vendredi 12 août 2022

Offrez-nous un café

7 BD le mois des one-shots


Le mois de mai est enfin arrivé, épaulé de sa permissivité proverbiale.
L’occasion de nous lancer dans un thème aussi libertaire que frais, celui des
one-shots.

Pour les non-initiés,
le one-shot, anglicisme qu’on traduirait volontiers par « un coup »
rassemble toutes ces œuvres dont l’intrigue se résout en un volume. Le genre
consiste donc à achever d’un coup son lecteur et c’est là l’occasion des
prouesses graphiques les plus folles, des élucubrations philosophiques les plus
exaltées, des folies scénaristiques les plus exacerbées, de l’exploitation des
sentiments les plus authentiquement émouvants, voire dérangeants. En bref, le
one-shot donne aux auteurs toute la liberté nécessaire à la mise en application
de leurs plus fous songes, les délivrant des barrières des séries, des
obstacles des harmonies entre albums.

 Le one-shot devient
une sorte d’exutoire, c’est en cela peut-être qu’il est si fort. 



textes et dessin Soakette

Fais découvrir cet article à tes amis
Article précédentSpeed painting selon Soskuld
Article suivantGoggles

Ces articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Connectez-vous ;)

2,603FansLike
151FollowersSuivre
49FollowersSuivre

- Un peu de Pub-

Derniers Articles