pub

Rechercher dans ce blog

samedi 2 décembre 2017

La grippe coloniale tome 1 "le retour d'ulysse" de Serge Huo-Chao-Si et Appollo

La Grippe Coloniale Tome 1 le retour d'Ulysse Vents D'Ouest
Série : La Grippe Coloniale
Titre: Tome & - Le retour d'Ulysse 
Dessins : Serge Huo-Chao-Si
Scénario : Appollo
Editions : Vents d'Ouest
Année : 2003
Nombre de pages : 54

Résumé : 

1919, le bateau le « Madonna » ramène sur l’île de la réunion environ 1600 poilus créoles, qui reviennent après quatre ans de tranchées…
Parmi eux trois amis : Evariste notre petit gars narrateur, Grondin grand gaillard costaud mais sympathique, et Voltaire, le plus exotique des trois compères, tirailleur sénégalais parce qu’il était noir.

Dès leur arrivé, ils entament leur retour au pays par une visite au bordel « chez Mam’zelle Paula » et retrouvent ainsi un quatrième ingénu « Camille de Villiers » ayant quitté le front deux ans plus tôt suite à une blessure grave.

Mais tout ne se passera pas comme ils l’espéraient. Ces pauvres hommes ne sont pas attendus comme des héros et se retrouveront vite confronté à la réalité de l’île : c'est-à-dire peu de travail, racisme, et gouvernance par une aristocratie démodée et dépassée…
Et d’ailleurs ces valeureux soldats vont vite s’apercevoir qu’ils ont ramené avec eux du continent un mal que tout aristocrate dominant aura bien du mal à arrêter : la terrible grippe espagnole.
 

Mon avis :

Voilà une petite BD surprenante. Et comme son titre l’indique le sujet de l’intrigue est une maladie : la fameuse grippe Espagnole. Mais la manière dont le sujet est travaillé est vraiment très originale, instructive et captivante abordant ainsi des sujets « graves » tout en gardant une légèreté et un humour incisif.
La Grippe Coloniale Tome 1 le retour d'Ulysse page 6 Vents D'Ouest
Page 6 de la BD
Le scénario :

Pour une fois je vais commencer par le scénario car je le trouve particulièrement bien construit. Appollo a superbement bien potassé son sujet d’après guerre, et relate ainsi un épisode peu voire pas connu de l’histoire française.
 
L’île de la réunion était à l’époque encore une colonie française (et pas un département) et donc elle était dominée par quelques riches familles de planteurs. Elle faisait face aux difficultés classiques de chômage, racisme, suprématie aristocrate etc…
 
Et dans ce cadre là, le scénariste nous révèle donc cet épisode crucial et particulièrement douloureux d’après guerre de cette île paradisiaque : la pandémie de grippe espagnole.
Les faits narrés sont fidèles à l’histoire et abordés efficacement avec un humour pouvant paraître cynique par le contexte mais donnant ainsi tout le charme de l’ouvrage.
 
Ce sujet est véritablement dur.
Imaginez ces pauvres hommes rentrant de l’enfer des tranchées qui, ayant à peine posé les valises, se retrouvent confronté à un autre fléau… 

Et Appollo nous expose tout cela avec légèreté et simplicité. Ça en devient magique !
 
L’auteur aborde aussi de multiples autres sujets vraiment touchants en regard de nos protagonistes. En effets nos héros rentrent dans un pays qui n’a pas changé, loin de la vieille France. Tout est comme avant, la vie semble douce, le rythme paisible, enchaînant pêche et fiesta dans les grandes demeures coloniales etc…. mais là est le mal ! 
En effet leur retour semble passer totalement inaperçu et les gloires des héros de la guerre ne sont pas ce qu’elles devraient être ! 
Pire encore, ces hommes font l’objet d’une indifférence totale...

Le travail de narration est superbe, amené comme il faut, loin d'être pesant et placé aux justes moments du récit.

Le découpage est classique avec de grandes cases rectangulaires aérées évoquant ainsi une certaine sérénité.

Pour finir, je pense que Appollo ne pouvait choisir meilleur dessinateur que Serge Huo-Chao-Si pour illustrer son histoire.
La Grippe Coloniale Tome 1 le retour d'Ulysse page 3 Vents D'Ouest
Page 3 de la BD
Le dessin : 

Je trouve hélas dommage que cet illustrateur n’ai, à ce jour, que trois BD à son actif (les deux tomes de « la grippe coloniale » et « cases en tôle » (toujours avec Appollo au scénario))

Son trait vif et caricaturé est très expressif donnant ainsi un caractère et une âme à chaque individu dessiné, qu’il soit secondaire ou protagoniste principal.
Les personnages sont variés, du petits au grands, du noir à l’asiatique, du fort au faible, du fier au soumis etc… Mais sans jamais tomber dans un quelconque cliché ou à priori. 

Serge Huo-Chao-Si illustre donc à merveille la diversité culturelle et ethnologique de l’île. Une vrai Réunion cosmopolite !
 

Les fonds des vignettes sont particulièrement simples, rustiques et naturels bien que certaines cases soient particulièrement travaillées (comme une belle vue de la ville en plongée, ou bien les battisses coloniales en perspective).

Les effets ne sont pas parfaits mais s’accordent à la perfection au style
humoristique du dessin. Il y a un beau et remarquable travail de perspective et d’alternance de plan donnant un rythme bien cadencé au récit.

Les couleurs douces et chaudes de Tehem rappellent avec brio la douceur de vivre de l’archipel, et mettent aussi, de manière inconsciente pour le lecteur, en valeur la couleur des uniformes de nos poilus héros.


 

Cet album aura été pour moi une magnifique surprise bien saisissante et je veux évidemment connaître la suite !!

Ciao
Yann

Allez je vous laisse sur une petite vidéo expliquant le drame planétaire de la pandémie de la grippe espagnole d'après guerre.



 
Inscrivez vous à notre newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as un avis à donner, c'est le moment ou jamais!