dimanche 23 juin 2024

Offrez-nous un café

Boule et bill T19, globe-trotters

Boule et bill
Série : Boule et bill
Titre: Globe-trotters
Editeur : Dupuis
Auteurs : Roba
Année : 1982

Résumé :
Boule et Bill ont gagné un tour du monde. Leurs parents sont rassurés, ils vont être aussi du voyage, un voyage organisé par un Tour Opérator représenté par Monsieur John-Cadre D’Hinnamich, dit JC. Juste une ombre au programme : Bill est un chien, ce qui n’est pas prévu par le règlement ! Mais il en faut plus pour décourager l’increvable JC décidé à faire vivre aux lauréats et à leurs parents un tour du monde de rêve. Et là va commencer le voyage le plus farfelu que le jeune homme a jamais dû gérer…


Première histoire complète de Boule et Bill, « Boule et Bill Globe-Trotters » nous emmène pour un voyage plein d’humour et de rebondissements.
L’histoire ne cesse de nous surprendre et va de mal en pis. Ce qui est étonnant, c’est que le héros de cette histoire est plus JC, le jeune cadre que Boule et Bill. C’est lui qui angoisse à tout bout de champ, qui s’effraye, panique, se débat, prend tous les risques pour parvenir au bout du chemin en gardant unie toute la famille ! Nos deux amis sont juste des vacanciers qui n’ont pas conscience de tout ce qui se passe autour d’eux, tout comme leurs parents.
La fin est aussi surprenante. Alors que nos héros sont perdus au fin fond de l’Afrique, en une page, Roba conclut son histoire. Comme s’il n’avait pas le droit de raconter ce périple incroyable en plus d’un tome, et qu’on l’ait averti alors qu’il en était à la 45ème page. J’ai trouvé cela très dommage pour nous car j’ai ri, je me suis amusé, j’ai voyagé et… suis resté sur ma fin !
Le récit est truffé de clins d’œil à d’autres personnages de BD (citons Spirou et Charlie Brown), voire à des personnages réels (à vous de les repérer). Ce Tome est un régal à la chute un peu sèche !
D’un point de vue dessin, Roba est égal à lui-même. Les dessins sont dynamiques, pêchus, colorés, et l’humour suinte tout au long des cases.
Même si j’ai trouvé la fin décevante, ça vaut le coup de se plonger dans cette histoire complète. Après tout, Combien de fois Roba s’est frotté à ce challenge ? Ne fut-ce que pour cela, c’est un album historique. Et c’est l’occasion aussi de rendre un petit hommage à Jean Roba, qui nous a quitté il y a 6 ans maintenant.

Boule et Bill, aujourd’hui, c’est une série animée, un film, moult peluches et Dieu sait quoi encore. Alors en ce mois de septembre, oubliez la rentrée et saisissez donc l’occasion de vous replonger aux sources de tout cela, la juvénile BD de Roba, avec « Boule et Bill Globe-Trotters » et donnez-nous votre avis !

Fais découvrir cet article à tes amis
David
Davidhttp://www.davidneau.fr
Scénariste pour le jeu vidéo, le podcast et le cinéma, auteur-réalisateur de court-métrages animés, auteur dessinateur la BD numérique "Zéda, l'Odyssée du quotidien", enseignant à l'ICAN en BD numérique, et chroniqueur BD bien spûr. Sans oublier passionné de musique et de... BD ! Tout est dit.

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous plaire

Restons connectés 😉

3,464FansLike
431FollowersSuivre
146FollowersSuivre

Derniers Articles