mercredi 17 août 2022

Offrez-nous un café

Carnets d’Orient T4 : Le Centenaire

Série : Carnets d’Orient

Titre : Le centenaire – T4

Auteur : Jacques FERRANDEZ 
Editeur  : CASTERMAN
Collection :
Studio (A Suivre)
Date de sortie :
avril 1994
pages : 63
Genre  : Historique





La
bande dessinée historique puise plus volontiers ses thèmes dans un
lointain passé, peuplé de chevaliers et de princesses, que dans les
brûlures de notre histoire contemporaine. Jacques FERRANDEZ, fils et
petit-fils de pied-noir, a lui entrepris, en 1987, de brosser une
grande fresque de la colonisation en Algérie.
Les
 Carnets
d’Orient
,
premier tome du cycle romanesque, se situaient dans les années 1830,
à l’époque de la conquête.

Le
Centenaire est le tome 4 de la série mais il peut toutefois se lire
indépendamment des autres volumes.

Le
titre de l’album évoque la célébration du centenaire de
l’occupation française en Algérie.

Résumé : 
Nous
sommes en 1930. Paul, journaliste né en Algérie mais vivant depuis
longtemps en métropole, doit couvrir l’évènement. Il
se laisse d’abord envahir par l’émotion des retrouvailles avec son
pays natal

Il
observe, compare, interroge avec son âme et son cœur de fils du
sud.

Ce
qu’il voit n’est pas aussi idyllique que ce que les officiels se
plaisent à évoquer lors des soirées mondaines : la majorité de la
population est délaissée, méprisée, cantonnée aux durs labeurs.

Très
vite il va être soumis aux pressions des notables : les fêtes
du centenaire sont là pour montrer les bienfaits de la colonisation
et nul ne peut remettre en question le rôle positif des Français ou
l’absence de droits pour la population arabe…
Notre avis : 

Avec
Paul nous découvrons l’Algérie occupée et la société française
y vivant. Les amoureux de cette terre écrasée de soleil
faisant tout pour la faire prospérer et les autres, ambitieux, ne
pensant qu’à s’enrichir rapidement et à n’importe quel prix.

Cette
BD apporte un éclairage sur ce que fut la colonisation. En pointant
toutes les occasions ratées, tout ce qui aurait dû être, Jacques
FERRANDEZ dresse, tout en nuances, un réquisitoire contre la
colonisation.


Chronique
d’une société, cette BD de qualité bien dessinée est
également très bien documentée.

Comme
dans toute sa série « Carnets d’Orient », Jacques FERRANDEZ nous
enchante avec ses dessins, la peinture chaude de ses paysages.

Extrait Carnet d'Orient T4 de Ferrandez chez CAsterman.

 
L’album
est enrichi de coupures de presse, de photos, de documents
(horaires des liaisons maritimes, extraits de guides touristiques,
plans, articles….) et de cartes postales de cette époque.

La
fiction de l’œuvre est ainsi ancrée dans la grande Histoire et
rendue encore plus passionnante.

 
L’auteur,
à la fois scénariste et dessinateur, varie aussi son travail en
insérant assez régulièrement des aquarelles entre des cases
dessinées plus classiquement.

Ses
dessins, notamment à l’aquarelle, laissent fuser la lumière
intense de ce pays. Pour avoir vu une exposition de ses planches,
c’est tout à fait magnifique.


Jacques
FERRANDEZ aime l’Algérie et cela se voit. Il nous donne envie de
partir à notre tour sur les traces de Paul… Reste juste à
attendre que les conditions s’y prêtent.



Chantal
et Lionel



Pour
en savoir plus sur Jacques FERRANDEZ :

– Une
vidéo du journal LE SOIR,


– Et
un entretien avec l’auteur du site AURACAN.


A
noter aussi qu’il est possible d’avoir sur le site de CASTERMAN
des
fiches
pédagogiques et des ouvrages recommandés pour les cycles 1, 2, 3 et
le collège. Le site est réservé aux
enseignants : http://www.enseignants.casterman.com/
Fais découvrir cet article à tes amis

Ces articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Connectez-vous ;)

2,609FansLike
155FollowersSuivre
52FollowersSuivre

- Un peu de Pub-

Derniers Articles