Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

ATCHOUM ! - Naoki Urasawa Anthology

Naoki Urasawa est un des grands noms du manga. Connus pour ses oeuvres magistrales comme Monster, Pluto ou encore 20th Century boys.
C’est cette fois à travers de petites histoires que nous pourrons re-découvrir le mangaka.

ATCHOUM ! - Naoki Urasawa Anthology aux éditions Kana

Titre: ATCHOUM ! – Naoki Urasawa Anthology
Auteur: Naoki Urasawa
Éditeur: Kana
Année: 2020
Nombre de pages: 194
 

Des histoires courtes de Naoki Urasawa.

Ce manga, Atchoum, nous propose huit histoires courtes du maître. Nous découvrirons que certaines de ces histoires sont auto-biographiques et verrons même Naoki Urasawa comme personnage.
 
Atchoum! / Eternuement [kushami]
S’échappe de manière impromptue.
Désigne les histoires courtes, par opposition aux histoires longues sérialisées. Déforme temporairement tout visage, même celui des plus belles femmes.


Voici un petit résumé de ces historiettes. 

Damiyan!

Les hommes de la mafia locale veulent employer deux individus afin d’intenter à la vie d’un des caïds d’un clan. Damiyan, un de ces individus aurait des pouvoirs psy qui lui permettrait d’attaquer à distance ses victimes. Libidineux, le regard vide, lorsque Damiyan fixe quelqu'un, il semble lui arriver malheur… vrai pouvoir ou coïncidence?
Atchoum ! Damiyan!

Vise la lune!

Un enfant court, il s’échappe après avoir volé deux pommes. Lorsqu’il traverse le parc, il croise la route d’un vieil homme étrange. Celui-ci lui prédit qu’il gagnera le prix pullizer.
Des années plus tard, l’enfant est devenu adulte et journaliste. Mais il exerce dans un journal de seconde zone, où il écrit dans la rubrique nécrologique. Le pullizer lui semble bien loin.
Puis un jour il reçoit l’avis de décès d’un vieil homme, qui se produira dans quelques jours. Il reconnaît alors le médium qu’il a croisé étant enfant.
Atchoum ! Vise la lune!

Les vieux gars.

Les pages de cette histoire nous parlent d’un groupe de musiciens, dont un homme surdoué. Le groupe de Vieux gars fait fureur…

Henry et Charles.

Il s’agit là de deux souris. Charles veut goûter à la part de gâteau posée sur le rebord du plan de travail de la cuisine. Pour cette aventure dangereuse, il demande l’aide de son ami Henry, car d’après ses histoires il a bravé des dangers bien plus grands que le chat qui dort juste en dessous de la part de gâteau…
Atchoum ! Henry et Charles, les souris

It’s a beautiful day.

C’est l’histoire d’un groupe de musique, un groupe d’amis qu’Urasawa nous présente au début de l’histoire avec une petite biographie de chacun.
Un soir, après un concert et après avoir bien mangé au restaurant, sur le chemin de l'hôtel, une enseigne lumineuse les attire. Ils y assisteront à un spectacle ensorcelant, l’effeuillage d’une jeune femme accompagnée d’un serpent.

Musica nostra.

Dans cette histoire, Urasawa commence par se demander pourquoi les guitaristes des groupes de rock ont l’air de souffrir quand on regarde leur visage lorsqu'ils jouent.
Puis il nous parle d’un voyage musical qu’il a fait à Los Angeles et où il a non seulement pu jouer avec des pointures de la musique, mais aussi rencontrer des stars de l’époque.
Atchoum ! Urasawa et la musique

Le royaume des Kaijus.

Pierre est un geek français. Passionné des Kaijus, ces monstres géants qui envahissent régulièrement le Japon et détruisent tout sur leur passage.
Et c’est enfin le grand jour pour Pierre, c’est le jour où il arrive enfin à Tokyo sur la piste des monstres qu’il admire tant...

Solo Mission.

La première page est un message d’alerte. Cette histoire ayant été commandée par un éditeur français, elle se lit dans le sens occidental de gauche à droite. Il faudra donc repartir à la dernière page, pour démarrer la lecture de cette histoire.

C’est la nuit. Alors qu’ils sont au lit, un homme et une femme discutent. L’homme vient de révéler qu’il était envoyé en mission sur une planète lointaine. La femme est en colère et inquiète, elle lui crie dessus pendant qu’il se prépare. L’homme enfile une combinaison. Il est temps pour lui de partir en mission et d’affronter des créatures du fin fond du cosmos…

Atchoum ! Le royaume des Kaijus


ATCHOUM ! Mon avis sur cette anthology.

Mon intérêt pour les histoires de ce recueil a été très variable et je suis plutôt mitigé sur cette lecture.
 
J’ai bien aimé l’histoire du médium, celle des souris ou encore celle des Kaijus. Il s’agissait de vraies histoires, construites, avec un début, un milieu et une fin.
J’ai trouvé les histoires autour de la musique et des musiciens moins intéressantes, même si l’une d’elles est une histoire auto-biographique d’Urasawa.
 
J’ai bien apprécié de trouver certaines pages des débuts de chapitre en couleur. L’histoire des souris est d’ailleurs complètement en couleur. Sur ce point, Kana propose une édition de qualité.
On retrouve aussi le trait du maître avec plaisir. Le dessin d’Urasawa se reconnaît assez facilement pour qui connaît un peu ses autres oeuvres.
 
Les fans d’Urasawa apprécieront peut être cette anthologie pour compléter leur collection du sensei.
Pour les autres, ce n’est peut être pas par là qu’il faut démarrer pour découvrir le travail d’Urasawa.
 
Si des lecteurs passent par là, j’aimerai bien avoir votre avis.


KUSHAMI URASAWA NAOKI TANPENSHU by Naoki URASAWA/N WOOD STUDIO © 2019 Naoki URASAWA/N WOOD STUDIO, Takashi NAGASAKI, Kenji ENDO

Inscrivez-vous à notre Newsletter :

Publier un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog