d’alpinisme et part vers ces sommets lointains. Commence une escalade en solitaire. Paroi après paroi, roche après roche, autant qu’à l’altitude, c’est à lui-même que cet homme se confronte, et à ses propres fantômes.

Le scénario d’un récit en altitude autant qu’en immersion:

L’histoire d’un homme qui monte pour se trouver, à moins qu’il ne cherche à fuir tout ce qui le hante. La BD de Thomas Luksenberg oscille ainsi entre différentes interprétations. Que se cache-t-il derrière les faits ? Et même les faits ne sont pas si simples que cela. Le héros, dépourvu de nom, est hanté par le souvenir de Anna, dépourvue de visage, puisqu’on ne la voit jamais. Il part escalader une montagne. Ce périple incroyable, cette montée jusqu’aux sommets enneigés, lui permettra peut-être de voir plus clair en lui-même. A moins que tout cela ne se finisse mal…

Certains éléments sont intrigants et je me suis demandé parfois ce qui était réel ou ce qui ne l’était pas. Mais finalement, je n’ai pas eu besoin d’une réponse précise. Je me suis fait ma propre interprétation. Tout comme vous vous ferez la votre à la lecture de cette BD.

J’ai été entraîné dans cette ascension – mais alors pourquoi le titre de descension ? – qui s’accompagne d’une plongée à l’intérieur du protagoniste – ah ben voilà, on comprend mieux le titre maintenant -.

La composition de cette BD est très intéressante. Sur une page, les planches muettes, silencieuses comme les hauts sommets, et sur l’autre, quelques phrases, les pensées du héros.

Cette construction très aérée permet de créer une sorte de double lecture. Le texte renvoie à certains éléments visuels du dessin, ou bien ces éléments appellent les phrases. En tout cas, tout est fait pour laisser l’espace au lecteur et lui permettre de trouver son rythme, de se poser sur un mot ou sur une case, le temps d’une pensée, avant de repartir.

page de "DESCENSION" de Thomas Luksenberg chez Paulsen
Une escalade près des aigles.

Le dessin stylisé:

Thomas Luksenberg a fait des choix drastiques, ces personnages stylisés, dans cette montagne immense, dessinée en quelques traits, laisse un énorme espace aux couleurs pour imposer une ambiance, créer une atmosphère. Et les couleurs se mélangent allègrement. Elles ont un point commun: elles n’éclatent pas. Pas de teintes explosives, pas de saturation poussées, pas de couleurs vives et claquantes. Tout est dans la retenue. Comme l’histoire. Ocres, marrons, verts, bleus, toute la gamme chromatique est utilisée mais sans appuyer. Et même, pour les scènes de nuit, les couleurs sont encore plus atténuées, recouvertes par l’obscurité, parfois tranchée par une lampe. La composition suit le personnage, on alterne dans la mise en scène entre gros plans et plans éloignés, le silence de la montagne règne en maître. Les cases de petit format peuvent soudain s’agrandir pour laisser la place à un horizon escarpé, à une rue dans un village, ou encore à une vision onirique. Voire au mélange des trois. A chaque fois, on est cueilli par ce temps de pause.

La BD se termine par un cahier d’esquisses, de crayonnés pour certaines cases, de planches de recherches. Rien n’était évident au départ, et ces hachures pour marquer les reliefs dans ont disparu dans la version finale. Où les ombres sont marquées par des couches sombres de couleur.

Conclusion sur une histoire qui sépare autant qu’elle lie texte et image:

Cette BD qui mêle beauté des paysages et exploration intérieure, douleur et apaisement, est un voyage étonnant qui, je l’espère, vous surprendra autant que moi.

Zéda en pleine descension !

"DES SANCTIONS" strip de Zéda pour illustrer chornique 7BD sur  "DESCENSION" de Thomas Luksenberg chez Paulsen

David

Fais découvrir cet article à tes amis

Ces articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Connectez-vous ;)

2,595FansLike
166FollowersSuivre
52FollowersSuivre

- Un peu de Pub-

Derniers Articles