Header Band

header de 7BD site de chroniques de bande dessinée, comics et mangas

Promenade de la mémoire - 14 Juillet, par un collectif d'auteurs et de témoins aux éditions Des ronds dans l'O

Promenade de la mémoire - 14 Juillet aux editions Des ronds dans l'O
Titre : Promenade de la mémoire "14 juillet"
Scénario : Collectif
Dessins et couleurs : Collectif
Editions : Des ronds dans l'O
Année : 2020
Nombre de pages : 96
*Date de sortie initialement prévue le 15 Avril mais reportée à cause des évènements.

Résumé de "Promenade de la mémoire "14 juillet"" :


Le 14 juillet 2016, lors des festivités annuelles du feu d'artifice sur la promenade des anglais à Nice, un camion fonce dans la foule.
S'ensuivent des scènes d'horreur et de panique.
Six victimes témoignent : Lisa, Patrick, Anne, Seloua, Franck et Didier.
Six illustrateurs mettent en image leurs récits : Alexis Sentenac, Edmond Baudoin, Céline Wagner, Jeanne Puchol, Joël Alessandra et Alexis Robin.

Mon avis sur "Promenade de la mémoire "14 juillet"" :


Voici une BD qui m'a surpris. Je ne m'attendais pas à voir un tel ouvrage arriver.
Et c'est à l'initiative de l'association les militants des savoirs que cet ouvrage de mémoire est né.
Et il était fortement nécessaire qu'il voit le jour, d'une part pour un devoir de mémoire de ce jour triste, ne pas oublier les victimes de l'extrémisme religieux, d'autre part pour lutter contre les amalgames et le racisme naissant suite à ce type d'actions terroristes.
Et croyez-moi, les récits sont durs et poignants, vous ne ressortirez pas indemne d'une telle lecture.
Promenade de la mémoire - 14 Juillet aux editions Des ronds dans l'O page 38-39
Extrait de la BD pages 38-39, récit de Anne par Celine Wagner

Les scénarii de "Promenade de la mémoire "14 juillet"" :


Six témoignages tous plus touchant les uns des autres.
Un coup c'est un enfant perdu, un autre un parent, une sœur, ou alors c'est un pompier qui raconte son intervention, bref chaque récit de l'évènement, vécu de près ou de loin, vous fera vivre des émotions de tristesse, de colère, de désarroi etc...
Tous les récits sont frappants et montrent bien la difficulté psychologique de survivre à une telle horreur, et encore plus dans le cas de Seloua, qui au-delà d'avoir perdu une sœur (qui était aussi mère de famille) a fait l'objet de racisme eu égard à sa religion ou son origine ethnique.
Le désarroi de ce pompier face à la catastrophe est aussi touchant, sa frustration à ne pouvoir agir de toute l'ampleur qu'il aurait souhaité en regard de l'urgence, se sentir impuissant, se rappeler la fragilité de l'humain....
Aucun témoignage ne vous laissera de marbre, et chacun décrit plus ou moins comment il surmonte, ou pas, la douleur.
Ce livre est aussi accompagné d’une longue préface de Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, ayant "vulgarisé" le concept de résilience (renaître de la souffrance).
Une superbe postface décrivant l'action de l'association les militants des savoirs à éditer cette bd, en dit long aussi sur l'état d'esprit des victimes.
Ce mémoire est donc bienvenu et absolument nécessaire afin d'inculquer les bonnes valeurs, ne pas oublier, et surtout ne pas se laisser abattre après un drame
Il appelle aussi à la vigilance, et à surtout ne pas se laisser convaincre par une hérésie religieuse ou un dogme extrémiste raciale.
Promenade de la mémoire - 14 Juillet aux editions Des ronds dans l'O page 60-61
Extrait de la BD pages 60-61, récit de Franck par Joël Alessandra

Les dessins de "Promenade de la mémoire "14 juillet"" :


Six illustrateurs donc se succèdent pour dessiner ces témoignages.
Les dessins sont véritablement très variés d'un artiste à l'autre usant de toutes les techniques et styles possibles.
Allant d'un trait typique ligne claire à de véritables peintures, usant de belles couleurs saturées ou bien juste de formidables aplats de noirs, chaque empreinte graphique sert merveilleusement bien l'histoire associée.
Chaque dessinateur véhicule admirablement bien les émotions, et c'est intéressant de voir le même effet à chaque lecture de récit.
Ce ressenti de désarroi, de solitude, d'impuissance et de colère.
Je n'irai pas vous décrire le style de chacun des compositeurs, d'autant que de grands noms se sont prêtés à l'exercice et que leurs caractéristiques graphiques sont bien connues.
Pour ma part, j'ai beaucoup apprécié le travail très poétique et mélancolique d'Alexis Sentenac et l'originalité des tableaux de Céline Wagner, mais j'admire bien évidement le talent et l'investissement aussi des autres auteurs (Edmond Baudoin, Jeanne Puchol, Joël Alessandra et Alexis Robin)
En bref, le travail scénaristique et de mise en scène, découpage etc, est réalisé avec maestria.
Ce livre de commémoration ne vous laissera pas sans sentiments. Chacun les gèrera à sa manière car nous sommes tous concernés, de près comme de loin.
Cette BD invite à réfléchir fortement, à prendre du recul, et surtout incite à ne pas catégoriser à l'extrême par des étiquettes religieuses ou raciales.
C'est donc là un devoir que de posséder cet ouvrage !
Ciao,
Yann

Promenade de la mémoire - 14 Juillet aux editions Des ronds dans l'O page 20-21
Extrait de la BD pages 20-21, récit de Patrick par Edmond Baudoin

Inscrivez vous à notre newsletter :

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires

Rechercher dans ce blog